Une mort certaine de Charlaine Harris (La Communauté du Sud 10)

Quatrième de couverture

" Enfin ! Enfin ma relation avec Eric commence à ressembler à quelque chose ! Après toutes ces épreuves, moi, Sookie, je l'ai bien mérité. Mais hélas, au moment où tout semble aller pour le mieux, voilà que mon entourage se met à me créer de nouveaux problèmes : Sam, Billet même Eric ! Et la fureur qui a entouré la Grande Révélation des hybrides n'est pas vraiment retombée... "
Sookie Stackhouse est à peine remise de la révélation de son arrière-grand-père qu'elle doit faire face à un visiteur imprévu : le créateur d'Eric, un vampire venu tout droit de l'Antiquité, accompagné d'un étrange jeune garçon aux moeurs sanguinaires. Et de l'autre côté, entre s'occuper de son couple et gérer sa famille faé, la jeune serveuse de Bon Temps a encore fort à faire...

Mon avis

Alors cette critique va être un peu compliquée à faire parce que je ne sais pas trop quoi penser de ce livre.
Je l'ai bien aimé, ça se lit toujours aussi bien. L'écriture de Charlaine Harris se retrouve, on adhère toujours autant à Sookie et ses petites histoires (si on adhère aux premiers livres, on adhère forcément aux suivants), mais je dois bien avouer que ce n'est pas le meilleur tome de la série.

On retrouve une Sookie, un peu chamboulée au début (en même temps, au vu des évènements du tome 9 c'est normal) et du coup, elle a parfois du mal à s'en remettre et d'être complètement elle-même. Puis après, elle apprend certaines choses (je vous laisse découvrir quoi), ensuite son cousin Claude vient la voir, pour héberger chez elle pendant quelques temps, vu qu'il se sent seul. Sookie ne comprend pas tellement ce changement (surtout quand on connait un peu le personnage) mais se laisse faire. Par ailleurs, dans le monde surnaturel, il y a quelques bouleversements, et Sookie se retrouve toujours au centre parce qu'elle connait ce monde là, et que malgré elle, elle y fait partie donc on l'appelle toujours quand quelque chose ne va pas. Et sans qu'elle n'ait demandé quoi que ce soit, elle se trouve dans des situations critiques (dans ce tome ci par moment c'est vraiment critique, faut voir tout ce qu'elle fait par loyauté et amitié).

L'histoire aurait pu être pas mal, mais en fait, il n'y a pas énormément d'action comme dans les précédents, du coup, il manque quelque chose. Ce livre clôt parfaitement le tome précédent (qui était court quand même) et en même temps, il introduit parfaitement le tome suivant (à mon avis) du coup, ce tome-ci, fait un peu lien et passage entre « deux », du coup, il n'est pas exceptionnel, mais il est tout de même utile. La lecture s'est faite aussi bien que les autres, pas de souci, mais par moment, je me demandais vers quoi l'auteure était en train de nous diriger pour que tout soit dévoiler plus ou moins rapidement, en ralentissant le texte par moment pour que tout soit à la fin (et on se dit un peu, tout ça pour « ça »). Mais bon c'était quand même sympa à lire et j'attends de voir ce que ça donner la suite parce qu'à mon avis, ce tome-ci nous prépare quelque chose d'énormes dans le prochain.

Les évènements annoncés dans la 4e de couverture (à savoir la venue du créateur d'Eric) et bien c'est assez tardif dans le tome et du coup, on attend ce moment plus ou moins avec impatience parce qu'on se dit que ça va être important et aussi qu'il va y avoir des problèmes et donc de l'action. Le souci c'est qu'on a largement dépassé la moitié quand il arrive, du coup le début du livre peut paraitre un peu lent et long, d'autant qu'elle raconte un peu sa petite vie et sa récupération. Mais en même temps, on nous annonce autre chose qui promet des gros ennuis en vu, donc limite, on peut passer outre cet aspect long, parce que c'est quand même important de tout remettre en place.

Donc ce livre est pas mal, mais je pense que c'est seulement pour faire une conclusion entre le 9e tome et une introduction au tome 11, donc il est tout de même important car certains éléments se mettent ici en place et on peut voir les enjeux qui se déroulent.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot