Vampire et célibataire de MaryJanice Davidson (Queen Betsy 1)

Quatrième de couverture

Mourir, ça fait réfléchir... Par exemple, cette semaine, j'ai perdu mon boulot, je suis morte dans un accident et, quand je me suis réveillée à la morgue, j'étais devenue une vampire. Bon, il y a des côtés positifs : je suis désormais super forte et les hommes semblent bien plus sensibles à mon charme de suceuse de sang. Il faut juste que je m'habitue à mon nouveau régime liquide...
Autre problème : mes amis du monde de la nuit disent que je suis une sorte de reine annoncée par une prophétie ridicule. Ils ont besoin de moi pour renverser un vampire assoiffé de pouvoir, au look trop ringard ! Le cadet de mes soucis ! Sauf qu'ils ont des moyens de pression efficaces, comme la nouvelle collection Manolo Blahnik ; une fille qui se respecte ne peut pas dire non...

Mon avis

Amateur de chick-lit et de vampires, vous ne pouvez que succomber à Queen Betsy ! ce tome est un vrai rafraichissement et j'ai réellement passé un bon moment. C'est le genre de livres où l'on ne se prend pas la tête, où l'on rit face aux évènements et surtout au comportement décalé de Betsy.

Dès les premières lignes, le ton est donné et on se doute que ce n'est pas le genre de livre qu'il faut prendre au sérieux, loin de là ! Après tout, il s'agit de chick-lit, littérature pour fille, où l'héroïne est un peu frivole et il se trouve que celle-ci est amatrice de chaussures (c'en est tellement marrant à certains moments, faut croire que certains personnages la cernent facilement et savent obtenir ce qu'ils veulent d'elle...). Betsy, nous raconte donc les circonstances de sa mort et le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est assez violent, mais dit de telle manière que ça semble sans importance. Puis elle nous fait part de sa renaissance, des plus atypiques, il faut voir ce qu'elle fait, c'est assez drôle, mais en même temps, on peut la comprendre. Pendant une bonne partie du début du livre, elle essaye de comprendre ce qui lui arrive... ça donne des moments de pure bonheur, ses réactions sont assez... décalées quand même ! Ensuite, elle fait la rencontre de d'autres vampires, notamment d'Eric Sinclair (pourquoi les vampires doivent s'appeler Eric ?? ^^), ce qui va bouleverser sa nouvelle petite « vie » ou plutôt « mort ». Comme le dit la 4e de couverture, elle va apprendre qu'elle est la reine (d'où le titre de la série : Queen Betsy), mais elle ne veut pas de ce statut et ne prend pas non plus conscience de ce que cela implique...

L'histoire est vraiment bien menée, on ne s'ennuie pas un seul instant en lisant ce livre, c'est léger, plaisant à lire. L'écriture est vraiment agréable et on s'immisce très bien dans la peau de Betsy, même si tout le monde ne peut pas nécessairement comprendre sa folie pour les chaussures (mais beaucoup de filles la comprendront quand même je pense... ^^). Je m'attendais plus ou moins à un tel dénouement, mais ça n'a pas gâché la lecture, au contraire, c'était vraiment agréable à lire et c'est sur que je lirais la suite avec plaisir !

On s'attache beaucoup au personnage de Betsy, un peu naïve, entière qui dit ce qu'elle pense. Elle est un peu – beaucoup – obnubilée par les chaussures et parfois, ça en devient ridicule, surtout au vu de certaines situations. Le monde pourrait s'effondrer autour d'elle, mais ça n'aurait aucune importance face à un massacre de chaussures par exemple... C'est tout à fait le genre de personnages qu'on rencontre dans la chick-lit, sauf que le fait qu'elle soit en plus une vampire met un peu de piquant à la série. Ça rajoute un petit plus et c'est assez drôle. Elle se retrouve malgré elle dans une situation difficile en raison de ce qu'elle est, ou semble être (selon les autres vampires), car une prophétie aurait prédit sa naissance... Mais Betsy ne veut pas de tout ça, alors difficile pour Sinclair de la convaincre de prendre son rôle à part entière. Sinclair, le beau vampire qui tente de lui inculquer les règles chez les vampires... pas évident, surtout quand on se retrouve avec Betsy... cela donne des scènes mémorables, très drôles et on en redemande ! Tout est compliqué entre eux, mais à mon avis, ils n'ont pas fini d'en voir de toutes les couleurs...

Donc ce premier tome est un vrai régal, je le conseille pour tous les amateurs de chick-lit et ceux qui aiment les vampires, mais il ne faut surtout pas prendre cette lecture au sérieux, ce n'est pas du tout l'héroïne très forte et indépendante, bien au contraire, elle a besoin de monde autour d'elle, et ses amis sont là pour l'aider quoi qu'il arrive. C'est très plaisant à lire et rapide. Ça peut aussi remonter le moral quand c'est nécessaire ! Betsy saura redonner le sourire avec sa personnalité ! Bonne lecture à tous !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé