La Harpe des vents de Maggie Furey (Les artefacts du pouvoir 2)

Quatrième de couverture

Il existait jadis quatre Artefacts magiques d'une telle puissance que seuls les initiés des quatre grandes écoles de magie y avaient accès. Plusieurs millénaires se sont écoulés depuis cette époque et le savoir des mages s'est perdu, tout comme les Artefacts. Il ne reste plus guère aujourd'hui que quelques rares élus qui connaissent encore leur existence. Aurian fait partie de ceux-là. Elle a reforgé le Bâton de la Terre et mis en échec les projets de domination de l'archimage Miathan. Pourtant, le péril demeure, car Miathan possède le Chaudron de Réincarnation, et Aurian, enceinte, ne peut utiliser ses pouvoirs. Il lui faut compter sur les dons encore bruts d'Anvar, son amant, pour arriver au terme de leur fantastique périple...

Mon avis

Quelle joie de retrouver Aurian, Anvar et tous les autres ! Ce tome est une vraie petite merveille ! J'ai vraiment adoré, dans la lignée du premier et ça fait vraiment plaisir de se replonger dans cet univers si riche et si complexe ! L'écriture est toujours aussi agréable à lire et l'auteur sait nous faire tenir en haleine de sorte qu'on ait toujours envie de savoir ce qui va se passer. Elle sait faire des mystères, comme sur l'identité de certain personnage en faisant exprès de ne pas les décrire ou d'indiquer clairement qui ils sont pour laisser planer le doute et nous « forcer » à continuer pour enfin savoir. Aurian et Anvar sont toujours à la recherche des artefacts afin de faire tomber Miathan, par pure vengeance dans un premier temps après qu'il ait tué de sang froid Forral sous ses yeux.

Seulement, sa route va être semée d'embuches et elle va vite se retrouver séparer d'Anvar où elle va devoir affronter de terribles choses en se rendant chez les méridionaux par exemple. Ces deux personnages principaux se retrouvent séparés la plupart du temps dans ce tome et on voit leur évolution où chacun doit surmonter des épreuves afin de survivre... Forral est également présent dans ce tome et c'est vraiment touchant, sachant ce qu'il est, et on sent sa présence malgré ça. Je trouve ça intéressant de l'avoir gardé en tant que personnage de l'histoire.

Dans ce tome-ci, on fait la rencontre de nouveaux personnages, ainsi que de nouveaux peuples où se mêlent trahison, guerre civile... Il se passe tant de choses en un seul volume que c'est incroyable, ça ne s'arrête jamais, il y a toujours un évènement pour tout bouleverser. On se demande toujours comment les personnages vont s'en sortir après toutes leurs déboires mais bien évidemment, ils s'en sortent souvent, même s'il y a obligatoirement quelques pertes, c'est inévitable, ce n'est pas un conte pour enfant non plus. Chaque groupe de personnages prend de l'ampleur et on voit comment les alliés d'Aurian et Anvar s'organise pour lutter contre Miathan qui fait régner en quelque sorte la terreur dans le pays. On ne sait pas exactement ce qu'il cherche à faire, mais il est certain que toute son entreprise ne fait rien pour améliorer les conditions de vie du peuple, ou même des Mages eux-mêmes quand on voit ce qui se passe dans ce tome. On sait qu'il veut faire main basse sur Aurian mais ses véritables intentions sont encore floues et c'est ce qui est intéressant parce qu'on a envie de savoir ce qu'il cherche. Les personnages en général sont vraiment attachants et on a envie d'en apprendre un peu plus sur chacun.

Bon, je pense que je vais arrêter là, sinon ça risque d'être long, vu tout ce qui se passe dans ce tome et au cas où vous ne l'auriez pas compris, j'adore cette série et j'ai vraiment hâte de lire le troisième tome, qui ne va pas tarder à être lu.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]