La chasse des ombres de Seressia Glass (Les Traqueurs d'Ombre 2)

Quatrième de couverture

En sa qualité de Traqueur d'Ombre, Kira a été formée pour servir la Lumière, éliminer les Déchus et éviter la propagation du Chaos. Cette tâche pourrait lui être fatale un jour, et Kira Solomon a déjà fait l'expérience effroyable du sacrifice d'innocents. À présent, il lui faut endosser le nouveau rôle de Main de Ma'at, la déesse égyptienne de la Vérité et de l'Ordre, et accepter une mission qui pourrait lui permettre d'expier sa faute. Dans sa quête, Kira pourra s'appuyer sur une équipe constituée notamment de Khefar, un guerrier nubien quasi-immortel qui s’est déjà sacrifié pour elle. Mais aussi complexes que soient ses sentiments pour lui, ils ne sont rien comparés aux difficultés de la tâche qui l'attend. Pour vaincre l'ennemi, il lui faudra impérativement faire confiance à une force qu'elle parvient difficilement à contrôler et mettre sa vie, tout comme son âme, dans la balance.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Eclipse pour m’avoir permis de lire ce livre, que j’attendais avec la plus grande impatience, d’autant que les circonstances ont fait que je n’ai pas pu avoir ce livre avant un bon moment. Mais le tout, c’est de l’avoir et surtout de l’avoir lu et grandement apprécié !

Ce tome-ci commence à peine une semaine après le tome précédent, ainsi, l’action commence dès le début, sans jamais s’arrêter. Malgré ce qui s’est passé la semaine précédente (son combat avec l’Ombre, Enig, etc.), Kira doit continuer à aller de l’avant. Elle doit s’occuper des biens de son maître à Londres, mais profitant de ce voyage, sa mère : Baume de Gilead lui confie une mission : à savoir retrouver un Traqueur et son maître disparu. En dehors de ça, Kira est désormais la Main de Ma’at, comme Khefar est celle d’Isis, qui leur confie également une mission, retrouver une coupe. Ensemble, ils devront accomplir leur destin, suite au Jugement dernier effectué en présence des deux déesses égyptiennes. Kira n’est donc pas au bout de ses surprises, car elle doit concilier tout ça, sans compter ses propres sentiments envers Khefar, le mystérieux Nubien.

Je n’en dirai pas plus sur l’histoire, bien que j’en dévoile suffisamment. J’espère en tout cas, que ça puisse vous donner envie parce que sincèrement cette série en vaut la peine. L’intrigue est très intéressante, je me suis vraiment laissée emportée par cette histoire, avec toutes ces créatures de l’Ombre et de la Lumière. C’est un principe simple et évident dans beaucoup de livres (le Bien contre le Mal, c’est vieux comme le monde) néanmoins Seressia Glass a su s’approprier ce principe et en faire quelque chose de vraiment intéressant. Cela va au-delà d’une simple guerre, tout n’est ni blanc, ni noir. Le fait que ce soit écrit à la 3e personne, on peut suivre d’un côté Kira, mais également par moment Khefar, qui a ses propres secrets et mystères que l’on découvre toujours un peu plus. Ici, nos deux protagonistes devront une fois de plus collaborer afin de faire Justice et d’éloigner les Ombres, sauf qu’ils risquent de s’aventurer sur des terrains dangereux qui les emmèneront dans des contrées lointaines.

Ça a été un réel plaisir de retourner dans l’univers de Seressia Glass que j’apprécie énormément. La mythologie égyptienne est vraiment plaisante et bien développée de sorte qu’on en est totalement imprégnée. Je trouve ça originale d’exploiter cette mythologie ici, car il est rare d’en trouver dans l’urban fantasy (du moins l’égyptienne, souvent on fait référence à la religion ou mythologie grecque et romaine) tous comme des personnages comme Kira (c’est une métisse je le rappelle et elle est loin d’être une femme forte et invulnérable, comme on peut le constater avec d’autres héroïnes, même si elle veut nous le faire croire).
Le seul bémol, c’est qu’à certain moment l’action baisse un peu suite à des dialogues et moment de pause (en même temps, il faut bien se reposer avec tout ce qu’on vit aux côtés de Kira et Khefar – on peut dire qu’elle attire les ennuis) mais cela ralentit peut être un peu trop le texte. Et en même temps, l’action pure et dure, est peut-être par moment trop vite expédiée. Néanmoins, j’aime tellement cet univers, les personnages et l’intrigue lancée, que ça ne m’a pas réellement dérangé, surtout que ces moments de pause, ne sont là uniquement pour relancer de plus belle l’action, qui ne cesse de croître jusqu’à la fin, sans nous laisser le temps de respirer.

Ce tome nous en apprend plus également sur Kira, et je dois dire, que j’attendais ces informations avec impatience, tout comme Kira, mais qui finalement nous laisse avec encore plus de questions en tête. Quelque part c’est très frustrant mais de l’autre, l’auteur s’amuse (et torture ?) son lecteur en le faisant attendre. De cette manière, on peut donc parfaitement comprendre Kira, qui comme nous, n’en sait pas plus et apprend les choses sur son passé.

J’aime beaucoup le personnage de Kira, femme forte, dangereuse, et fragile en même temps, qui est en quête de Vérité. Elle aimerait en savoir plus sur son passé, ses origines, mais tout le monde semble liguée contre elle pour l’empêcher de savoir. Et puis, sa relation avec Khefar est telle qu’on adhère totalement (en tout cas, j’apprécie énormément ces deux personnages qui ont des secrets, des non-dits, qui pourront donner dans les tomes à venir, des situations intéressantes). Il ne faut pas non plus oublier Anansi, le demi-dieu qui accompagne sans cesse Khefar, cela donne un nouveau sens à ce récit, une pointe de légèreté dans cette ambiance quelque peu tragique. Quant à Baume, je suis certaine qu’elle a encore des choses à nous révéler, beaucoup de choses, mai il est certain que sa relation avec « sa fille » est des plus compliquées et j’ai bien hâte de voir ce que peut donner la suite.

En bref, cette série m’a vraiment conquise, même s’il y a quelques petits défauts, ça ne m’a absolument pas dérangé parce que l’histoire est vraiment intéressante et bien menée. L’univers est intéressant, les personnages attachants et sympathiques, (bien qu’énervant pour certains…). Je ne peux que la conseiller pour tous ceux qui aiment l’urban fantasy, avec son lot d’action et de problèmes en tout genre.

Commentaires

  1. Je ne connais pas du tout cette série ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais absolument pas cette série, c'est la première fois que je vois la couverture & que j'en entends parler ! Mais ton avis positif donne envie de se pencher sur cette saga !

    RépondreSupprimer
  3. cette série est trop géniale ! il faut absolument la lire !

    ça c'est le 2e tome, la 1ere on voit toujours Kira, mais c'est ds les couleurs orangé / jaune.

    RépondreSupprimer
  4. Sa ne me dit rien du tout Oo Déjà je ne suis pas fan du tout des couvertures, elles manquent de charme et de mystère a mon gout ... Et puis même le résumé ne m'attire pas !

    RépondreSupprimer
  5. Pour Ephemere tu a raison a 300% ! On ne peut sortir que bouleverser de notre lecture ! Oo

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)

Le Top / Flop du Mois ! (Juillet 2017)