La citadelle du Titan de Nicolas Cluzeau (Le Dit de Cythèle 3)

Quatrième de couverture

Cythèle et ses compagnons laissent derrière eux un monde en proie au chaos. Dans la forteresse de Triliock, les quatre aventuriers errants décident de partir pour le Nord de Mytheril, un continent de glace aux hivers interminables où les dieux de l’Asgard vivent parmi les hommes.
Dans les cités enneigées et les forêts embrumées, une guerre aux causes inconnues ravage le pays : entre la vengeance d’Ambre, la disparition de son oncle magicien, la quête de Cythèle pour retrouver l’âme de son fils et les intrigues des divinités affaiblies face aux pouvoirs grandissants des humains, les fils du destin s’emmêlent autour de la prêtresse de Plutonis, la pousse à s’interroger sur le bien-fondé de sa quête et le rôle de son dieu dans ces évènements grandioses.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Black Book de m’avoir permis de lire ce livre et ainsi continuer cette grande quête qui à chaque tome devient meilleur avec des intrigues de plus en plus complexes.

Il est assez difficile de raconter cette histoire sans en dévoiler une bonne partie de l’intrigue ou de simplement répéter ce qui est dit sur la quatrième de couverture (qui résume assez bien la situation finalement). Mais je vais en parler brièvement : l’histoire commence alors que Cythèle et ses compagnons sont dans la forteresse de Triliock et assez rapidement, ils vont repartir sur les routes car Cythèle veut récupérer l’âme de son fils Thamien et pour cela, elle va devoir partir pour le Nord, en Asgard, royaume des dieux (totalement glacé c’est de circonstance, et l’auteur m’avait prévenu avant même de commencer cette série : cf dédicace), où une guerre fait rage, entre les dieux, mais également entre les hommes. Cythèle et ses compagnons vont s’y retrouver mêlés malgré eux et vont devoir faire face à des batailles et des intrigues politiques. Mais la détermination de Cythèle est telle qu’elle fera tout pour aller au bout de sa mission…

En tout cas, tout ce que je peux dire c’est que ça commence vraiment très fort. L’action se met en place vraiment rapidement (dès les premières pages, nos quatre héros décident de partir). On est tout de suite embarquée dans une nouvelle quête qui évidemment va être semée par de nombreuses embuches, sans quoi il n’y aurait pas vraiment d’intérêt si en deux minutes elle parvenait à retrouver l’âme de son fils. Les batailles sont nombreuses ici et des plus violentes, mêlant le tout à de la magie (de quoi faire des scènes vraiment magnifiques, visuellement, j’aimerai bien voir ça au cinéma).

Cythèle va faire des rencontres, pas nécessairement des plus heureuses et découvrir enfin ce qui se passe, ou plutôt, ce qui s’est passé... Comme toujours, en parallèle de cette histoire, on a des extraits de textes / discours, mais également des souvenirs (intégrés comme étant les rêves de la hiérarche) qui nous permettent de retracer petit à petit l’histoire de cet univers, nous expliquant ainsi comment on en a pu arriver là et qui sont certains personnages, pourquoi ils sont si dangereux… Je trouve cette manière de faire vraiment intéressante, le souci c’est qu’il faut bien suivre et retenir et vu la « masse » du livre ça n’est pas toujours évident (ce pour quoi il faut être bien concentré lorsqu’on lit cette série et qu’il ne faut pas se laisser distraire par autre chose, ça pourrait devenir très rapidement compliqué. Mais au bout du 3e tome, on se fait au style et à l’écriture de l’auteur, donc ça pose moins de soucis, par rapport au 1er volume).

Ensuite, on suit également les pas de d’autres personnages qui eux aussi ont une « quête » et mission à accomplir, et on voit petit à petit leur route qui finira forcément par croiser tôt ou tard celle de Cythèle et de nos compagnons, mais à voir si leur volonté est également un bien pour l’ensemble du monde… J’ai bien aimé suivre Euronémès, c’était un personnage intéressant et sa quête est tout aussi « importante » et on se doute bien que ça va poser d’énormes problèmes pour la suite, donc j’attends vraiment de voir les conséquences dans le tome suivant et voir ce qui va en résulter pour le monde et nos quatre héros.

Les personnages sont toujours aussi intéressants et on prend plaisir à suivre nos quatre compagnons qui se dévoilent encore un peu plus, notamment Cythèle qui a mesure de sa quête, commence à douter des intentions de son Dieu (Plutonis) et si tout cela en vaut vraiment la peine. Car elle se retrouve mêlée à une guerre qui n’est pas la sienne et elle met en danger plusieurs vies, tout cela pour sauver l’âme d’une seule. Elle se demande donc si le prix est trop fort à payer. Cythèle est une femme forte et déterminée, mais le fait de voir ici ses doutes, permet de voir un autre aspect de sa personnalité et on comprend son dilemme. Je trouve que ça rend vraiment le personnage plus fort et plus intéressant. Cythèle est consciente assez rapidement des conséquences de son geste si elle va au bout de sa quête, mais elle était tout de même loin de se douter des raisons pour lesquelles, cela peut être fatal.

Par ailleurs, chaque personnage a ses propres aspirations et ne sont pas nécessairement d’accord avec les décisions de Cythèle, ce qui prouve d’une certaine manière que le destin n’est pas nécessairement tracé C’est tout de même le fil conducteur de cette série, Cythèle ne suit qu’une prophétie, s’entourant de divers personnages qui peuvent y faire référence, donc tout est prédit, sauf que lesdits personnages ont tout de même un libre arbitre, donc ça change la donne.

En bref, voici un troisième tome à la hauteur des précédents et je dirais même que c’est le meilleur pour le moment. On a tous les éléments d’une bonne histoire : des intrigues politiques (guerre entre être humains, mais également entre dieux), une quête qui prend une telle ampleur que cela pourrait nuire le monde tel qu’on le connait, des personnages intéressants et complexes. Un bon livre de fantasy en somme, bien que complexe c’est vraiment une série qu’il faut découvrir.

Commentaires

  1. Ca a l'air vraiment très sympa. Je pense me lancer quand j'aurai envie de me refaire un pavé fantasy (je suis dans l'intégrale 2 du trône de fer alors c'est pas pour tout de suite)^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)