L'affaire Flamenco : une tache sur le tee-shirt de Richard Joffo

Quatrième de couverture

Une jeune danseuse est tuée par balle en pleine nuit sur le pas de sa porte. Le petit copain a pris la fuite. L’affaire semble simple. Et pourtant. Le Lieutenant Mbaye va se trouver confronté à une affaire qui va bouleverser son existence. Un terrible secret qui met sa vie en danger. La sienne et celle de ses proches. Jusqu’au cœur de son Sénégal natal. Une affaire qui prend peut être ses racines en Chine, dans la province de Sichuan où un tremblement de terre a massacré des milliers d’enfants dans les écoles. Une affaire impliquant peut être les plus hautes personnalités de l’Etat. A moins que tout ne soit noué pendant l’arbre de Noël de l’Elysée. Aux prises avec des services secrets dont il ne soupçonne pas l’existence, le lieutenant Mbaye va devoir rentrer dans la clandestinité, comme tant d’africains sans papier. Et de se battre pour connaître la vérité… et sauver la vie de ceux qu’il aime.

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les Editions Phoenix et l'Agence Gille Paris de m'avoir permis de lire ce livre qui était vraiment intéressant et en même temps de découvrir la maison d’édition. 

L’histoire commence dès la première page : on assiste en direct au meurtre de la jeune danseuse qui s’était réveillée en pleine nuit. Un peu plus tard, son copain se réveille en pensant à Cindy et finit par se rendre compte qu’elle n’est plus dans le lit et se lève donc pour la chercher, et là, il la découvre au pied de la porte, morte. Paniqué, il s’enfuit à toute vitesse. Rapidement la police est sur l’affaire et est donc dirigée par le lieutenant Mbaye qui va se rendre compte que quelque chose ne va pas dans cette histoire et va donc se retrouver mêlé à quelque chose qui le dépasse et dont dépendent énormément de gens hauts placés. L’affaire va si loin qu’il va se retrouver lui-même clandestin, devant fuir. Mais que cache vraiment cette affaire mêlant une jeune danseuse de flamenco ? 

La quatrième de couverture met déjà de bonnes cartes entre les mains pour comprendre toute cette histoire et affaire qui semble faire beaucoup de bruit, à différent niveau. C’est un petit thriller que j’ai bien apprécié, une lecture parfaite pour se détendre (bien que ce soit un thriller) mais c’est très agréable à lire. L’écriture de l’auteur est fluide, sans accroche et on suit aisément l’histoire qui se complique à chaque page, à mesure que l’on suit les différents personnages. Etant donné que c’est écrit à la troisième personne, on peut suivre différents groupes et membres éminents qui nous permettent d’avoir une vue très large de la situation, même si parfois on a du mal à faire des rapprochements, mais tout s’explique en temps et en heure. 

L’intrigue peut paraître simple et le fait qu’on ait différents points de vue, aide énormément le lecteur à trouver la solution, du moins c’est ce qu’on pense, car même si on trouve certaines choses, l’auteur arrive à nous surprendre en faisant des rebondissements pour corser l’affaire et la rendre plus intéressante encore. L’action ne cesse jamais, on avance assez rapidement. Même si la révélation tarde à venir, l’auteur sait appâter son lecteur, en sous-entendant, voire en disant des choses, sans pour autant nous les révéler de suite, si bien qu’il y a une attente extrême et en tant que lecteur, on a envie de savoir la suite pour enfin comprendre et savoir ce qu’on nous cache. Certains personnages en savent plus qu’ils ne veulent le laisser croire, sauf que comme ils ne disent rien, eh bien on n’est pas plus avancé et c’est vraiment frustrant ! 

Les personnages sont bien développés, surtout Mbaye dont on voit bien les pensées et sentiments, mais aussi le lien très fort qui l’unie à sa famille bien qu’elle soit très loin (à Dakkar alors qu’il habite en France, à Paris ou proche banlieue, lieu où se situe une bonne partie de l’intrigue). C’était vraiment touchant et ça permettait de voir un peu de gaité et « d’amour » dans ce livre qui est assombri par ce meurtre. La sœur de Mbaye est aussi un personnage très attachant et important à l’histoire qui envoie un nouvel intérêt à l’histoire. On voit également tout un « réseau » qui montre que lorsque des gens sont en difficultés, certaines personnes les aident, bien que ça ne soit pas légal et que ça puisse mettre des personnes en danger. Ils sont prêts à tout pour aider et ça donne un autre sens à ce livre, ça va un peu plus loin qu’un simple thriller dont il faut résoudre l’enquête (enfin à mon sens, après je peux voir des choses qui n’existent pas peut-être, enfin là, j’en doute). 

En bref, ça a été un livre assez court et rapide à lire, bien trop vite à mon goût parce que j’aurai vraiment aimé rester un peu plus dans cette enquête qui nous fait énormément voyager et qui en même temps nous montre jusqu’où l’homme est capable d’aller pour protéger à tout prix des secrets. C’est vraiment un livre que je conseillerai pour ceux qui aiment les enquêtes policières, qui peuvent cacher de lourds secrets, des cadavres dans un placard, comme on dit. Bonne lecture !

Commentaires

  1. Merci...

    Richard Joffo

    http://www.youtube.com/watch?v=0hKCzsu2IqA&feature=mfu_in_order&list=UL

    RépondreSupprimer
  2. J'adore les romans policiers et ton avis me donne très envie de découvrir L'affaire Flamenco ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé