Alicia d'Angèle Delaunois (Chroniques d'une sorcière d'aujourd'hui 2)

Quatrième de couverture

De retour de Bretagne, j'avais vraiment envie d'oublier tout ce qui s'était passé. Max et moi, on rentrait au collège et on avait autre chose à faire que de ruminer nos vieilles peurs. Mais lorsque mon frère est tombé en amour avec une latino d'Argentine, bien plus vieille que lui, j'ai senti que les ennuis allaient recommencer. Ça s'est confirmé lorsqu'il m'a appelée, complètement paniqué, en me demandant de venir d'urgence chez sa copine. Je ne pouvais pas imaginer ce qui m'attendait. Difficile d'échapper à son destin !
Pendant quelques minutes, il ne s'est rien passé du tout. Puis, insidieusement, la douleur d'Alicia s'est mise à couler vers moi et a envahi mon corps transformé pour l'occasion en éponge. Une brûlure intense, comme j'ignorais qu'il puisse en exister, prit possession de mon bas-ventre me coupant le souffle et me cisaillant de spasmes. A un moment donné, j'ai tenté de m'écarter d'elle mais elle m'enserrait de ses bras comme une pieuvre. Je me suis mise à pleurer et j'ai cessé de résister...

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Michel Quintin de m'avoir permis de lire ce livre et continuer ainsi les aventures d'Isabelle et Max.

La fin des vacances s’annonce et Isabelle en profite pour aller chez sa grand-mère (Mamicha) tout en finissant de lui raconter ce qui lui est arrivé. Elle pensait que tout ça était loin derrière elle, qu’elle pourrait enfin avoir une vie normale, aller à la cegep (équivalent de la fac je pense) pour ses études, mais c’était sans compter un évènement inattendu. Son jumeau Max est tombé amoureux d’une belle latino plus âgée que lui et lorsqu’Isabelle fait sa rencontre, elle sait tout de suite que quelque chose d’anormal se passe et quand son frère finit par l’appeler en catastrophe et qu’elle découvre l’état d’Alicia, Isabelle va tout faire pour trouver la raison de son mal.

Je dois avouer que j’ai bien aimé ce 2e tome, c’est dans la même veine que le premier tome, tout aussi tranquille. C’est une petite histoire légère qui se laisse lire et on passe un bon moment en compagnie de ces jumeaux intrépides qui se mettent dans des situations incroyables. L’intrigue est plutôt bien menée dans l’ensemble, il y a un certain suspense, on se demande où l’auteur veut en venir. Bon il y a parfois quelques facilités, et pas de grands rebondissements, mais ça reste quand même très plaisant à lire. On rentre dans le vif du sujet dès les premières pages (faut dire que le livre n’est pas épais, donc c’est la meilleure chose à faire). On voit les éléments se mettre en place et petit à petit on comprend ce qui arrive et là, Isabelle va devoir trouver un moyen pour remédier à cette affaire.

Cela dit, l’intrigue, est peut-être un peu en dessous par rapport au premier tome. Il y a certaines facilités et je dois avouer que la fin est quelque peu simple et c’est dommage. Ça serait le seul point négatif mais ça ne gâche pas l’histoire. Ça ne m’a pas empêché d’apprécier ce livre, mais c’est vrai que je m’attendais à quelque chose d’un peu plus spectaculaire, comme pour le premier qui nous amenait vraiment sur des chemins un peu plus tortueux et davantage de révélations. Ici, on n’en a pas tellement, sauf qu’on voit que les pouvoirs d’Isabelle sont un peu plus grands que dans le précédent volume, elle apprend chaque jour et se sert de ses pouvoirs avec plus d’aisance, même si cela peut lui coûter beaucoup.

Niveau écriture, ça se lit très bien et très vite, et vu que le livre n’est vraiment pas épais, en gros en un après-midi c’est lu surtout si on prend un peu son temps (comme ça a été mon cas, je l’ai pas mal espacé dans l’après-midi pour le lire, du coup j’ai pu en profiter plus longuement). Je dois avouer que dans ce tome là, j’ai davantage ressenti le fait que c’était un livre québécois, il y a des formulations et expressions qui ne viennent pas de chez nous et c’est assez marrant. Ça ne m’a pas empêché de comprendre et je voyais parfaitement ce que l’auteur voulait dire, mais j’ai davantage vu que ça n’était pas un livre français que dans le premier volume.

Les personnages sont toujours aussi attachants, j’aime bien Isabelle, qui prend un peu plus d’ampleur dans cette histoire, surtout au niveau de sa magie, elle apprend à la contrôler, elle se découvre d’autres choses, se pose des questions dessus… Quant à Max, il se laisse quelque peu aller à cause de son amour pour Alicia, il se rebelle et révolte (l’âge y est aussi pour beaucoup) mais il ne se rend pas compte de tout ce qui l’entoure à la différence de sa sœur. Le tandem va être quelque peu controversé, mais ils arriveront à se battre et à se serrer les coudes quand cela est nécessaire. Quant à Alicia, qui est quand même au cœur de cette histoire, je trouve qu’on ne la voit pas suffisamment, le peu qu’on voit, ça n’est pas des plus concluants. Elle reste très mystérieuse et pas vraiment sympathique, on se demande ce que Max lui trouve (mais tous les goûts sont dans la nature).

En bref, ça a été une bonne lecture, j’ai passé un bon moment de détente en compagnie d’Isabelle et Max. Cette histoire était intéressante et sympathique. C’est à prendre comme ça vient, sans prise de tête, rien d’extraordinaire, mais moi j’ai bien aimé donc c’est ce qui compte.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Les Flammes du destin de Sarah Raughley (The Effigies 1)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul