La Tsarine d'Anne-Sophie Silvestre (Chevalier d'Eon agent secret du Roi 2)

Spoiler si pas lu le tome 1


Quatrième de couverture

Versailles, cabinet du roi Louis XV.
¾ Sire, nous avons des nouvelles de Saint-Pétersbourg. Le chevalier d'Eon a remis la lettre de Votre Majesté à la tsarine...
¾ Mais ?
¾ Mais celle-ci, en remerciement, a nommé votre messagère sa lectrice particulière.
¾ Disons que nous n'avions pas prévu cela... Que se passera-t-il si la mystification est découverte ?
¾ Le costume féminin du chevalier a été imaginé pour porter un message, pas pour s'inscrire dans la durée. La tsarine pourrait très mal prendre la chose si elle découvrait que sa demoiselle de compagnie est un homme.
¾ A votre avis, combien de temps le chevalier peut-il tenir cette position ?

¾ Toute la question est là, Sire. Nous ne l'avons pas formé pour cette situation. Il est livré à lui-même. Nous avons introduit une bombe à retardement au palais de Pétersbourg.

Mon avis 

Je tiens tout d’abord à remercier Anne-Sophie Silvestre et les éditions Flammarion de m’avoir permis de lire ce livre et poursuivre les aventures du Chevalier d’Eon. Je peux dors et déjà dire que je suis totalement fan de cette série (même si je n’ai lu que deux tomes) et ça a été un plaisir de retrouver notre Chevalier dans une situation quelque peu délicate.

En effet, après le tome 1, notre Chevalier d’Eon se retrouve « coincé » à St Péterbourg auprès de la tsarine Elisabeth qui a fait d’Eon – Lia de Beaumont – sa première lectrice. Ainsi, il va devoir poursuivre seul sa mission puisque son « oncle Douglas » est parti pour un mois afin d’assurer sa couverture et ne pas se faire remarquer par les russes. D’Eon n’était pas préparé à cela mais il va devoir user de toutes ses ressources pour sauvegarder son secret / son identité, même si parfois cela peut sembler très difficile, surtout quand on occupe un tel statut auprès de la reine, qui l’amène à la côtoyer dans la plus grande intimité.

Ce tome 2 est à la hauteur du premier et on retrouve tous les éléments qui m’avaient plu. Déjà le cadre : la Cour de Versailles, même si dans ce 2e tome on se retrouve davantage en Russie (étant très centré sur D’Eon évidemment, mais l’on va un peu à Versailles auprès du roi. L’histoire est également centré sur Douglass, l’allier de D’Eon qui se fait passer pour son oncle). L’intrigue de ce 2e tome est vraiment très intéressante, j’ai pris beaucoup de plaisir à la suivre. Le Chevalier d’Eon se retrouve dans des situations parfois difficiles, cocasse aussi (le passage du bal était vraiment excellent !) et compromettantes pour son secret. Donc à chaque instant on est sur le qui-vive, en se demandant s’il va se faire prendre. Mais il est plein de ressources et sait comment se tirer d’affaire (du moins la plupart du temps). Il y a pas mal de rebondissements et d’éléments intrigants, notamment avec Douglass qui à mon avis, sera exploité dans le prochain tome – vu le titre – j’ai bien hâte de voir tout ça. J’aime beaucoup le Chevalier, il est vraiment excellent, plein de ressources, il réfléchit beaucoup pour ne pas se trahir, mais au bal il est vrai que là… Je n’en dirai pas plus, mais c’est une scène que j’ai vraiment aimé (et du coup ça nous permet de revoir un personnage qui est inexistant ici alors que je l’appréciais pas mal…).

La seule déception (mais qui n’en est pas une, l’adepte des pavés revient !), c’est que ça soit si court (moins de 300 pages). Pourtant l’histoire est très complète et se suffit amplement ! mais du coup c’est lu en moins d’une journée (à vrai dire j’ai dû le lire en 4h à peine) et là… dur de devoir laisser le Chevalier comme ça ! Surtout avec une fin pareille. Ça n’est pas un cliffhanger à proprement parlé, mais ça n’est pas une fin non plus ! La seule consolation c’est que j’ai déjà le tome 3, donc à mon avis, je ne vais pas trop tarder pour le lire, parce que j’ai vraiment hâte de savoir ce qui va lui arriver, ce qui va se passer et découvrir enfin d’autres secrets parce que là… Mais je n’en dirai pas plus !

Voilà, en bref, ce 2e tome est vraiment très bon, dans la même lignée que le 1er. L’histoire est intéressante et bien menée, l’écriture : un vrai régal. Je ne suis pas forcément une adepte des livres historiques mais là, je dois avouer que j’adore, je suis totalement fan et je lirai la suite avec plaisir !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)