Les ténèbres dévorantes de Laurell K. Hamilton (Merry Gentry 7)

Spoiler si vous n'avez pas lu tous les tomes précédents !!

Quatrième de couverture

«  Je suis Meredith NicEssus, princesse Fey, détentrice des Mains de Chair et de Sang, et surtout je suis enceinte de jumeaux, sésame de mon accession au trône Unseelie. Ces enfants à naître ont été engendrés par six de mes gardes mais mon oncle, Taranis, Roi de la Lumière et de l'Illusion, prétend en être le père. Et forcément, ce n'est pas mon seul problème... Conte de fées dites-vous ? »

Mon avis

Vu la fin du tome 6, j'avais vraiment envie de savoir ce qui allait se passer, parce qu'il faut le dire, c'est une fin pourrie, presque un cliffhanger (pas de la mort qui tue, mais quand même bien présent) et moi ce genre de fin, je déteste parce que quand on n'a pas la suite sous la main, on enrage. (Et c'est à ce moment là qu'on traite l'auteur de sadique et toute autre sorte de choses que je ne me permettrais pas d'écrire - parce qu'ils ne faut pas les vexer, et qu'il faut bien qu'ils écrivent la suite !) Mais que je pense fortement. Cela dit, les malédictions sont tout à fait possible, alors attention).

Trêve de plaisanteries... ou pas. Mais moi, en fille intelligente, (si ça m'arrive) j'avais la suite sous la main ! (C'est mieux d'acheter tout en avance ou en même temps, comme ça, on n'a pas à attendre longtemps - dans le cadre du possible évidemment). Je ne me suis donc pas gênée pour le commencer et poursuivre les aventures de Merry et ses gardes. Et là, ça a été un pur régal, le meilleur tome de la série !

Je vais éviter de faire un résumé de ce livre là, d'autant que les évènements arrivent vraiment très peu de temps après le tome précédent. Donc, en lisant ce livre, on sait où on en est et on sait également que les ennuis vont commencer (même si on est loin de s'imaginer les proportions que peuvent prendre cette affaire, on sait que ça va être un "bordel monstre" pour notre plus grand plaisir. On sait au moins qu'on ne va pas s'ennuyer). A la limite, on peut lire la quatrième de couverture qui annonce plutôt bien les choses (et ce, de manière concises), mais si vous n'avez pas lu le tome précédent, attention aux spoilers ! (Je l'ai signalé auparavant). Il ne faut pas oublier qu'on avance pas mal dans la série, et qu'en plus ce tome peut-être considéré comme le dernier (du moins si on se fie à l'intrigue lancée dans le tome 1 : qui est la chasse à la couronne, grâce à une future grossesse de Merry, lui permettant d'accéder au trône).

Ce tome est vraiment extra, même s'il y a quelques éléments qui me font tiquer (après ça reste Hamilton, elle a toujours des tours de passe-passe qui nous font adhérer dans son sens, mais parfois ça peut sembler un peu gros... Dommage, mais on lui pardonne assez vite parce qu'il faut avouer quand même que ce tome est riche et qu'il répond à énormément de questions, lancées dès le premier tome. Dans l'ensemble, mon avis restera donc très positif.

Les évènements arrivent dès le premier chapitre, on sent quelque chose de pas très net et d'un coup, tout s'enchaîne à une vitesse folle. On n'a pas le temps de souffler, on se "balade" d'un endroit à un autre, sans s'en rendre compte. On découvre davantage la Cour Dorée, d'une certaine manière, mais également d'autres Cours ou peuple qui n'étaient jusque là pas très développé. C'était intéressant à voir et je dois avouer que l'auteur a tout fait pour qu'on soit dans le pathos jusqu'au bout... Elle ne ménage pas notre pauvre petit cœur dans ce tome.

Et quand on arrive à la moitié du livre, on se dit : « mais il s'est déjà passé tout ça !! » (Oui à ce point, j'avoue que je ne m'attendais pas du tout à ça en commençant ce livre), et c'est pour ça que je dis que ce livre est le meilleur. Le tome 6 était déjà plutôt pas mal, mais alors avec celui là, elle nous a fait quelque chose de grandiose quand même. Peut-être que certaines scènes / révélations auraient pu prendre plus de temps, parce que c'est vite expédié et on passe à autre chose. C'est un petit peu dommage, mais bon, ça ne m'a pas trop perturbé donc ça va. Ça passe et reste raisonnable et plutôt bien fait. 

Laurell K. Hamilton ne ménage pas du tout ses personnages, que ce soit Merry ou bien l'un de ses gardes (ou encore d'autres personnages, mais bon c'est moins important). Ils en voient de toutes les couleurs et on voit que là, les choses sérieuses commencent et que la pauvre petite Merry maltraitée dans son enfance a bien changé et qu'elle va le prouver à tout le monde (en même temps, la couronne, ça se mérite !). Mais elle n'est pas la seule à en baver, si avec le tome 6 vous pensiez avoir tout vu, vous êtes loin du compte, ses chevaliers servants / amants ne sont pas épargnés, du coup on s'inquiète en même temps qu'elle, c'est affreux de voir tout ce qui se passe, parce qu'on s'est quand même bien attaché à eux, après tout ce temps (on a forcément nos chouchous dans la garde). Mais d'autres personnages vont nous surprendre et nous faire ressentir plein de choses, mais je vous laisse découvrir tout ça. Il y a un personnage dont j'aimerai parler, mais ça serait en partie spoiler donc je vais m'abstenir, mais je n'en pense pas moins, des claques / assassinat se perdent...

Je dois avouer que la fin est surprenante, je ne m'attendais pas  à ces révélations et évènements en « bloc ». Bon, il y a un truc qui m'a fait lever les yeux au ciel, mais d'une certaine manière ça aide à l'intrigue, et à la fin de ce livre, donc on lui pardonne. Franchement, c'est assez surprenant parce que je pensais qu'on aurait certaines réponses plus tard et pas tout d'un coup sur la fin (surtout que vu comme ça partait, je n'imaginais pas ça et là... tout s'accélère très rapidement. L'auteur nous fait des révélations énormes, apporte une certaine conclusion à toute cette histoire. C'est pourquoi on peut considérer qu'avec ce tome la série est terminée, beaucoup de choses sont expliquées, même si ça peut sembler rapide. Et vu la teneur du dernier chapitre, on sent une conclusion dans la voix de Merry, alors continuer la série peut paraître superflu. En tout cas l'intrigue lancée dans le tome 1, se retrouve d'une certaine manière finie ici. Mais il existe un autre tome, et comme j'aime beaucoup l'univers créé, ainsi que les personnages, je ne vais pas bouder mon plaisir à le lire. Il existe alors je vais voir ce que ça donne, en espérant qu'il ne soit pas si mauvais que ça (vu les échos que j'ai pu entendre, il est moins bon et repart sur autre chose, comme un nouveau cycle, donc à voir...).

Voilà, je pense que j'ai fait le tour de la question. J'avoue que ce n'est pas évident de ne pas spoiler cette histoire parce qu'il se passe tellement de choses, j'aimerai tellement en parler... Mais ça n'est pas possible parce que j'ai pas envie de tout dévoiler, ce tome se savoure et s'apprécie. C'est vraiment le meilleur tome et en quelque sorte la conclusion de la série et là, il faut avouer qu'elle a fait très fort (comme quoi elle en est capable quand elle veut !). Donc voilà, ce livre est vraiment le meilleur et il aurait pu suffire pour conclure la série.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot