Le collectionneur d'armes de Pieter Aspe (Une enquête du commissaire Van In 5)

Quatrième de couverture

Les enquêtes du commissaire Van In sont indissociablement liées à sa bonne ville de Bruges. Epaulé par le fidèle inspecteur Versavel et la belle Hannelore, juge d’instruction de son état (et accessoirement mère de ses jumeaux), ce flic peu catholique pourfend sans relâche les vices et turpitudes d’une bourgeoisie flamande arrogante qui pense que l’argent peut tout acheter. Quand la coûteuse collection d’armes du richissime trader Claes est cambriolée, Van In soupçonne vite une supercherie : le financier n’a visiblement pas la conscience tranquille et ses rendez-vous à la sauvette avec un mafieux russe ne plaident pas en sa faveur… Trafic d’armes, mafia russe et bordels de luxe : le trio d’incorruptibles brugeois a du pain sur la planche ! 

Mon avis

Ma folie sur cette série n’étant pas passé, j’ai continué à les lire à la chaîne (et à mon avis, les tomes 6 à 8 y passeront). Je ne ferai pas de résumé de l’histoire puisque la quatrième de couverture est suffisamment éloquente. Donc ceux qui n’ont pas lu cette série, les tomes précédents, ça ne sert à rien de lire cette chronique, puisque de toute façon, je dis souvent la même chose (quand on aime et que la série ne s’essouffle pas et qu’elle tient le bon rythme, en général l’avis ne change pas).

Que dire à part que c’est toujours aussi génial ? ma chronique sera dont très courte puisque ça ne sert à rien de se répéter et le fait de tout lire à la suite me « force » à le faire puisque je n’ai pas le recul pour dire que les personnages m’ont manqué etc. venant à peine de les quitter dans l’épisode précédent. Mais je ne me lasse pas de cette série, les enquêtes sont toujours très bien menées et intéressantes. Ça touche toujours différentes structures, cela permet également de voir une évolution au niveau des personnages (notamment les relations – statuts) qui amènent à un changement dans la vie (comme c’est le cas dans la vraie vie).

J’aime toujours autant la manière dont sont racontées les histoires, il y a du suspense, pas mal d’action, des moments un peu plus détente mais qui permettent de faire réfléchir à la fois le lecteur et les personnages de l’enquête. Cette fois-ci, une collection d’armes très chère vient d’être volée et bien évidemment le propriétaire qu’on prenait pour mort (d’après les dires de sa femme) va tout faire pour les retrouver, de même que le commissaire Van In et son équipe, mais pour d’autres raisons. Divers personnages entre en jeu afin de perturber les plans de chacun, ce qui fait que l’enquête piétine, que l’on ne sait pas qui a fait le coup, de quoi ménager un long suspense et nous le dire qu’à la toute fin de l’histoire (jusqu’à la dernière page qui là encore nous prouve que l’auteur tire toutes les ficelles et qu’il veut nous faire croire ce qu’il veut).

Voilà donc une enquête fort intéressante, qui une fois de plus, va nous montrer tout le talent du commissaire Van In, même s’il n’est jamais tout seul pour les résoudre, c’est quand même lui la tête pensante. On n’oublie pas bien sûr Versavel et Hannelore qui vont bien (voire trop parfois) s’impliquer dans l’enquête pour la mener à bien. Et comme c’est souvent le cas, ce sont des hauts dignitaires qui sont trempés dans ce genre d’histoire et tous les coups sont permis pour retarder et empêcher une enquête d’avancer.

Une fois de plus, c’est un plaisir de voir Van In et Hannelore, même si parfois la cohabitation semble difficile à cause de leur nouveau statut. L’enquête se passe plusieurs mois (max un an) après le tome précédent et la vie de famille complique beaucoup de choses dans leur couple, (comme ça peut être souvent le cas dans la vie réelle). Mais ils vont tout faire pour surmonter ce coup dur, et Versavel est toujours là quand il y a besoin d’agir (même si pour le coup je le trouve un peu moins présent que d’habitude et les joutes qu’il entretient avec Van In se font un peu moins sentir, c’était différent). Mais ça n’empêche pas de les retrouver et de former toujours un trio aussi intéressant.

Commentaires

  1. Bonsoir, j'arrive sur ton blog au gré de mes déambulations, j'adore!
    Tu me donnes envie de découvrir ces enquêtes.
    Bises

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)