Morlante de Stéphane Dompierre

Quatrième de couverture

1701. Dans la cale d'un bateau anglais, Morlante poursuit tranquillement sa carrière d'écrivain. Mais on ne l'emploie pas pour son talent à raconter des histoires ou sa calligraphie soignée. Quand le bateau est la cible de pirates ou d'une armée ennemie, il range sa plume, sort ses machettes et rentre dans le tas. On ne marque pas son époque en écrivant des livres, mais en tranchant des gorges. Morlante, un road movie sanglant sur les eaux noires de la mer des Caraïbes.

Mon avis

Je tiens à remercier Erestor du forum La bibliothèque de l'Invisible puisqu'il a eu la brillante idée de nous faire partager ce livre via "le livre voyageur". Pour ceux qui ne connaisse pas, le principe étant qu'une personne envoie un livre à une autre, et que celle-ci, après l'avoir lu, le renvoie au membre suivant et ainsi de suite. Le livre voyage donc de maison en maison et ceux qui ont décidé d'y participer peuvent connaître des livres qu'on n'aurait pas spécialement lus en d'autres occasions. C'est assez sympa comme principe, après il faut avoir confiance (je sais que moi, jamais je ne ferai ça avec mes propres livres, je suis trop maniaque). Mais en tout cas, c'était une bonne idée, d'autant qu'elle s'accompagnait d'autre chose.

En effet, Erestor a émis le souhait de « créer une autre histoire, dans cette histoire ». Il y a de nombreuses pages blanches entre les chapitres et il veut que chaque personne qui recevra ce livre écrive un petit mot, pour laisser une trace, montrant ainsi le voyage du livre. Je trouve ça sympa aussi, alors je vais m'y atteler (attention, il va falloir que j'écrive super bien :D)

J'ai donc décidé de me lancer dans l'aventure et j'ai été la première à le recevoir. Et franchement, je ne regrette pas du tout parce que ce livre est très sympathique et je pense me l'acheter plus tard pour qu'il rejoigne ma collection. C'est un livre québécois, autrement dit, il y a peu de chance pour qu'il soit connu en France, c'est donc une vraie découverte et j'avoue que je ne l'aurai probablement jamais lu si Erestor ne l’avait pas proposé pour ce livre voyageur. Et en plus, quand on voit l'avis d'Erestor, on n'a qu'une envie, le lire pour se faire sa propre opinion. J’espère qu’avec mon avis, ça sera également le cas pour vous.

La 4e de couverture, bien que courte, résume assez bien la situation et vu l’épaisseur du livre (150 pages) si j’en dis davantage je risque de spoiler l’histoire, ce qui ne sert à rien et en plus, ce livre se savoure et doit s’apprécier. Je parlerai donc davantage de mon ressenti au cours de cette lecture des plus intéressantes.

Pour décrire ce livre, je dirai que c’est un roman d’aventure qui se déroule en pleine mer des Caraïbes. La scène s’ouvre sur l’abordage d’un bateau pirate sur un bateau anglaispour y faire un massacre, sauf que les choses ne vont pas se passer comme prévu, puisque Morlante est dans le coin. Mais ça, les pirates l’ignorent… Vont s’inscrire ensuite tout un périple où batailles, trahisons, massacres (et on s’en donne à cœur joie !) ainsi que de la sensualité / érotisme (si je vous assure, c’est tout à fait possible ! et le mélange est assez étonnant !) et humour, sont les maîtres mots. L’intrigue est relativement simple, mais suffisamment originale pour nous tenir en haleine, sans compter qu’il se passe toujours quelque chose, on ne peut pas s’ennuyer. Et puis, il y a quand même du suspense, révélations sur certains personnages qui ne sont découverts qu’à la toute fin (qui saura forcément nous surprendre !). C’est bien dommage d’un côté que ça ne soit pas plus long pour savourer plus longtemps cette folle aventure. C’est lu bien trop vite à mon goût, mais franchement l’histoire se suffit à elle-même, il y a mine de rien beaucoup de choses pour passer un excellent moment.

Comme je l’ai dit plus haut, j’ai vraiment apprécié cette lecture et je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Je me suis demandée où l’auteur voulait aller, ce qu’il allait nous faire découvrir, car c’est assez atypique comme histoire. L’écriture est très fluide et on embarque facilement dans cette aventure hors norme et originale : mettre en scène un écrivain qui finalement n’est pas exploité pour ses talents (quelque peu rejeté par certaines personnes, chose à éviter selon moi) mais plutôt pour son don de tuer, c’est assez intéressant et original. L’écriture reste tout de même un élément très présent et comme on le découvre Morlante ne vit que pour lui et ses écrits, c’est un besoin, une nécessité plus qu’autre chose. Tant qu’il écrit, il est content et heureux, et si en plus il peut rendre des services en tuant quelques personnes, ça ne le dérange pas outre mesure.

L’élément fort de ce texte c’est quand même Morlante, donc je vais davantage m’attarder sur lui, parce qu’il est vraiment extraordinaire. C’est un personnage atypique. Personne n’ignore sa légende, et pourtant à mesure des pages, on va se rendre compte que la réalité est tout autre (quoique, parfois c’est assez proche). Il n’est pourtant qu’un écrivain qui s’inspire de faits réels, mais il est bien plus que ça, il est également une arme, une arme bien redoutable que les anglais ont réussi à acquérir les services (enfin… ça reste à voir). Il a une double facette et au cours de ce livre, on va le voir changer un peu, éprouver des choses qu’il n’avait jamais connu auparavant et cela le trouble. Mais l’écriture reste pour lui un bon moyen pour tenir pieds et il continuera d’écrire, quoiqu’il arrive (et quand je dis quoiqu’il arrive, c’est parce qu’il faut voir ce qu’il fait dans certaines situations, ça peut porter à sourire, ou pas). J’ai beaucoup aimé ce personnage, c’est un peu l’anti-héros, loin de l’image idéale et pourtant on s’attache à lui et on se demande ce qui va lui arriver.

En bref, ça a été une très bonne découverte, j’ai vraiment adoré (moi qui cherche en plus des textes sur les pirates, etc. je suis servie !). C’est assez léger, rafraichissant, très court donc ça se lit vite et l’histoire est vraiment intéressante. Quant aux personnages, ils sont hauts en couleur et tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins. Un bon livre quoi ! Merci Erestor pour la découverte ! (En espérant maintenant que le prochain destinataire aime autant que moi).

Commentaires

  1. Merci à toi d'avoir accepté d'être la première à le recevoir. :)
    Ce petit livre (c'est le cas de le dire) fut un véritable coup de coeur pour moi. C'est réellement un pur moment d'adrénaline et de plaisir à le lire.
    Et qui sait, peut-être que ça donnera le goût à d'autres de faire de même avec un livre. Je suis très attaché à mes livres moi aussi mais je voulais tenter une petite expérience personnelle.
    Au plaisir de lire ton petit mot à l'intérieur quand je le recevrai. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de rien :D

      oh oui, c'est vraiment génial à lire et j'espère que ça intéressera d'autres gens et avant tout aux membres du forum qui l'auront bientôt.

      le petit mot est écrit, j'espère que ça te plaira :D

      Supprimer
  2. Le résumé ne me tentait pas trop mais à lire ton avis, il a vraiment l'air sympa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouais; la 4e de couv ne paye pas de mine, mais c'est franchement sympa

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]