Benoît : Toutes les filles de la Terre de Florence Hinckel (Ligne 15 2)

Quatrième de couverture

Benoît est un garçon un peu rond, très attiré par les filles et surtout par la belle Sarah. Un soir, il est foudroyé au sens propre. A l'hôpital, il reçoit un coup de téléphone de Sarah et comprend qu'elle n'est pas qu'une image mais une amie sensible et intelligente. Cela va bouleverser ses relations avec l'autre sexe.

Mon avis

Etant donné l’épaisseur des livres et leur contenu, je ne pourrais pas faire de grande critique, sinon je risquerai de me répéter par rapport à Joséphine, et il ne sert à rien de réexpliquer la démarche de ces adolescents (et du coup de l’auteur en écrivant ce livre) une fois de plus ici. En tout cas, j’aime beaucoup cette série et je ne regrette pas du tout de l’avoir lu, parce que jusque là, je trouve ça assez véridique sur ce que les adolescents peuvent traverser et de suivre toute une bande d’amis, je trouve ça bien sympathique.

L’aventure sur la « ligne 15 » se poursuit avec Benoît, le 1er garçon de la bande. Et je dois avouer que ce 2e tome était vraiment pas mal. Je trouve toujours l’idée originale et c’est intéressant de voir ce qui arrive à nos adolescents durant un mois. Avec Benoît et donc un garçon, on peut voir les « tracas » que posent cette période, et évidemment, l’un des premiers : les filles. Et là, on voit clairement qu’il ressent quelque chose pour Sarah, mais l’histoire risque de prendre un tournant imprévu…

Mais on va voir rapidement que comme beaucoup d’adolescent Benoît se cherche (identité) et se rend compte qu’il n’est « jamais à la hauteur des espérances de ses parents ». Pourtant il sait un tas de choses (notamment à la montagne, etc.) mais si ça ne concerne pas le français, les maths, etc. ça ne semble pas avoir beaucoup d’intérêt aux yeux de ses parents, du coup il se sent un peu seul, incompris par sa famille… Ça n’est pas évident pour lui.

L’histoire va tourner tout autour de ça et on va le voir « mûrir » et changer au cours du mois, il va apprendre pas mal de choses. J’ai bien aimé ce personnage en narrateur, déjà aux yeux de Joséphine il m’avait l’air bien sympathique et en tant que narrateur ça se confirme. C’était agréable de le suivre, de voir son histoire. en plus, sa « manière » d’écrire est vraiment originale et intéressante (il faut lire pour comprendre) donc j’ai bien apprécié cet aspect-là de l’histoire, ça changeait un peu de Joséphine.

Encore une lecture bien sympathique, j’ai trouvé ça intéressant et je trouve que ça se tient. On a vraiment l’impression d’entendre « parler » un adolescent (même si c’est écrit par une femme), on voit les questionnements qu’ils peuvent se poser, etc. Une bonne lecture pour moi, et j’ai bien hâte de découvrir les autres de la bande parce qu’ils sont tellement différents qu’on ne peut qu’avoir des histoires différentes et enrichissantes.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)