Théa pour l'éternité de Florence Hinckel


Quatrième de couverture

Théa est secrètement amoureuse de Théo, son meilleur ami d'enfance, qui lui préfère la pom-pom girl du lycée. Théa vit seule avec sa mère, une ancienne présentatrice de télévision obnubilée par le souci de paraître jeune. Théa a l'impression que le temps passe trop vite et que les promesses de l'enfance sont déjà loin. Alors, quand le professeur Jones lui propose d'être le plus jeune cobaye d'un programme visant à stopper le vieillissement, Théa décide de saisir cette chance. Le destin hors normes d'une héroïne qui a franchi la limite interdite. Un roman déroutant d'une évidente actualité.

Mon avis

Je dois avouer que j'ai pris ce livre essentiellement pour la couverture qui je trouve est magnifique, simple mais belle quand même. Après avoir lu la 4e de couverture, je me suis dit que ce livre pourrait en valoir la peine, c'est pourquoi je l'ai acheté. Et je dois avouer que je n'ai pas été du tout déçue, je suis contente d'avoir pu découvrir ce livre, parce qu'il pointe du doigt des choses qui pourraient éventuellement se faire dans notre société et cela donne à réfléchir.

En dehors de ça, c'est une histoire très sympathique qui mérite d'être lue parce qu'elle montre jusqu'à quoi on peut être capable pour rester éternellement jeune... et ça fait peur... Théa est amoureuse de Théo mais elle va se rendre compte qu’il préfère la pom-pom girl du lycée et ça va la peiner. De l’autre, sa mère, une ex-présentatrice TV qui a été rétrogradée à un job moins intéressant parce qu’elle commençait à vieillir (donc valait mieux une femme jeune à la TV), elle ne cesse de dire à sa fille qu’il faut rester jeune, etc. Cela va monter à la tête de la jeune adolescente et quand le Professeur Jones va lui proposer d’être le cobaye pour une expérience permettant de stopper le vieillissement, Théa n’hésite pas une seule seconde et va même être encouragée par sa mère. Sauf qu’évidemment, tout ne va pas se passer comme prévu et cela pourrait cacher des dangers qui pourraient être grave…

L’histoire est vraiment touchante et l’intrigue bien menée. On se doute un peu de ce qui va se passer (le titre aide pas mal) mais ça n’empêche pas qu’on apprécie de la lire. Ça fait quand même un peu mal cœur de voir ce qu’elle fait, les motivations qui la pousse à accepter d’être le cobaye de ce professeur. Quand on découvre peu à peu ses intentions, on comprend pourquoi il a choisi de faire une expérience sur une personne si jeune et je dois avouer que son but est louable et si ça pouvait vraiment marcher, faire en sorte de ralentir le vieillissement ça pourrait être une bonne chose. Mais comme toute chose qui touche à la génétique, etc. il y a des risques mais en plus cela pourrait être détourné avec de mauvaises intentions ou bien juste un effet esthétique… Du coup, ce livre nous permet de nous poser des questions, de voir si ça en vaut vraiment la peine.

C’est un livre assez court, qui se lit très bien et rapidement, la plume de l’auteur est vraiment agréable et je l’ai retrouvé (pour avoir commencé à lire avant Ligne 15 qui met en scène également des adolescents).

C’est un fait d’actualité, beaucoup rêvent d’être plus jeunes etc. (la chirurgie esthétique se porte relativement bien à ce niveau, même si ça ne concerne qu’une élite), mais le traitement donné à Théa serait pour une élite, visant à être accessible pour tout le monde, du coup tout le monde pourrait rester jeune. Idéal non ? Sauf qu’on découvre peu à peu que ça ne l’est pas tellement et que ça peut devenir dangereux à plusieurs niveaux. C’est assez effrayant de voir ce que les gens sont capables de faire pour éviter l’inévitable (on est tous voué à vieillir et à mourir, c’est ce qu’on appelle la vie…).

Quant aux personnages, je les ai adorés, ils sont tous différents les uns des autres. Théa est une adolescente qui pense bien faire, mais ses motivations ne sont pas forcément celles que l’on croit, surtout quand on se rend compte des tenants et des aboutissants de cette expérience. Quant à la mère, je la trouve irresponsable et… nan, ça n’est pas passé entre nous, elle méritait des baffes (il faut le dire !). Le professeur Jones, eh bien son but pouvait être louable, il est rendu assez attachant la plupart du temps mais bon… il faut lire l’histoire pour bien comprendre les vrais enjeux.

En bref, un livre touchant et émouvant qui en même temps pointe du doigt un fait grave qui pourrait bien arriver dans le futur si on n’y prête pas attention. C’est une sorte de mise en garde, tout en nous offrant une belle histoire (j’ai beaucoup aimé la fin malgré ce qu’elle nous montre). Un roman à lire.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)