Trahisons de Catherine Cuenca (Le Passage des Lumières 5)

Quatrième de couverture

De retour dans le passé, Zélie n’a que cinq jours pour retrouver Léandre avant qu’il ne monte sur l’échafaud. Hébergée au Diable Vauvert, l’auberge tenue par Nicaise et sa belle soeur Claudine, elle récupère une lettre du père Aubry qui l’invite à se rendre à Basmont. Sans doute Léandre s’y cache-t-il… Mais le comportement de ses hôtes étonne Zélie. Claudine et sa gentillesse inhabituelle. Nicaise qui semble si nerveux. Et puis la lettre du père Aubry, tellement énigmatique… Zélie peut-elle encore faire confiance à ses amis ?

Mon avis

Et voilà, une nouvelle série de terminée… c’est toujours triste dans ces cas là de dire au revoir à des personnages que l’on a apprécié et suivi durant plusieurs tomes (c’est l’avantage des séries mais du coup la séparation n’en est que plus dure). J’ai beaucoup aimé ce tome, la fin qu’elle propose (enfin en partie) et la série dans son ensemble. Elle mérite amplement d’être connue et lue parce qu’elle est vraiment superbe et adaptée pour un jeune public, mais les plus grands pourront aussi aimer, la preuve, 23 ans et j’ai adoré.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, après tout, la 4e de couverture est toujours explicite et bon, arrivé à ce dernier tome, on sait pertinemment ce que l’on veut découvrir (en espérant très fort que notre petit couple favoris puisse enfin se retrouver).

Ce tome est vraiment super et clôt parfaitement la série, même si j’avoue qu’une petite suite ne me déplairait pas, après ça pourrait être le tome de trop et donner un effet redondant donc ça ne servirait pas la série. Nan, mieux vaut qu’elle reste comme ça, même si ça fait un petit pincement au cœur de devoir tous les quitter. Mieux vaut rester comme ça et imaginer tout seul la suite (parce que oui, il y a moyen d’imaginer, c’est une fin un peu ouverte).

Sincèrement, je suis contente d’avoir découvert cette série grâce à Taly parce qu’elle en vaut vraiment la peine (bien sûr, il faut aimer la jeunesse, les romans historiques et surtout la romance pour apprécier cette série, sinon ça n’est pas la peine). Ce nous fait de nouveau voyager dans le temps, mais la situation est grave, on ressent sans peine la douleur de Zélie à chaque fois qu’elle apprend quelque chose, parce qu’elle sait que cet évènement est imminent et qu’elle se retrouve avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Ça rend ce livre d’autant plus poignant et intéressant. Franchement, à chaque fois, j’avais le cœur serré, j’étais comme Zélie (rah la la, l’auteur nous en fait voir de toutes les couleurs quand même ! Les auteurs ne devraient pas avoir le droit d’écrire des choses pareilles parfois ! *L’auteur comprendra parfaitement de QUEL évènement je parle*) même si ça paraissait logique…

J’ai vraiment adoré l’univers créé, cette histoire de voyage dans le temps, cette histoire d’amour « impossible » et très compliquée entre deux personnages qui ne sont pas de la même époque. C’était une très belle romance. Les personnages sont tous plus intéressants les uns que les autres. Certains se révèlent plus complexes qu’ils en ont l’air et peuvent nous surprendre à tout moment (que ça soit en bien ou en mal). quant à Zélie, c’est une adolescente bien courageuse qui fera tout pour retrouver celui qu’elle aime et on peut dire qu’elle s’en donne les moyens et n’hésite pas !

En bref, une très bonne série, une très bonne idée merveilleusement exploitée. Des personnages très intéressants qu’il faut découvrir. Le seul bémol (si s’en est vraiment un), c’est que ça soit si court, on en redemande toujours plus ! Une série à lire quoi !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)

Le Top / Flop du Mois ! (Juillet 2017)