Le pacte d'Anne-Sophie Silvestre (Le Chevalier d'Eon, Agent secret du roi 4)

SPOILER SI VOUS N'AVEZ PAS LU LES PRECEDENTS !

Quatrième de couverture

Le chevalier d’Eon se sentait mieux, les idées plus claires. Il songeait à ce qu’Ivanouchka venait de lui raconter.
— Au fond, c’est peut-être la solution…
— Quoi donc ?
— Se laisser devenir fou… Ne pas lutter pour se souvenir. Peut-être parvient-on même à oublier qu’on est enfermé.
— Non ! dit nettement l’enfant.
— Pourquoi cela ?
— Parce que c’est ce qu’ils veulent. Si vous oubliez, ils auront gagné.
Il y eu un moment de silence.
— Pourquoi m’ont-ils enfermé avec vous ? demanda le chevalier.
— Parce que vous avez pris possession de leur secret, l’endroit où je me trouve. Alors, ils vous ont enfermé au sein même du secret que vous leur avez volé.
D’Eon réfléchit un instant : c’était d’une logique inexorable.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier Anne-Sophie Silvestre et les éditions Flammarion de m’avoir permis de lire ce livre et poursuivre les aventures du Chevalier d’Eon. Après les évènements du tome 3 (où j'ai maudit l'auteur), j'avais vraiment hâte de lire ce tome.

Ce tome a beau être bien plus épais que les précédents, il fait tout de même dans les 400 pages, ça ne m’a pas empêché de le dévorer dans la journée. J’étais tellement prise par l’histoire que les pages ont défilé à une vitesse folle et bon il faut le dire, je suis fan de cette série, c’est toujours un coup de cœur à chaque fois, donc je regrette qu’il ne me soit pas resté plus longtemps entre les mains, mais en même temps, je voulais tellement savoir ce qui allait se passer que je n’ai pas pu m’en empêcher.

Etant donné qu’il s’agit du dernier tome du premier cycle (j’expliquerai un peu plus tard), inutile de faire un résumé de l’histoire, vous savez très bien où l’on en est à ce stade et il faut bien garder un peu de mystère, déjà que cette 4e de couverture nous annonce des choses… (Je ne dirai rien même sous la torture, il faut découvrir ce livre par soi-même). En tout cas j’ai adoré ce livre (je pense que vous l’aviez compris avec ma petite introduction). L’histoire est tellement prenante, tellement bien faite que ça a été un vrai plaisir de le lire (comme d’habitude en fait). L’écriture est superbe, j’adhère toujours autant et on plonge avec aisance dans son monde.

L’intrigue est bonne, elle tient la route. L’auteur sème des éléments ci et là (mais on se fait quand même avoir, pour le début j’avoue que je ne savais pas trop comment le prendre) et puis on se laisse peu à peu bercer et l’on voit se dessiner une intrigue bien plus complexe qu’elle n’y paraît. Bref, tout pour plaire à ce niveau là, on a de l’action, l’émotion ((même si pour ce point parfois on a envie de frapper l’auteur pour nous faire des frayeurs pareilles et aussi de créer des situations difficiles. Les auteurs sont tous des sadiques !). Et puis quand on voit la fin, on n’a juste une envie : avoir la suite parce que ça ne peut pas se terminer comme ça, c’est juste inhumain de nous laisser dans une telle situation.

Quant aux personnages, là on a un florilège excellent. On fait de nouvelles rencontres, on s’inquiète pour certains d’entre eux, on s’imagine plein de choses, on en apprend pas mal sur d’autres et là, on se dit qu’il va y avoir d’autres problèmes et certains nous surprennent, etc. Bref, on ne s’ennuie pas avec tout ça, il y a de quoi contenter tout le monde et bon, si on en arrive au 4e tome c’est qu’on doit forcément les aimer et les apprécier puisque ce sont eux qui portent toute l’histoire quand même.

En bref, ce tome est vraiment excellent, à la hauteur des précédents s’il n’est pas meilleur d’ailleurs. L’univers est riche et bien travaillé, les personnages intéressants et attachants. Les intrigues sont à chaque fois bonnes et bien menées, de quoi ravir les petits comme les grands en matière de livres historiques et aussi livres d’aventure / espionnage (sur ce dernier point on est très bien servi, notamment dans ce 4e tome qui va en surprendre plus d’un !). Comme je le disais un peu plus haut, c’est un premier cycle qui se termine, mais les aventures du Chevalier ne sont pas tout à fait terminées (avec une fin pareille et ce qu’on apprend en cours de route, ça ne peut pas être la fin de la série), donc il nous reste plus qu’à attendre ce qui va advenir de lui. En tout cas, j’ai hâte de le retrouver !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)