17 Lunes de Kami Garcia & Margaret Stohl (Le Livre des Lunes 2)

Quatrième de couverture

Je n’aurais jamais imaginé que Lena pourrait me fuir ou me cacher des choses. Qu’un jour arriverait où nous ne nous comprendrions plus. Mon statut de Mortel m’interdisait l’accès au monde des Enchanteurs, mais était-ce une raison pour rompre tout lien ?
Après le désastre de seizième anniversaire de Lena, j’avais pensé que l’aimer et la soutenir suffiraient. Mais il fallait croire que je m’étais trompé. Et que notre amour, indestructible hier, était à présent voué à l’échec …
L'amour est-il encore plus fort que le destin ?

Mon avis

Je continue ma lancée dans la lecture de cette série et je peux d’ores et déjà annoncer que je ne vais pas tarder à lire le prochain tome : 18 Lunes, parce qu’au vu de la fin, je veux savoir !

Je voulais faire un résumé de l’histoire, comme je le fais d’habitude, sauf qu’il faut avouer qu’il se passe tellement de choses dans l’ensemble du livre (et pas tant que ça au début) que je pourrais facilement spoiler le livre, donc je me retrouve un peu dans une impasse et je préfère m’abstenir de raconter l’histoire et de vous laisser voir la 4e de couverture pour avoir une petite idée de ce qui se passe. Mais bon, si vous lisez ce livre c’est que vous avez apprécié le premier et vous savez un peu à quoi vous en tenir pour la suite, surtout au vu des évènements passés à la fin de 16 Lunes. Du coup, je vais davantage me concentrer sur mon ressenti sur ce livre.

Ce 2e tome est vraiment génial, j’ai adoré (oui je sais, de vous dire ça, ça vous avance énormément !). Mais ça reste mon ressenti premier, franchement, j’aime beaucoup cette série et il me tarde de lire la suite.

Ce tome est plus sombre, plus dur et plus éprouvant pour tous nos personnages, quel qu’ils soient. L’histoire est bonne et déchirante à plusieurs niveaux, on comprend le titre VO Beautiful Darkness, ouais, c’est vraiment sombre là vu tout ce qui se passe. L’intrigue est vraiment bien menée tout du long et même si le début est un petit peu long je l’avoue, ça ne m’a pas empêché de dévorer ce livre et d’être embarquée dans cette nouvelle histoire, cette nouvelle menace qui pèse sur chacun des protagonistes quelque soit leur nature (Mortel, Enchanteur, etc.) avec une facilité déconcertante.

Le début est d’une tristesse et de voir Lena dans cet état c’est vraiment dur (même si parfois on aurait envie de lui donner des claques et de la secouer à cause de son comportement) et c’est Ethan qui paye les pots cassés. Il est là pour l’aider, il faut son maximum et au final, rien ne se passe comme prévu. Mais il ne lâche pas le morceau pour autant, il est persévérant pour récupérer et retrouver d’une manière ou d’une autre celle qu’il aime alors qu’elle semble quelque peu perdue à cause de tout ce qui vient de se passer (ce que je peux comprendre parfaitement !).

L’univers se dévoile toujours un peu plus, les révélations sont nombreuses dans ce tome, oh mon dieu, il faut voir tout ce qu’on apprend ! J’avoue avoir été très surprise par certaines choses, je ne m’y attendais pas du tout et en même temps ; les indices sont là et on se demande comment on a fait pour le pas les voir ! On voit les actes et les personnages d’une autre manière du coup, et cela peut rendre certains personnages encore plus touchant (et rendre ce livre encore plus tragique qu’il ne l’est déjà, si si c’est possible je vous assure !).

Mais j’avoue quand même qu’il y a certaines révélations qui arrivent sur le tard (ou comprise un peu tard de la part des personnages) alors que j’avais moi-même des soupçons beaucoup plus tôt, ça me semblait logique du moins (à moins que je l’espérai très fort ?). Mais bon dans l’ensemble les surprises des révélations sont quand même là, ça reste crédible et très intéressant. C’est dans ces cas-là qu’on voit toute l’imagination des deux auteurs et elle se déploie dans ce tome et au vu de la fin… je présage le pire quand même, j’ai un peu peur et en même temps, ça va rendre la suite très intéressante.

Comme je disais au début, il est difficile de faire un résumé de l’histoire parce qu’il se passe tellement de choses, bien qu’il y ait des moments plus lents, tellement d’éléments qui s’imbriquent les uns dans les autres au fur et à mesure qu’on avance dans l’histoire, que tout finit par prendre son sens. Donc si on veut parler de l’histoire on peut très facilement spoiler, ce qui serait dommage vu toute l’ampleur de l’intrigue.

On en apprend énormément sur les Enchanteurs, sur l’histoire de quelques personnages (les flashs back sont encore de mise !). D’ailleurs de nouveaux apparaissent et ils vont s’avérer très importants et surtout très intéressants à suivre, rendant la menace de cette Dix-septième année encore plus réelle et dangereuse. J’ai été réellement captivée par tout ça et j’avais hâte d’en savoir plus parce qu’il faut avouer que le comportement de Lena m’énervait, de la voir traîner avec ces gens là, rejeter Ethan alors qu’il représente tellement pour elle, etc. En tout cas, les personnages nous réservent d’énorme surprises et j’ai adoré les suivre, tous autant qu’ils sont.

En bref, j’ai adoré ce tome, j’aime toujours autant l’univers qui devient de plus en plus complexe et sombre. L’intrigue était vraiment bonne et bien menée, les personnages évoluent énormément ici, on en apprend beaucoup sur leur compte et ils nous réservent bien des surprises. Voilà ce livre a comblé toutes mes attentes et les auteurs ont su encore une fois éveiller mon intérêt en écrivant une telle fin, alors je sais qu’il faut que je lise dans peu de temps la suite parce que voilà… je veux savoir ce qui va se passer !

Commentaires

  1. Je n'ai jamais reussit à lire ce 2ème tome ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est tout un univers, etc. faut aimer, je comprends, mais moi j'adore ^^

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)