L’Héritière de Marilou Aznar (Lune Mauve 2)


Quatrième de couverture

Sur la photo du blog, Thomas souriait. Il avait l’air heureux, c’était la seule chose qui me réconfortait un peu. il m’avait crue morte pendant toutes ces semaines. Un message sur mon répondeur m’avait brisé le cœur : il ne voulait plus me voir, me parler.
Avec le recul, c’était mieux comme ça.
A quoi bon lui expliquer que ma mère n’avait refait surface que pour trouver la mort par ma faute ? Qu’en me transmettant la pierre, qui contenait la mémoire de son peuple, elle l’avait condamnée à un destin dont je ne voulais pas ?
J’avais une mission à accomplir. Il ne fallait prendre aucun risque. Les ennemis d’Ishtar rôdaient peut-être encore autour de nous.
Son destin est plus grand que notre monde.


Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Casterman de m’avoir permis de lire ce livre et ainsi poursuivre l’histoire de Séléné.

La 4e de couverture n’étant pas très explicite, je vais vous faire un petit résumé express qui pourra mieux vous guider. On sait que Séléné est la Messagère, qu’elle est liée à Viridan, cet autre monde parallèle d’où vient sa mère. Mais ce monde est en danger, le Fléau, un virus redoutable tue à petit feu toutes les femmes de ce monde mais les médecins de Viridan n’ont aucun moyen pour les guérir. Ninsar demande donc à Séléné, Cléo, Vadim et Dagan de retourner sur Terre, à Paris pour trouver un antidote pour les sauver. Mais quelqu’un semble agir dans l’ombre pour les empêcher de mener à bien leur mission.

J’avoue que je ne m’attendais pas du tout à un tel scénario, donc ça m’a un peu déconcerté au début. Après les événements du tome 1, je voyais autre chose, notamment par rapport au lieu de l’action. Je pensais qu’on serait davantage à Viridan justement, que sur Terre, mais on apprend tout de même des choses sur cet autre monde, donc je suis quand même contente de découvrir tout ça. Du coup j’ai été un peu déçue au premier abord de ne pas avoir ça. De plus, le premier chapitre m’a un peu perdu. Je pensais avoir loupé des épisodes ou une très mauvaise mémoire sur la fin du premier tome et pourtant je sais que ça n’était pas le cas. Mais assez rapidement l’ordre des choses a repris et j’ai donc pu suivre normalement et je comprenais un peu mieux ce qui se passait.

Même si comme je l’ai dit, ça n’était pas ce que j’attendais, ça ne m’a pas empêché d’apprécier ce livre parce qu’il y a tout de même de bons éléments. L’intrigue se dévoile petit à petit, on comprend mieux les enjeux et ce qui se passe. De manière générale c’est comme le premier tome, assez « lent » (pas dans le mauvais sens du terme je rassure) mais on se retrouve à Paris et on reste assez proche du train train lycée avec amis et amour, (emmerdes ?) mais évidemment il n’y a pas que ça. Parfois il y a quelques « facilités », j’ai un peu douté sur la « crédibilité » de certaines choses, mais bon, pourquoi pas, après tout ça reste tout de même une fiction et ça n’est qu’un détail, ça ne m’a pas dérangé plus que ça pour continuer ma lecture.

Et après ce côté « lent », d’un coup, tout commence à s’enchaîner, l’action arrive pour n’en plus finir. il y a pas mal de rebondissements, des choses auxquelles je ne m’attendais pas… donc c’était plutôt bien fait à ce niveau-là. Les événements se bousculent et nous laisse avec une fin… quelque peu abrupte. Pas de gros cliffhanger-de-la-mort-qui-tue, mais ça coupe un peu trop tôt à mon goût, j’aurai bien aimé avoir la suite quand même sous la main pour savoir ce qu’il en était. Ce qui est une bonne chose, ça veut dire que ça donne envie d’en savoir plus et avoir le fin mot de cette histoire (et oui, le prochain tome est déjà le dernier !).

Comme pour le premier tome, on a des petits extraits de notes, dans La disparue, c’était sur les T’sent, ici, ce sont des notes du père de Séléné à propos de Viridan et j’avoue que c’était très intéressant et à mesure des notes on voit que la situation change quelque peu. Je vous laisse découvrir tout cela, mais en tout cas, j’ai bien apprécié et je me demande s’il y en aura dans le 3e tome et « qui » prendra la parole.

Séléné gagne en maturité, c’est dingue de voir comment elle a évolué. Même s’il y a le côté lycéenne avec ses amours compliqués avec Thomas, il n’empêche qu’elle voit le monde d’une autre manière et qu’elle sait où sont ses priorités (bon pas toujours, parfois la vengeance l’aveugle, mais on peut parfaitement la comprendre !). Lors de ma rencontre avec l’auteur, elle nous avait dit qu’elle ne voulait pas d’une héroïne toute gentille, etc. eh bien elle a parfaitement réussi son challenge, parce qu’il faut voir ce qu’elle fait, et ce qu’elle est prête à faire pour sauver un monde / un destin dont elle ne veut pas. D’ailleurs ce dernier aspect est vraiment sympathique et original bien souvent les héros / héroïnes acceptent leur fardeau, etc. ce qui n’est pas son cas donc je trouve ça intéressant de voir la manière dont s’est traité et ce que cela induit, etc.

On rencontre de nouveaux personnages, que ça soit dans sa vie « normale » au lycée, ou bien du côté de Viridan, notamment avec le trio de choc pour l’aider dans sa mission : Cléo, Vadim et Dagan. Ce sont 3 personnages assez énigmatiques, surtout les deux garçons : Vadim et Dagan, on ne sait pas trop ce qu’il en est parfois. Pour Cléo ça n’est pas évident vu sa situation et on peut comprendre sa frustration par moment. Quant aux anciens, ça ne change pas forcément beaucoup. Alexia est toujours aussi peste, c’est incroyable, elle, elle n’a pas changé et j’avais des envies de meurtres, je comprends tout à fait Séléné pour le coup. Nora est plus effacée, et Thomas est mis en avant, une fois de plus.

L’écriture est toujours aussi sympathique et agréable à lire, simple mais efficace. On sent bien la voix de Séléné, ses moments plus mélancolique, sa douleur, sa colère, etc. Donc ça c’est vraiment une bonne chose, ça nous permet de mieux nous impliquer dans l’histoire et d’avoir envie de poursuivre.

En bref, c’est une bonne suite, même si ça n’était pas ce à quoi je m’attendais. L’histoire est intéressante et l’intrigue bien faite. Les personnages évoluent et nous réservent bien des surprises, même si parfois il y a quelques « facilités » mais ça n’est pas dérangeant. Et il est clair, comme je l’ai dit un peu plus haut, vu ce qui arrive à la fin, que je vais lire la suite avec grand plaisir.

Commentaires

  1. Je l'ai acheté hier ^-^ (Avec deux autres livres, mon compte a officiellement rendu l'âme suite à ça mais je n'ai pas su résister ...)

    RépondreSupprimer
  2. bonjour Mélisande! c'est une belle lecture pour moi aussi. Tu t'attendais à un tome entièrement sur Viridan? J'avoue que j'y avais pensé aussi, mais comme toi j'ai apprécié ce tome deux finalement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je m'attendais à ça, peut etre pas l'intégralité du tome, mais au moins une bonne moitié au début, plus de chapitres en tout cas, je suis restée un peu sur ma faim et ai été surprise par le début vu que j'ai eu du coup l'impression d'avoir loupé un épisode ^^ mais bon c'était pas mal quand même, j'ai bien aimé, hâte de voir le 3e tome

      Supprimer
  3. Cette série me tente énormément et ton avis me donne bien envie de lire le tome 1 pour découvrir ce qu'il renferme :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)