Multiversum de Leonardo Patrignani (Multiversum 1)

La 4e de couverture spoile un petit peu, sincèrement, je vous conseille de ne lire que le 1er paragraphe, voire rien du tout et de me faire entièrement confiance ;) 

Quatrième de couverture 

Alex vit en Italie, Jenny en Australie. Ils ont seize ans. Un lien subtil les unit depuis toujours : un dialogue télépathique qui surgit sans prévenir, dans un état d'inconscience. Jusqu'au moment où les adolescents décident de se rencontrer pour la première fois. Mais le jour de leur rendez-vous, ils ont là tous les deux au même endroit, cependant ils ne peuvent pas se voir... 
Ils découvrent qu'il existe une infinité d'univers parallèles et que la réalité qui les entoure n'est qu'une de ses multiples dimensions. Une vérité qui bouscule totalement leur existence, détruisant toute certitude sur leur monde. Comment Alex et Jenny pourront-ils se retrouver pour vivre leur amour ? Alors même que leur destin semblé lié à celui, inéluctable, de la Terre...


Mon avis 

Voilà un livre reçu dans le cadre des chroniqueurs « On lit plus fort », partenariat avec Gallimard Jeunesse, que je remercie pour m’avoir permis de lire ce livre en avant première. Je ne connaissais absolument pas ce livre jusqu’à ce que je le reçoive et vois quelques autres chroniqueurs commencer à en parler sur Facebook, notamment en montrant la sublime couverture en couleur (chose que je n’ai pas, ayant l’épreuve, elle est en noir et blanc, mais pour le coup j’ai au moins le visuel et rien que ça, ça donne envie). Ensuite, chose normale, ne connaissant pas le livre, je regarde la 4e de couverture qui, il faut l’avouer, donne envie. 

Donner envie… ouais c’est ça… c’est un euphémisme pour dire que ce livre est une vraie bombe et qu’il va tout dévaster sur son passage (c’est le cas de le dire, ahem… certaines personnes comprendront cette phrase…). Je ne m’attendais absolument pas à ça, et je dois l’avouer… je me suis pris une claque monumentale. Je pense pouvoir affirmer que ce premier tome est un coup de cœur. 

Commencé en soirée, fini dans la nuit tant j’étais pressée de savoir ce qu’il en était, bref, pas difficile de comprendre que le livre a été lu – dévoré serait plus exact – en quelques heures et qu’il m’a énormément plu. De plus, j’écris cette chronique au beau milieu de la nuit parce que je ne pouvais pas attendre la journée pour « en parler » parce que ça allait me hanter toute la nuit, m’empêchant ainsi de dormir (et je suis certaine que ce livre va me poursuivre encore quelques jours). 

Après ce blabla ô combien intéressant mais néanmoins instructif sur la suite à venir – en gros, attendez-vous à un pavé en guise de chroniques, si vous n’aviez pas compris – voilà mon vrai avis sur ce livre (chose que vous attendez avec impatience, j’en suis certaine). 

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture est suffisamment explicite et comme annoncé dans un petit message plus haut sous la couverture, mieux vaut ne rien savoir ou juste la première partie pour « voir » vite fait ce dont il est question. Le reste n’est pas forcément un gros spoiler parce qu’on le « comprend » plus ou moins vite et même si on sait l’information (j’ai lu la 4e de couverture avant de le lire) ça ne m’a pas empêché de l’adorer et d’avoir mon lot de surprises (euphémisme là encore).

Le premier constat après avoir terminé ma lecture c’est que les 330 pages du livre se lisent à une vitesse phénoménale. Je ne les ai pas vues passer, ça défile tout seul et en un rien de temps, le livre est terminé, nous laissant frustrer à souhait, mais je reviendrai sur cet aspect là du livre un peu plus tard. Il n’y a pas de longueurs, tout semble à sa place, très juste. Les éléments finissent par se mettre en place et tout se fait jour petit à petit et même quand on pense « tout savoir » l’auteur arrive à nous bluffer et maintenir son suspense jusqu’à la fin. Franchement, arrivé à un moment, je pensais avoir trouvé le truc, et baam ! Tout s’envole en éclat, ça n’était pas ça… Ça aurait été trop simple évidemment… 

L’écriture est vraiment agréable, très fluide et dès les premières pages j’ai été transportée dans cet univers. Dès le premier chapitre (4 pages) je sentais qu’il y avait quelque chose et que ce livre allait me plaire. Et même à 30 pages lues, je disais déjà qu’il y avait une certaine atmosphère, qu’il y avait quelque chose qui s’en dégageait me laissant avec un bon pressentiment dès le départ. Pourtant, avec 30 pages, on n’a pas grand-chose techniquement et pourtant… tout était déjà là… 

Cela provient d’une part de l’univers qui est absolument génial. J’ai adoré l’idée et l’auteur va jusqu’au bout, sans jamais faillir, sans tomber dans la facilité, sans être faux. Tout semble réel, si bien que l’on se prend vraiment au jeu, comme les personnages pour savoir ce qu’il en est, ce qui leur arrive, etc. C’est tellement riche et complexe, on est loin de se douter de tout ça quand on commence ce livre. C’est assez dingue et pourtant ça tient parfaitement la route parce qu’il faut voir le scénario qu’il nous présente. 

Au niveau de l’intrigue c’est assez hallucinant, il y a pas mal de rebondissements, d’actions, de suspenses, pendant un long moment on ne sait pas trop ce qui se passe, on ne comprend pas tout, comme les personnages qui sont un peu perdu et puis petit à petit on voit les éléments se mettre en place à mesure des informations qui nous parviennent et encore ! On en sait plus qu’Alex et Jenny comme la narration est à la troisième personne et que l’on suit parfois quelqu’un d’autres, (je vous laisse découvrir qui) mais ça n’est pas pour ça que l’on découvre tout avant la fin, bien au contraire, si dès le départ vous comprenez tout ce qui se passe c’est que vous avez doué quand même…

C’est assez incroyable ce que l’auteur a fait de cette histoire, on pourrait penser que c’est bateau, etc. et pourtant il n’en est rien et la fin… Mon dieu cette fin… elle est horrible et frustrante ! J’aurai tellement aimé avoir la suite pour savoir ce qui allait se passer parce qu’il faut voir dans quelle situation Leonardo Patrignani nous laisse quand même ! Mais je ne m’attendais pas à ça, enfin je pensais à quelque chose et effectivement, c’était ça mais au final non, je n’ai pas dû réfléchir suffisamment, je me suis trop laissée guidée et du coup dans le dernier chapitre, tout est remis en question et voilà pourquoi il y a une suite… que je veux absolument maintenant ! L’attente du prochain tome va être très longue je le sens… 

Il y a de la romance, la 4e de couverture le laisse présager tout de même, mais elle n’est pas non plus au cœur de l’histoire, dans le sens où l’on a que ça. Ça va bien au-delà et ça n’écrase pas tout le reste et ça c’est une bonne chose – je pense que le contraire aurait été dommage. Il y en a, mais c’est suffisamment dosé, ça semble toujours approprié quand il se passe quelque chose à ce niveau-là. Donc j’ai beaucoup aimé cet aspect-là. Ça n’a rien de cucul la praline, loin de là. Une très belle histoire d’amour, un brin compliqué tout de même, mais il faut l’avouer, c’est ce qu’il y a de plus « drôle » à lire, si tout était simple, ça serait chiant, il faut le dire. 

J’ai adoré les personnages, notamment les deux principaux : Jenny et Alex, que l’on voit davantage d’ailleurs. Mais les secondaires, pour le peu qu’il y a, nous offrent bien des surprises (j’ai eu des envies de meurtres à un moment, c’est tout à fait normal…). Ils arrivent des choses incroyables à Jenny et Alex mais ils ne comprennent pas tout mais ils essayent de voir ce qu’ils peuvent faire, etc. Leur relation est vraiment touchante et on espère vraiment qu’ils puissent se voir, etc. (je ne mentionne pas le reste, vous verrez bien ce qui se passe en lisant ce livre). Le lien qui est unit est vraiment extraordinaire et on est loin de se douter à quel point. J’avoue qu’il y a beaucoup d’aspects dont je ne m’attendais absolument pas. 

C’est assez difficile de parler d’eux sans spoiler mais en tout cas, je me suis beaucoup attachée à eux. Ce sont des adolescents mais ils ont une certaine maturité, ça n’est pas faux dans leur manière d’être, de parler, etc. donc c’est un vrai bonheur que de lire ça. 

Bref, inutile de s’attarder davantage, je pense que vous avez compris que ce livre est un coup de cœur, que ça soit pour l’univers, l’histoire, les personnages ou même la couverture magnifique (merci Gallimard d’avoir repris la VO, du coup celle du tome 2 sera une bombe aussi à ce niveau là), tout est génial à mes yeux. Une belle histoire de SF, avec un brin de romance pour faire plaisir. Un livre à découvrir parce que je suis certaine que ça pourrait en plaire à plus d’un !



Ma découverte musicale


Commentaires

  1. Il me tarde de pouvoir me le procurer !

    RépondreSupprimer
  2. Tu m'as convaincu :) J'essaierai de me le procurer rapidement ;)

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. je dis la même chose... mais pour la suite ! mouaaah

      Supprimer
  4. In the arms of an angel, cette chanson est superbe ♥
    Et la couverture de ce livre est sublime.
    Et la présentation est alléchante.
    Et ta chronique est géniale.
    Bref... tu me tentes beaucoup, là ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vi ! bah je l'ai découverte dans le livre du coup ^^
      hé hé hé ce livre est une perle :D j'ai bien fait de le lire tout de suite ^^

      Supprimer
  5. La couverture m'a déjà beaucoup interpellée, mais là avec ta chronique c'est bon je vais me le prendre !
    Ahhh la chanson de Sarah McLachlan, elle est magnifique... elle me fait penser à Buffy car je l'ai découverte dans cette série xD

    RépondreSupprimer
  6. Il est dans ma PAL et maintenant, à cause de toi j'ai trop envie de le lire mais j'ai d'autres trucs à lire avant. Gaaaah, c'est terrible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hé hé hé dur d'y résister.... tu devrais le lire...

      Supprimer
  7. Comme beaucoup d'autres lectrices je l'ai acheté, avec ton avis je ne pouvais pas faire autrement ^^

    RépondreSupprimer
  8. Ton avis m'a convaincu, je pense que je vais l'acheter :p. Mais j'aimerais savoir une chose : Est t-il difficile à comprendre au niveau des mondes parallèles ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non pas du tout, c'est très bien expliqué et on comprend tout ça très bien sans difficulté

      Supprimer
  9. Ton avis est super :) Je suis d'accord avec toi, sur tous les points.
    Je l'ai dévoré cette semaine, et ce livre est aussi un coup de cœur pour moi.
    Une merveille !
    Je conseille à tout le monde, de vite se jeter dessus :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]