A un sanglot de moi, tu reposes de Mathieu Guibé


Quatrième de couverture

A un sanglot de moi, tu reposes vous offre des morceaux de vie, réels ou fantasmés, où les protagonistes sont en quête d'eux-mêmes, des auteurs, mais avant tout à la recherche d'un sens. Une signification sur ce que nous avons, ce que nous perdons, ce que nous ressentons ou bien ce que nous offrons.
Une ode triste ou joyeuse à la brièveté d'une existence qui pourtant a compté. Pour soi ou pour les autres. Douze histoires aux allures de dernières lettres; une ultime page noircie de mots destinée à notre monde, à nos compagnons, aux disparus ou à ceux qui restent et que l'on ne connaît pas encore, comme vous qui lisez ces lignes.

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Lokomodo de m'avoir permis de lire ce recueil. Ayant déjà lu deux précédents recueils de Mathieu, il y a des nouvelles que je connaissais déjà (la moitié en fait), mais ça n'est pas pour ça que je ne me suis pas délectée de ce nouveau recueil qui est vraiment génial. J’ai relu avec plaisir celle des précédents recueils qui m’ont de nouveau ravie (Quintessence hiémale et Germ~IN~es[SENS]ce), quant aux nouvelles, elles sont tout simplement superbes, montrant à quel point Mathieu Guibé a du talent.

L’écriture est belle, poétique, touchante et si l’on est un minimum sensible, cela peut même faire pleurer, ou du moins émouvoir… C’est pour cela que j’aime lire ces écrits, parce qu’il nous transporte vraiment dans son monde, dans son univers à la fois poétique et dur aussi, mais tellement beau…

Dans l’Ombre d’un Géant est une nouvelle qui est basée sur l’amitié. C’est une nouvelle touchante qui nous montre jusqu’où un ami, un groupe à vrai dire, peut aller pour aider et « accompagner » un ami. L’histoire est très belle et si vous êtes un minimum sensible, assez larmoyante. Mais tout n'est que ressenti, donc ça dépendra de chacun, mais c'est une belle entrée en matière pour ce recueil qui donnera le ton.

La princesse des neiges est une nouvelle très touchante qui m'a beaucoup plu qui parle d'une princesse, dont la naissance est quelque peu miraculeuse, aimerait découvrir le monde, car depuis sa naissance, elle n'a jamais quitté l'enceinte du Palais. Et un beau jour, il se pourrait que son souhait se réalise. On pourrait presque dire qu’il s’agit ici d’un conte.

L’ennemi dans la glace est une nouvelle dont la narration est partagée entre deux personnages. Elle met en scène une femme qui est effrayée par une apparition, un vampire quelque peu particulier. La nouvelle était intéressante, touchante par certains aspects et aussi surprenante, je ne m’attendais pas du tout à cette fin. La double narration était un bon choix, ça permet d’avoir une vue plus large, tout en nous dirigeant sur certaines choses… Une très bonne nouvelle qui pourra en surprendre plus d’un ! Et le petit mot de la fin fait sourire…

Le Bug Humain, est une nouvelle qui nous entraîne dans la science-fiction, un monde où les humains sont totalement contrôlés par une sorte de puce implantée… Le genre d’histoire futuriste qui « fait peur » parce que si un jour la société devient ça, on a du mourront à se faire. La « narration » est partagée part le personnage principal, mais également par des notes qui expliquent la situation de ce monde futuriste… Un roman complet pourrait être intéressant et cette nouvelle donne un ton au recueil et nous fait rentrer directement dans l’univers de l’auteur. C’était vraiment sympathique et bien tourné.

Les pigeons crèvent sous les ponts est une nouvelle très touchante qui joue un peu sur les doubles sens. Il n’est pas dit clairement au début de qui il s’agit, et à la vue du titre on pourrait penser certaines choses alors qu’au final, le sujet est tout autre… C’est vraiment bien fait et avec une certaine morale qui donne à réfléchir sur ce qui nous entoure. Une nouvelle des plus réalistes du recueil pour le moment… C’est assez triste quand même et quand on voit la fin, ça permet de remettre en questions certaines choses…

Le mélodrame du scientifique est une nouvelle qui raconte l’histoire d’un scientifique frappé par le deuil et qui tente, à travers l’art, de perdurer le souvenir de sa femme défunte. Voilà encore une nouvelle très touchante, triste aussi, mais c’est en cela que c’est beau. Nicolas à travers tout un questionnement va peu à peu réapprendre à vivre… Une très belle nouvelle.

Arc-en-ciel en braille est une nouvelle qui traite aussi d’amitié. Elle est magnifique et on voit ce qu’un ami est prêt à faire pour en aider un et à comprendre le monde. Vu le titre, on se doute un peu de ce qu’il en est mais… on s’en délecte quand même. Il se dégage une certaine sensibilité, et cela à travers l’écriture et pour ça, il faut la lire pour s’en rendre compte. Les mots ont un grand pouvoir qui peut redonner une autre vision du monde.

V.M. Location est la nouvelle la plus légère dans le ton et le genre, je n’irai pas jusqu’à dire la plus drôle parce que les évènements et le ton donné ne l’est pas, mais dans le thème c’est assez étrange, surtout après ce qu’on vient de lire. Il s’agit d’un vengeur masqué, d’un « super héros » qui ne sait pas trop quoi faire de sa vie et qui est quelque peu pathétique et pourtant… C’était une nouvelle assez particulière et pourtant elle est touchante à sa manière. J’ai bien apprécié ce texte.

Pour le gain d’une épitaphe, est une nouvelle qui parle d’amour, celui d’un homme brisé qui l’a perdu et qui s’est perdu… Pourtant va-t-il peut-être le retrouver mais de manière impromptue et étrange… Une belle histoire touchante, une fois encore (oui je sais, je manque cruellement de vocabulaire mais en même temps c’est ce qui me vient à l’esprit à chaque fois). Malgré ce qu’on peut lire ici, les choix qu’il fait, ça a un côté « beau » et salvateur pour cet homme quand bien même ça le « condamne ».

Sinslayer est une nouvelle vampirique qui pourrait très bien remettre en question leur existence dans le monde… Une très bonne nouvelle, originale et intéressante dans la manière dont le sujet est traitée. Elle est assez différente des autres nouvelles du recueil, car elle n’est pas aussi touchante et poétique. Elle est beaucoup plus terre à terre et ancré dans le fantastique, mais elle n’en reste pas moins sympathique.

Lis-moi est l’une des nouvelles les plus longues du recueil et des plus tragiques à sa manière. Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ça, j’avais une certaine manière de voir cette histoire d’amour particulière se développer et l’auteur m’a une fois de plus surprise en prenant un tout autre chemin. Elle est la plus longue parce qu’elle a besoin d’explications, de montrer certaines choses avant de tout chambouler. Je la connaissais déjà, mais ça n’empêche pas d’être encore une fois stupéfaite par cette nouvelle.

Un train pour l'éternité est la dernière nouvelle du recueil qui raconte l’histoire d’une vieille femme attendant sur le quai de la gare son mari et qui le temps d’un souvenir pourrait peut-être le retrouver et ça pour l’éternité… Une magnifique nouvelle pour clore ce recueil.

En bref, un recueil vraiment magnifique où la plupart des nouvelles sont touchantes et d’une sensibilité qui ne pourra pas laisser indifférent. Je sais, je manque cruellement de vocabulaire pour m’exprimer, mais en même temps c’est assez difficile de d’écrire quand tout n’est que ressenti et émotion. C’est tellement beau ! Il faut lire pour comprendre ce que je veux dire. Je suis vraiment sous le charme de l’écriture de Mathieu Guibé et il me tarde de lire d’autres de ces écrits parce que j’en suis sûre, il y encore beaucoup de choses à nous proposer, son imagination est sans limite et son écriture délectable. Un recueil que je recommande fortement !

Commentaires

  1. J'ai découvert ce roman sur le forum de Mort-Sûre car il était en partenariat... Je n'étais pas certaine de ce dernier, mais avec ton avis, je change mon fusil d'épaule et je dois avouer que je suis curieuse! tu as su titiller mon attention vers ce dernier :-) Bonne semaine Miss xxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il est vraiment super, franchement, tu peux te laisser tenter :)

      Supprimer
  2. J'hésite, j'hésite parce que moi et les nouvelles nous ne sommes pas du tout copines. A voir donc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est un format particulier mais franchement, elles sont superbes

      Supprimer
  3. Hop, dans ma WL ! J'ai découvert cet auteur avec Quintessence Hiémal que j'avais adoré et je compte bien renouveler l'expérience... Pourquoi pas avec ce recueil =)
    Merci pour ta chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bah on retrouve quelques nouvelles de Quintessence hiémale dedans, avec celle de Germinessensce et des inédites :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Meilleures ennemies de Ruth Fitzgerald (Les petits malheurs d'Emily Sparkes 1)

PALM n°76 [JUIN 2017]