La Chanson des enfants perdus de Béatrice Bottet (Penelope Green 1)

Quatrième de couverture 

Londres, années 1880. James Alec Green, surnommé JAG ou le Jaguar, journaliste au Earty Morning News, meurt après être tombé dans les eaux glacées de la Tamise au cours de l'une de ses enquêtes. Mais au préalable, il a fait le nécessaire pour que sa fille unique Penelope, 17 ans puisse vivre seule en toute indépendance et sans souci financier. Il lui a aussi légué la passion du journalisme, dont la jeune file rêve de faire à son tour son métier.
Afin de faire ses preuves, Penelope choisit d'enquêter sur un dossier mystérieux qui semblait beaucoup préoccuper son père : l'affaire du 21 Foxglove Court. Cette affaire criminelle restée sans solution va la conduire dans le dangereux quartier de l'East End, où elle entre en contact avec une étrange congrégation de jeunes musiciens des rues menée par un infirme charismatique, Herbert Cox…

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Casterman de m’avoir permis de lire ce livre. Je l’avais repéré il y a un moment lorsqu’il était sorti en GF mais sans me le procurer. Alors quand j’ai eu l’opportunité de le lire dans sa version poche, je n’ai pas hésité. Et franchement j’ai bien fait parce que ce 1er tome a été une très bonne découverte et j’attends avec impatience la suite !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir ce dont il s’agit. D’ailleurs, la 4e de couverture est celle du grand format que j’ai trouvé et je l’ai délibérément coupée pour avoir un peu de suspense et ne pas trop mettre sur la piste. Donc là, vous avez les grandes lignes sans pour autant être spoilé sur l’histoire et ainsi pleinement profiter de celle-ci, parce qu’elle en vaut vraiment la peine.

Avant même d’entamer le livre, je savais que ça allait me plaire, rien qu’avec le cadre, l’univers… c’était gagné d’avance : Londres au XIXe siècle, tout pour me plaire. C’est un cadre que j’aime de plus en plus, alors de voir qu’on est plongé dedans pour cette histoire, c’était vraiment super. Et puis lorsque l’histoire est vraiment super, on ne peut qu’être enchanté.

L’écriture est très agréable à lire, très fluide, de sorte qu’on plonge directement dans l’univers. Quand bien même il s’agit de littérature jeunesse, il y a une certaine maturité, ça n’est pas niais bien loin de là, ce qui est d’autant plus appréciable. Il y a des côtés légers mais aussi une part bien plus sombre assez importante qui ajoute une tension, un suspense à l’histoire pour notre plus grand bonheur. C’est ce qui fait tout l’intérêt de l’histoire, parfois on se demande si tout ça va bien finir étant donné les événements, etc.

Et à propos des événements, là on peut dire que l’auteur fait très fort. On ne peut pas s’ennuyer un seul instant dans ce livre, je vous le garantis. L’action est omniprésente, l’intrigue tient bien la route et est vraiment très intéressante. Pendant une bonne partie du livre, je me demandais où l’auteure nous emmenait, ce qu’elle voulait nous faire comprendre… Et puis peu à peu, à mesure que « l’enquête » de Penelope avance, on finit par se rendre compte de certaines choses, des liens qui peuvent exister et tout prend sens. C’est vraiment bien fait et ça montre aussi à quel point l’auteure a une très bonne imagination et qu’elle l’exploite jusqu’au bout. Le suspense est à son comble puisqu’il faut attendre la fin pour avoir toutes les réponses à nos questions. C’était assez amusant de suivre l’enquête, d’essayer de résoudre par moi-même cette affaire, mais bon, ça n’est jamais évident quand on n’a pas toutes les clés en main. Même si on est avantagé par le fait que la narration soit à la 3e personne, nous permettant ainsi de suivre plusieurs personnages et de voir ce qu’il en est, l’auteure parvient tout de même à garder le plus longtemps possible les mystères autour de ce fameux 21 Foxglove Court, ce qui est d’autant mieux, la surprise étant totale.

Au niveau des personnages c’était juste extra. On a des personnages assez hauts en couleur, très diverses mais très intéressant. Ils sont très bien travaillés, de sorte qu’on y croit vraiment ce qui est une bonne chose, ça rend l’histoire d’autant plus crédible.

Etant donné le cadre, Londres au XIXe siècle, c’est toujours très sympathique d’avoir des héroïnes, et c’est d’autant mieux puisqu’à cette époque les femmes ne sont bonnes que pour être des épouses, mères, etc. Et forcément les héroïnes brisent toujours ces codes ce qui les rend très intéressantes, même si elle garde tout de même leur manière parce qu’elles sont bien élevées. Ça peut donner certains décalage entre leur éducation, ce qu’elles devraient être et ce qu’elles sont en général (petite pensée pour Alexia Tarabotti…).

Et on peut dire que Penelope en fait partie, elle a des manières et en même temps, cela paraît scandaleux pour d’autres. Son indépendance est souvent remise en question, même si cela convient parfaitement à la jeune fille qui du coup peut faire ce qu’elle veut, notamment enquêter comme elle le souhaite afin de devenir une vraie journaliste comme son père. C’est une héroïne très attachante et dès le début je l’ai beaucoup apprécié, ça n’a fait qu’aller dans ce sens à mesure de l’histoire. Elle est vive, courageuse et déterminée, on ne peut que l’apprécier pour ça. Elle est également un peu « en avance » sur son temps, même si elle n’est pas féministe, elle ne le revendique pas, elle trouve ça normal que tout le monde devrait avoir les mêmes droits, etc. (évidemment à cette époque, les femmes sont la propriété des parents avant de devenir celle du mari…).

Même si l’histoire est très centrée sur Penelope, la narration à la 3e personne nous permet de voir d’autres personnages de l’histoire, notamment ce fameux Herbert Cox mais également Cyprien Bonaventure qui va s’avérer être un personnage assez important dans l’histoire. Un pauvre marin qui n’a rien demandé et qui pourtant va se retrouver mêlé à toute cette triste affaire. Je l’ai bien apprécié, et j’ai vraiment hâte de me retrouver dans une prochaine aventure, parce que je suis certaine que l’auteur ne va pas en rester là, surtout quand on voit la fin.

En bref, ce premier tome a été une très bonne surprise. J’ai vraiment passé un super moment en compagnie de Penelope Green et Cyprien. L’histoire est très bonne et intéressante, les personnages bien travaillés et le cadre très sympathiques, alors moi, je n’attends plus que la suite maintenant. Une lecture que je conseille fortement !

Commentaires

  1. De l'auteur j'ai lu "Rose-Aimé" que j'avais beaucoup aimé. Celui là me tente bien aussi. Je note :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai aussi beaucoup aimé ce premier volume des aventures de Pénelope et Cyprien. J'ai hâte de les retrouver dans le prochain tome !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah moi aussi, parce que ça promet de belles choses quand même. très surprise par ce livre, très bonne découverte pour moi :D

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 3]