Point Zéro d'Antoine Tracqui

Quatrième de couverture

1938. Italie. Dans les rues de Palerme, un jeune fuyard tente d’échapper à la police secrète de Mussolini. Dans sa main, une mallette dont le contenu semble exciter bien des convoitises.
1944. États-Unis. Sur une route poussiéreuse du Middle West, trois hommes d’exception jettent les bases d’un projet qui pourrait bien changer l’issue de la guerre.
De nos jours. Caleb McKay, un ex-SAS reconverti dans les missions de sauvetage à risque maximal, est recruté par un milliardaire excentrique pour rejoindre un point bien précis du littoral Antarctique où, quelques jours auparavant, un satellite-espion a fait une incroyable découverte. Très loin de là, au fin fond de la Russie, un vieil homme interrompt prématurément sa partie de chasse pour se mettre lui aussi en route...
Du tréfonds du sous-sol africain aux pentes de l’Etna en passant par les côtes désolées du continent austral s’enclenche une course contre la montre à la recherche d’un des secrets les mieux gardés de l’Histoire.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Critic de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai adoré.

Lorsque j’ai vu la 4e de couverture de ce livre, je me suis dit, ça peut être une super histoire. Je l’avoue, je ne m’attendais pas à un tel pavé avant de le recevoir (non je ne regarde jamais le nombre de pages) mais même pas peur ! (Bon peut-être un peu parce que si ça ne me plaisait pas, ça aurait pu être compliqué). Je finis par me lancer dedans et là… découverte exceptionnelle, ce livre est un petit bijou, aucun regret pour ma part de l’avoir lu.

Ce n'est pas un coup de cœur, il m'a manqué un petit quelque chose pour pouvoir l'affirmer, mais ça n'est pas loin. Et puis, ça n'empêche pas le fait que c'est un excellent bouquin qu'il faut lire absolument, surtout si vous êtes fan de thriller, de livres « historiques » et que l'aspect scientifique ne vous fasse pas peur. Vous avez là les 3 thématiques du livre, et je peux vous dire que le mélange est assez explosif, mais c’est ce qui fait tout l’intérêt de ce livre.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire car le principal est dit dans la 4e de couverture, sans compter que si j’en dis plus, je spoilerai donc aucun intérêt parce que ce livre doit entièrement se découvrir, il a tellement à nous offrir. Ce que j’adore avec les pavés, et là j’ai été servie avec les 880 pages de ce livre, c’est que l’histoire est vraiment complète. Rien à redire là-dessus, c’était tout simplement superbe. Je n’ai pas trouvé de longueurs, tout à sa place et tout est important et ce qui prend le plus de pages ce sont forcément les descriptions mais elles sont forcément nécessaires. Et là où le génie de l’auteur se manifeste, c’est que malgré l’aspect complet du livre, il y a toujours des questions en suspens si l’on cherche à creuser un petit peu et la fin peut éventuellement nous promettre une suite. Ce n’est pas une fin trop ouverte, ni totalement fermée et ça c’est génial.
Au départ, on ne sait pas trop où l’on met les pieds, on nous présente une situation dans le passé, ensuite on arrive à de nos jours, en 2018 pour être plus exact avec un ensemble de personnages, etc. On fait donc peu à peu leur connaissance, mais comme Caleb et ses amis (pour faire vite et rapide), on ne sait pas vraiment ce qu’il en est. Mais peu à peu les éléments se mettent en place, on comprend un peu leur mission, les enjeux et c’est assez énorme.

L’imagination d’Antoine Tracqui est juste débordante et le pire dans tout ça, c’est qu’il y a dû se confronter à la réalité historique (d’ailleurs un petit topo rapide à la fin de l’ouvrage le mentionne et du coup c’est très intéressant, ou flippant en fait…). Les informations sont tellement disséminées dans le texte (il faut bien qu’il y ait une raison pour que le livre fasse 880 pages) que l’on est en permanence sous « tension », dans l’attente. Et ça a un petit côté frustrant vu qu’on ne comprend pas, mais quand ça arrive, que les révélations (oui il y en a plusieurs et ça jusqu’à la dernière page !) sont là, c’est juste énorme. Sincèrement j’ai été bluffée par toute cette histoire qui nous tient en haleine jusqu’au bout et qui tient bien la route.

C'est franchement bien écrit et assez visuel. Il y a pas mal de descriptions donc on est vraiment immergé dans le monde de l'auteur, dans cette quête quelque peu insensée, où la part scientifique a une énorme importance. En lisant ce livre, je me suis à plusieurs reprises fait la réflexion que ça pourrait faire une très bonne série TV parce que justement c'est visuel et que le scénario le permet amplement.

D'ailleurs, d'une certaine manière je n'ai pas pu m'empêcher de penser à la série 24 heures chrono (ou appelé 24) avec Jack Bauer, le fait qu'on ait les dates et heures à chaque instant dans le livre aide beaucoup à cette assimilation. Du coup ça a un côté assez oppressant parce qu'on sent justement que le temps avance, que « l'impact est imminent » et ça ajoute forcément de la tension, de l'angoisse, ce qu'il faut pour faire un bon thriller.

Antoine Tracqui va faire partie de ceux que j’appelle les « grands malades », ça n’est absolument pas négatif, bien au contraire. Ce sont juste des auteurs qui ont une telle imagination qu’on peut réellement se poser des questions sur leur compte (avec en première position Sebastian Fitzek).

La narration à la 3e personne qui nous permet de voir plusieurs groupes de personnages en même temps, à différents endroits de la planète. Parce qu’évidemment, comme annoncé dans la 4e de couverture, on a d’un côté Caleb McKay, des membres de son équipe, mais on a aussi le côté russe avec Iazov, etc. Il y a énormément de personnages mais tous ont leur importance et c’est énervant de constater certaines choses mais de ne pas savoir, pas comprendre quels peuvent être les liens, etc.

Les personnages sont vraiment très bien travaillés, il y a pas mal de mystères autour de chacun d’eux mais à mesure on apprend à les connaître et je l’avoue, je ne m’attendais pas à une telle chose pour certains, c’est juste hallucinant une fois encore. La plupart des personnages sont attachants et ont des facettes cachées de sorte qu’il ne faut jamais se fier aux apparences… Je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler, mais à ce niveau-là… Antoine Tracqui a créé des personnages très intéressants et sincèrement j’espère pouvoir avoir un jour une suite, ou quelque chose avec eux parce que je pense qu’ils pourraient encore nous réserver de très belles surprises.

En bref, ce livre est vraiment excellent, un thriller haletant qui nous fait pas mal voyager, qui nous intrigue, fait réfléchir aussi, dans un cadre connu et qui pourtant pourrait nous révéler de grandes surprises. Des personnages très intéressants qui portent vraiment l’histoire, que demander de plus ? Un livre à lire absolument !
Ma découverte livresque





Commentaires

  1. Tu me donnes envie de le lire alors qu'au départ je n'étais pas spécialement tenté ^^

    RépondreSupprimer
  2. Ce bouquin regroupe tous les thèmes que j'adore. Je le note bien volontiers :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)