Opération 5 : Sombre Aurore de Bertrand Puard (Les Effacés 5)

Quatrième de couverture

Le pouvoir est démantelé. Le chaos règne sur la France. Paris est déjà à feu et à sang, bientôt le pays entier sera touché.
Les Effacés ont perdu leur mentor. Nicolas Mandragore est introuvable. Mais ils sont sûrs qu’il est toujours vivant, quelque part. Ils se lancent à sa recherche, prêts à sillonner la terre entière s’il le faut.
Pour le sauver, comme il les a tous sauvés d’une mort programmée. Mais aussi pour découvrir la vérité sur cet homme qui, s’il connaît les secrets de tous, n’en a jamais livré aucun sur lui-même.
Qui se cache derrière le mentor des Effacés ?

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Hachette de m'avoir permis de lire ce livre que j’ai adoré.

Cette série est une très belle découverte pour moi et à chaque tome ça a été un ravissement, cet avant dernier tome du premier cycle (et oui on en aura un 2e plus tard !) ne déloge pas à la règle. Ce n’est pas un coup de cœur, comme le précédent, mais ça n’empêche pas le fait qu’il soit génial. Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite.

La France est sans dessus dessous, Nicolas Mandragore et la nouvelle Présidente élue ont disparu. Les Effacés savent qu’ils sont vivants et ils vont tout faire pour les retrouver. Cette histoire est basée sur cette quête et ils vont se démener, chercher des alliés, parcourir la France, ainsi que le monde entier pour le retrouver. Etant donné les événements, il ne pouvait pas en être autrement pour l’intrigue et franchement elle est très bien faite. Il y a pas mal d’actions, de rebondissements, de révélations, qui sont assez nombreuses dans ce tome il faut l’avouer ! On ne peut vraiment pas s’ennuyer avec ce livre tant il se passe de choses pour notre plus grand plaisir.

Ça se lit toujours aussi bien et vite, il m’a fait moins de deux jours tant j’étais prise par les événements et que je voulais savoir ce qui allait se passer. Mais à mesure, je dois avouer que j’avais de moins en moins envie (surtout vers la fin) tant je sentais que quelque chose de moche allait se passer et je ne voulais pas… Non, je ne vis absolument pas les histoires…

Comme dans les tomes précédents, la narration à la 3e personne nous permet de suivre différents groupes de personnages en même temps et j’avoue que là c’était plus que nécessaire pour tenter de comprendre ce qui se passait, quels sont les enjeux, etc. Mais ça n’est pas parce qu’on est au courant de certaines choses que l’on sait tout, bien au contraire. L’auteur garde son suspense jusqu’au bout, nous laissant dans le doute, créant des surprises, qui ne sont pas toujours bonnes d’ailleurs. Je dois dire qu’à plusieurs moments je me suis laissé avoir par l’auteur ce qui est une très bonne chose !

Durant leur recherche, les Effacés vont en apprendre un peu plus sur ce fameux Nicolas Mandragore, dont ils ne savent rien finalement… Et j’avoue qu’à ce niveau là, c’est vraiment super d’avoir enfin des réponses ! Depuis le premier tome ce personnage là m’énerve parce qu’on ne sait rien. Il y a trop de mystères, de questions sans réponses et d’en avoir un peu fait plaisir. Mais évidemment pour notre plus grande frustration, il y a toujours des aspects obscurs ! On comprend un peu mieux le rôle de chacun, pourquoi toutes ces opérations ont eu lieu, etc.

Les personnages, notamment le groupe des Effacés est toujours aussi appréciable. Ces adolescents sont vraiment prêts à tout pour comprendre ce qui est arrivé à leur mentor, à le retrouver et aussi pour savoir quel est le but de tout ça ! Ils sont attachants et sont comme une famille. Des couples sont formés en plus donc c’est vraiment touchant.

On sent que c’est la fin et qu’il faut que toutes les révélations se fassent mais l’auteur a plus d’un tour dans son sac et nous fait encore languir une fois à la fin de ce livre. Mais en tout cas, il a su me mettre l’eau à la bouche et la fin est juste affreuse, ça m’énerve, surtout quand on n’a pas la suite ! Une intrigue très bonne et bien ficelée qui nous révèle beaucoup de choses sur ces missions et sur ce personnage insaisissable qu’est Nicolas Mandragore. J’ai vraiment hâte d’en découvrir dans le dernier tome : Station Dumas, qui devrait paraître début 2014.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot