E-Machination d'Arthur Ténor


Quatrième de couverture

Clotaire et Lucile ne se connaissent pas. mais fans le jeu Héros, Compagnon d’Ambre et de Luciole, leurs personnages, forment un duo de choc, et les deux jeunes gens ont de plus en plus de mal à vivre dans la réalité.
Un jour, pourtant, Clotaire découvre qu’un crime commis dans le jeu a vraiment eu lieu. Comment cela est-il possible ? Qui manipule les joueurs ? Dans quel but ?
Pour se sortir de ce piège démoniaque, Clotaire et Lucile vont devoir transposer leur duo dans la réalité, devenir les héros de leurs rêves… pour de vrai.

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions du Seuil de m'avoir permis de lire ce livre que j'ai adoré.

J'ai délibérément coupé la dernière phrase de la 4e de couverture parce qu'elle spoile légèrement l'histoire. Elle ne dévoile pas tout, mais peut mettre fortement sur la piste. Ce qui est un peu dommage puisque cela empêchera je pense de pleinement apprécier ce livre. Si tout est couru d'avance et que la grande révélation de la fin n’en est pas du tout une, il n'y aura pas de surprises et donc aucun intérêt de lire le livre. Alors que ce livre mérite clairement à mes yeux d’être lu. Et pourquoi ça ? Parce que j’ai vraiment pris plaisir à découvrir cette histoire riche en actions et rebondissements, ainsi que la plume de l’auteur.

L’écriture est vraiment agréable, ça se lit très bien et très vite. Pour preuve, le livre a été dévoré en quelques heures, moins d’une journée, ça n’est pas pour rien. Dès les premières pages ont entre directement dans le vif du sujet, avec la découverte d’une personne en train de jouer à ce fameux jeux : Héros, mais cela se termine pour lui de manière assez tragique… ce premier chapitre peut faire office de prologue, et dès le 3e chapitre, on fait la connaissance de Clotaire et ensuite Lucile, mais je reviendrai sur eux un peu plus tard.

L’histoire démarre donc au quart de tour et avant même d’être arrivé au milieu du livre, un certain nombre d’événements a eu lieu, avec son lot de découverte – plus ou moins macabre- et les enjeux de cette histoire. Les protagonistes se retrouvent assez vite dans l’histoire aussi, donc il n’y a pas cette attente comme bien souvent lorsque deux personnages ne se connaissent pas mais dont le chemin va forcément se croiser. Là ça arrive assez tôt, il n’y a pas de pertes de temps et je peux vous dire que par la suite tout s’enchaîne très vite !

L’action est là en permanence avec un côté haletant, comme s’il y avait un compte à rebours et qui explique aussi pourquoi tout va très vite, qui nous tient en haleine jusqu’au bout. L’idée de base est vraiment très bonne, ce côté jeu vidéo très réaliste. J’ai beaucoup apprécié cet aspect là du livre et on peut dire que l’auteur la mène à bien. Tout est logique, clair et cohérent, même si parfois on se demande où il veut aller. On essayer de comprendre, de la même manière que les héros et je me suis totalement laissée prendre au jeu, sans mauvais jeu de mot. Après je l’avoue, j’avais des soupçons quant à la fin, je me suis doutée que ça finirait plus ou moins de cette manière là, mais ça n’est pas dérangeant, ça ne m’a pas gâché ma lecture, loin de là.

Ce qui m’a également plu ce sont les multiples références au monde de l’imaginaire, surtout celles concernant Le Seigneur des anneaux (et en particulier les films, une scène m’a d’ailleurs bien fait rire, ah Gollum… s’il n’existait pas il aurait fallu l’inventer celui là…) mais on parle aussi des X-men, des James Bond (dans un autre registre), etc.

Les personnages principaux sont juste extras, mais je tiens à souligner le fait que les secondaires sont tout aussi intéressants et peuvent nous réserver bien des surprises.

Clotaire est un jeune homme de 23 ans, assez geek, il travaille en plus dans l’informatique, aime beaucoup les jeux vidéos, tout ce qui touche à l’heroic fantasy, etc. Un personnage que l’on peut grandement apprécier du coup si on partage les mêmes passions ou presque. Il est d’une timidité que parfois c’en est touchant et charmant. J’ai beaucoup aimé le voir évoluer dans le livre et constater également qu’entre la réalité et l’avatar, il y a toujours un décalage.

Il en va de même pour Lucile, jeune professeur de français dans un collège, elle est aussi très réservée, pas vraiment le profil type pour quelqu’un qui joue des jeux vidéos, elle avoue elle-même n’être pas spécialement adepte de ça, mais ce jeu Héros a su quand même la séduire pour qu’elle s’y mette. Dès le départ elle m’a bien plu et elle aussi j’ai pris plaisir à la suivre et la voir évoluer tout le long de l’histoire.

Ils se serrent les coudes et tentent de comprendre ce qui se passe alors qu’on leur en a formellement interdit. Leur relation est vraiment touchante et on voit que d’être en contact l’un avec l’autre, même si c’est par les avatars, leur permet d’évoluer et de changer un peu dans leur manière d’être.

En bref, ce livre jeunesse m’a conquis, j’ai vraiment adoré l’idée et l’auteur la traite avec brio. L’histoire démarre au quart de tour et ne s’arrête jamais et on a sans cesse des rebondissements, de l’action, des révélations jusqu’à la dernière page pour nous tenir en haleine et nous faire apprécier ce livre. Les personnages sont vraiment intéressants et surprenants. J’ai adoré les suivre et les connaître donc pour moi ce livre a tout pour plaire. Un livre à lire !

Commentaires

  1. J,avoue que la couverture ne m'attire pas mais pas du tout... Image trop pixelé au style des jeux de séga et nintendo à ses débuts. Par contre la phrase au bas de la couverture a attiré mon oeil et j'ai décidé d'aller lire ton avis ! Super ... tu me donne le goût de découvrir le tout :-) Merci Melisande :-) Bon week-end xox

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elle est particulière mais en même temps le livre est basé sur les jeux vidéos donc je trouve ça approprié :)

      et vi c'est vraiment sympathique :D

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

In My Mailbox (306)