Homer et le chien formidable de Suzanne Selfors (Les aventures d'Homer 1)

Quatrième de couverture

Homer Pudding, 12 ans, rêve d’aventures et de trésors cachés. Mais personne ne le prend au sérieux. Surtout pas ses parents…
Quand son oncle Drake – authentique chercheur de trésors – disparaît, Homer hérite de son chien, un basset sans flair doté d’une mystérieuse médaille. Et si cette médaille était la clé qui conduisait au trésor de Rumpold Le Puant, qu’oncle Drake a cherché toute sa vie ?
Homer, bien décidé à percer ce mystère, se met en chasse aux côtés de son nouveau compagnon, qui pourrait bien être lui-même un sacré… trésor !

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Seuil de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup aimé.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit. Mais en tout cas, je peux vous dire que l’histoire est très sympathique et mignonne. L’intrigue est bonne et bien menée, différentes parties organisent ce récit et nous permettent de voir un peu l’itinéraire d’Homer et son apprentissage. Je reviendrais sur cette notion plus tard. Il est tout d’abord à sa ferme, l’on rencontre ainsi sa famille, son école, sa vie avant de nous emmener petit à petit vers la Grande Ville, au cœur de l’intrigue avec ces histoires de chasse au trésor, etc. C’est vraiment très bien fait et il lui arrive tellement de choses qu’on ne peut pas s’ennuyer un seul instant. C’est très succins, rythmé et tellement dense en si peu de pages qu’on pourrait croire que l’histoire dure plus longtemps alors que ça ne se passe qu’en quelques jours. J’ai vraiment passé un très bon moment en compagnie d’Homer et je suis désormais curieuse de savoir ce qui va lui arriver.

L’écriture de l’auteur est très agréable à lire, simple mais efficace. Il n’y a pas de fioritures. J’ai beaucoup aimé la petite note de l’auteur au début du roman, ça fait sourire et donne le ton au récit. Par ailleurs, on se rend compte très rapidement que l’auteur est la narratrice. Elle nous interpelle, nous répète certaines choses en lien avec cette fameuse note. J’apprécie dans les livres de jeunesse lorsque le narrateur interpelle le lecteur, ça donne un côté plus intime, comme s’il était en face de nous et nous racontait l’histoire en direct. La « barrière du livre » s’efface et l’histoire nous est totalement dévoilée, comme si c’était à l’oral. Ça donne vraiment un autre aspect, prenant presque des allures de contes donc c’est très appréciable.

Ce livre a un côté initiatique, comme dans la plupart des livres jeunesses me direz-vous. Il y a diverses thématiques intéressantes, comme la différence qui est très bien illustrée par la citation du fameux oncle de Homer, Drake Horatio Pudding : « Il est triste de constater que l'on juge souvent anormaux ceux qui osent se montrer différents ». Ce sujet est assez récurrent dans le livre, le narrateur accentue beaucoup cette notion, et cela à travers différents personnages. Il est également question de la mort, de l’amour, de l’amitié, de la trahison… Toute sorte de chose que l’on finit par rencontrer au cours de sa vie. Lors de son incroyable aventure Homer va voir tout cela et il va s’en retrouver changer et grandit aussi. Son regard va différer sur le monde et les gens qui l’entourent, preuve que l’apprentissage est en marche.

Et comme il s’agit d’un livre jeunesse, le tout est abordé avec humour et légèreté avec un petit côté désinvolte. Par certains aspects ça m’a fait penser à la manière d’écrire de Roald Dahl ou encore James Matthew Barrie (Peter Pan). C’est très léger malgré des sujets difficiles (Charlie dans Charlie et la chocolaterie, vit quand même dans la pauvreté, une situation très difficile, etc.), avec un petit côté décalé. Quand on apprend dans quelle circonstance l’oncle d’Homer décède, ça donne envie de sourire plus que de pleurer. Ça permet de dédramatiser un peu la chose, (bon après on a plus d’explications, mais voilà…).

Les personnages sont très sympathiques (dans l’ensemble), attachant et le moins qu’on puisse dire c’est que c’est éclectique. Déjà pour commencer Homer, est un petit garçon passionné par les cartes, les chasses aux trésors que son oncle ne cesse de lui parler, faisant ainsi grandir cette passion. Un peu rêveur, il est rejeté par les gens de sa classe, et en partie par sa famille parce qu’il est différent. J’ai trouvé ça vraiment triste de voir la manière dont il était mis de côté à cause de ça. Quant à son chien, je pensais qu’il serait légèrement différent mais il n’en reste pas moins drôle à sa manière.

Sa sœur de 15 ans est totalement décalée aussi, elle veut être taxidermiste (ceux qui empaillent les animaux) ça semble assez étrange aussi comme passion et se promène toujours avec des animaux morts… Son père est assez antipathique parce qu’il a les idées bien arrêtées et rien ne le fera changer d’avis. Il n’y a que sa mère qui accepte et aime les membres de sa famille comme ils sont. Ensuite on va rencontrer tout un tas de personnages qui affichent tous des différences, des extravagances, etc. et pourtant il n’en reste pas moins attachants et intéressants.

En bref, ce premier tome est une réussite pour moi, j’ai pris beaucoup de plaisir à le lire. C’est une histoire mignonne et drôle qui traite aussi des sujets plus ou moins graves mais le tout avec légèreté. Les personnages sont très éclectiques, très attachants et nous donnent matière à réfléchir aussi. Un bon livre jeunesse que je vous invite à découvrir.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Les Flammes du destin de Sarah Raughley (The Effigies 1)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul