La mort dans l'âme de Jeaniene Frost (Le prince des ténèbres 1)


Quatrième de couverture

Leila détient un pouvoir terrifiant : elle voit les secrets les plus sombres des gens qu'elle touche. Raison pour laquelle des créatures de la nuit l'enlèvent et la forcent à entrer en contact télépathique avec le plus célèbre vampire du monde. Lorsque Vlad et Leila se rencontrent, la passion menace de les consumer... Mais un vieil ennemi du vampire, rôde dans l'ombre, bien déterminé à les voir littéralement brûler.

Mon avis

Ayant bien apprécié le personnage de Vlad dans Chasseuse de la nuit, j’étais très curieuse de découvrir ce premier tome. Vu mon sentiment sur la série principale (ça s’essouffle et devient de moins en moins intéressant), j’en attendais vraiment beaucoup et ça va, je suis plutôt satisfaite de ce que j’ai lu. Comme quoi l’auteur est capable de faire quelque chose de bien, elle a une bonne imagination. C’est très sympathique et j’ai hâte de lire le tome 2 pour voir ce qu’il en est, surtout avec une telle fin (même si le début du tome 2, dispo dans la version poche du livre pour le moment me laisse sceptique).

L’univers, est connu, c’est toujours aussi bien donc je n’en parlerai pas vraiment. Je conseille vivement de lire cette série après celle de Chasseuse de la nuit parce que si par exemple on fait le contraire, on se fait spoiler sur l’ensemble de la saga (notamment au niveau des personnages), donc ça n’a pas trop d’intérêt. C’est vraiment un spin off, un supplément de l’univers de Chasseuse de la nuit, qui en soit est intéressant.

Quant à l’intrigue, je l’ai bien appréciée, l’idée était bonne et je trouve que c’est plutôt bien exploité. Le fait d’avoir revu Cat et Bones, etc. était bien sympathique, même si ça a un côté frustrant de ne pas savoir pourquoi ils sont venus exactement, mais ça fait plaisir de les retrouver (sacré Bones, tu es suicidaire). Dès les premières pages Leila est capturée pour retrouver un vampire et ce vampire n’est autre que Vlad, et elle est loin de s’imaginer dans quelle galère elle vient de s’embarquer. L’action arrive vite, et ça ne s’arrête jamais. Il y a toujours des moments un petit peu tranquille, mais ça permet d’installer la relation Leila/Vlad, de faire la romance et chaque instant ne fait que servir l’intrigue, donc aucun souci à ce niveau là. après l’intrigue reste assez simple en soi, mais elle est intéressante donc c’est ce qui compte.

J’ai bien aimé le fait que la narration soit du point de vue de Leila et non pas de Vlad car je pense que ça aurait été difficile de n’avoir que lui et pas forcément intéressant étant donné qui il est. Ça nous permet aussi de savoir plus de choses grâce au don de Leila.

Vlad est un personnage vraiment extra, que j’avais adoré dès sa première rencontre dans le tome 3 de Chasseuse de la nuit. Du coup, j’étais curieuse de le voir en action (davantage du moins) avec une petite romance à la clé. Parce que lorsqu’on sait qui il est, quels sont ses pouvoirs, etc. bah ça paraît un peu incroyable quand même de l’imaginer « amoureux » ou du moins en couple avec quelqu’un. il est toujours aussi arrogant, avec des réparties excellentes. C’est un vrai plaisir de le retrouver.

Quant à Leila, elle est très attachante. Je m’y suis attachée et l’ai beaucoup appréciée. Elle a un don particulier qui l’a rend très intéressante car c’est quelque chose d’assez difficile mais en même temps très prometteur si on sait bien l’utiliser. Elle n’a pas froid aux yeux, beaucoup de courage et on voit que sa vie n’est pas simple. Elle n’hésite pas non plus, à se confronter à Vlad pour affirmer sa place et ses idées (ça peut être dangereux ça !).

La romance est bien sympathique, j’ai adoré voir le jeu entre Vlad et Leila. D’autant que grâce à l’une des facultés de Leila, on a pu voir certaines choses et c’est assez marrant. C’est assez progressif, même si on connaît, Vlad, qu’on sait qu’il obtient toujours ce qu’il veut, il reste quand même assez patient… mais bon c’est un gros manipulateur, on sait comment il fonctionne, il y a sans arrêt des sous-entendus, un peu rentre dedans mais c’est fait en finesse, d’où le fait que ça soit progressif, ça ne se passe pas en 5 minutes pour qu’on ait quelque chose d’un temps soi peu intéressant entre les deux. j’apprécie beaucoup cette manière de faire (ce qui était déjà le cas dans Chasseuse de la nuit avec Cat et Bones).

En bref, c’est un bon premier tome, je ne sais pas si comparativement je pourrais dire qu’il est meilleur que le 1er tome de Chasseuse de la nuit parce que ça a été une très grosse surprise pour moi, mais ça reste très bon. Reste à voir si le reste de la série (du moins le tome 2 pour le moment) sera à la hauteur. Une bonne lecture pour moi qui mérite d’être lu, surtout si vous aimez cet univers.

Commentaires

  1. J'ai trooooop hâte de lire le tome 2 étant donné que j'ai adoré ce début de série hihi :D

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé