La Quête de la Toison d'or d'Anne-Sophie Silvestre (Atalante 1)


Quatrième de couverture

Atalante, fille adoptive de la déesse Artémis, monte à bord du navire Argo pour la plus périlleuse expédition jamais tentée : aider Jason à trouver la Toison d’or. Pour cela, ils doivent traverser la région des Détroits. Mais on dit que l)-bas, des êtres monstrueux, des rochers vivants et des eaux bouillonnantes empêchent les marins qui s’y aventurent de revenir. Atalante, Jason et les Argonautes parviendront-ils à mener à bien leur quête ?

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier Anne-Sophie Silvestre et Flammarion de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai bien apprécié.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire ; la 4e de couverture est suffisamment explicite (le titre n’est tout autant d’ailleurs) pour savoir de quoi il s’agit. De plus, le roman est très court donc si j’en dis plus, je risque de spoiler, c’est pourquoi aussi il a été lu en quelques heures, ça se lit bien, vite et j’aime toujours autant l’écriture de l’auteur.

Dès les premières pages j’ai plongé dans cette histoire qui était sympathique. L’intrigue est bonne, bien menée, tout est clair, le seul petit regret c’est que ça ne soit pas plus long ou que je n’aie pas la suite pour continuer, mais patience, patience…

J’ai bien apprécié le fait d’être dans un univers mythologique (grec notamment), alors que j’ai connu l’auteur essentiellement pour ses romans historiques (notamment sur l’Histoire de France, vers la Renaissance et un peu après). J’ai bien aimé redécouvrir le mythe de Jason, la Toison d’or, etc. Evidemment, ça n’est pas le mythe tel qu’on peut le connaître mais la base car des éléments fictifs sont insérés (notamment tout ce qui concerne Atalante, son amitié pour Jason, etc.) mais c’est bien fait et plutôt agréable à lire.

J’ai aussi bien aimé le fait que la narration soit partagée, avec une narration « normale » à la 3e personne et sous forme d’un journal de bord tenu par Atalante qui écrit donc à la 1ere personne. Ça donne un autre attrait au texte, nous permet de vivre plus pleinement l’aventure, le voyage en bateau et aux différents endroits où ils s’arrêtent.

Atalante est une jeune fille très sympathique que j’ai aimée à suivre. Elle est forte, a des talents certains et quand on a pour « mère » la déesse Artémis ; il faut s’en montrer digne. Elle va se lancer dans différentes aventures qui vont lui apprendre un peu la vie, de côtoyer ceux qui sont comme elle. Puis tard elle va rencontre Jason qui va être un vrai ami pour elle et lorsqu’il lui demande de la rejoindre pour partir en quête, celle de la Toison d’or, la jeune fille n’hésite pas un instant, courageuse comme elle est.

En bref, un premier tome bien sympathique qui nous donne une autre version de l’histoire de la Toison d’or, beaucoup de choses sont conservées, mais une partie fictive prend le pas. J’aime bien quand l’auteur prend des libertés de cette manière (c’était déjà le cas dans Le Chevalier d’Eon ou Eulalie de Potimaron), c’est toujours intéressant de mêler « réalité » (autant que possible lorsqu’on parle de mythologie) et fiction.

Commentaires

  1. J'adore étalante depuis que j'ai li mon premier livre sur elle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) je ne connaissais pas du tout le personnage. je la découvre là et c'était bien sympa :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)