Un prince charmant, s’il vous plaît ! de Jill Shalvis

Quatrième de couverture

La comédie sentimentale contemporaine telle qu’on l’aime : tendre, mutine et sexy.
Se lancer dans une véritable relation. Trop risqué, merci ! Cami préfère accepter les blind-dates organisés par sa mère, déterminée à la caser…, et se consacrer à son job de décoratrice. Pour l’aider, elle vient d’embaucher un entrepreneur, Tanner James. Le hic, c’est que celui-ci la regarde avec un petit sourire en coin chaque fois qu’elle se pomponne pour ses rendez-vous arrangés… et qu’il a l’air habile de ses mains pour un tas d’autres choses que le bricolage…
« Les hommes, c’est terminé ! » lance Dimi, excédée par sa vie amoureuse… avant de se rendre compte de sa gaffe : elle est déjà à l’antenne et les milliers de téléspectateurs de sa célèbre émission de cuisine l’ont entendue. Y compris le nouveau directeur des programmes, Mitch Knight, qui a un tout autre avis sur la question : pour relancer l’audience, il exige au contraire que Dimi ajoute deux ingrédients à ses recettes – de l’humour… et une bonne pincée de sexe.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Harlequin de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai bien apprécié. J’avais déjà lu Jill Shalvis notamment avec sa série Lucky Harbor que j’aime beaucoup, donc j’étais curieuse de voir ce qu’elle pouvait faire d’autre et je ne suis pas déçue, même si j’aurais aimé en avoir un peu plus.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire parce qu’en plus la particularité de ce livre c’est qu’on a deux histoires en une d’où le double résumé dans la 4e de couverture. Dans la première partie on a celle de Cami, et dans la deuxième partie celle de Dimi. Ce sont deux sœurs jumelles qui vont chacune leur tour connaître l’amour (pas de spoiler, c’est de la romance / comédie romantique). La 4e de couverture résume assez bien la situation pour chacune des sœurs, donc ça n’est pas nécessaire que j’en fasse un moi-même et paraphraser ne sert à rien. Je me contenterai donc de donner mon avis.

L’écriture est agréable à lire, simple mais efficace ça nous permet de rentrer assez rapidement dans l’histoire. De plus, ça se lit très vite, il m’a fait un peu plus d’une journée c’est pour dire.

Les intrigues sont bonnes et bien menées à chaque fois, il y a de l’humour, de l’amour, même si ça paraît compliqué au premier abord mais une certaine alchimie est présente à chaque fois et c’est assez drôle à suivre. Comme dans toute comédie romantique qui se respecte, on sait dès le départ comment ça va se terminer mais c’est le cheminement qui compte. Et pour Cami, ce qui est amusant, c’est de voir que Tanner ne lui est pas indifférente et pourtant elle le rejette sans arrêt au profit de rendez-vous organisé par sa mère mais qui en général rate complètement. Ça fait un jeu entre les deux personnages assez intéressant. Pour Dimi c’est quelque peu différent mais c’est tout aussi amusant de la voir avec Mitch.

La seule petite chose qui me dérange c’est que ça ne soit pas plus long. J’aurai limite préféré n’avoir que dans un seul volume l’histoire de la première sœur, et dans un autre, celle de la deuxième et que l’auteur prenne plus son temps pour montrer cette petite romance, parce que du coup celle de Cami ne fait que 147 pages (et c’est à peu près la moitié du livre, donc on peut dire pareil pour Dimi), ce qui est très court. Il y a certaines choses qui se passent peut-être trop rapidement pour pleinement apprécier l’histoire.

On n’a pas autant de jeu entre les personnages que dans Lucky Harbor, mais ça n’en reste pas moins des histoires intéressantes. Ça ne se fasse pas en cinq minutes non plus mais il y a des parties éludées. C’est d’autant plus vraie pour la première avec Cami, puisqu’on nous dit que du temps passe entre deux chapitres et donc ils ont eu le temps de se côtoyer et de se « connaître » alors que nous ne le voyons pas. Ça fait un raccourci pour arriver au plus vite à ce qui importe et je trouve ça presque dommage. Mais bon, ça reste très sympathique à lire quand même.

J’ai bien aimé les deux sœurs auxquelles on s’attache beaucoup. Elles paraissent très différentes l’une de l’autre, au niveau du caractère, pourtant, on se rend compte qu’en lisant la 2e histoire, que Dimi n’est pas aussi assurée que ça (sentiment que j’ai eu en lisant celle de Cami). Elle a ses propres « problèmes » qui font qu’elle aussi « renonce » aux hommes et je ne l’avais pas imaginé comme ça non plus dans son comportement, c’était assez drôle de la voir changer pour que ça soit un peu plus sex and rockn’roll pour son émission de cuisine.

En bref, c’est une bonne petite comédie romantique sans prise de tête qui fait sourire. Le fait d’avoir deux sœurs jumelles était intéressant, même si je pense que l’auteur aurait pu un moment davantage jouer avec cette spécificité là puisque ce sont des monozygotes. Deux histoires très sympathiques qui font passer un bon moment avec des personnages haut en couleur qui ne pourront que plaire. Bonne lecture !


En partenariat avec

Commentaires

  1. Un chic-lit qui m'a l'air sympa comme tout!

    RépondreSupprimer
  2. Oh je n'avais pas vu que c'était Jill Shavis, maintenant il me tente beaucoup plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et oui ! raison pour laquelle j'ai voulu lire ce livre aussi ^^

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)