Pisteur (Livre 1 - Partie 2) d'Orson Scott Card


Quatrième de couverture

En cherchant à connaître ses origines, Rigg ignorait qu'il serait bientôt pris au piège entre deux factions : certains veulent le voir couronné, d'autres n'attendent qu'une chose, sa mort.

Prisonnier d'une cage dorée à Aressa Sessamo, il devra user de tout son talent pour survivre et découvrir l'étrange secret que s'efforçait de percer son véritable père...

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions J'ai lu de m'avoir permis de lire ce livre que j’ai bien apprécié. Il y a peu j’ai lu la première partie de l’histoire qui m’avait bien plu et je dois dire que cette 2e partie est à la hauteur du 1er si ce n’est plus d’ailleurs. On reprend peu de temps après les faits passés dans le tome 1, ça s’enchaîne plutôt bien.

Rigg est donc à Aressa Sessamo aux côtés de sa mère et cherche à trouver sa sœur, mais le danger rôde partout, entre ceux qui veulent le tuer et ceux qui veulent le voir couronner. En attendant, prisonnier dans une cage dorée, il va tenter de percer les secrets de son père pour comprendre ce qui a bien pu lui arriver, pendant qu’Umbo et Miche cherchent un moyen pour le retrouver et le sortir de là.

Comme je l’ai dit, j’ai beaucoup aimé cette 2e partie de l’histoire car on rentre davantage dans l’action, les rebondissements, même si le temps file à toute vitesse et qu’il y a parfois des passages à vide (un an est passé depuis son départ au début du tome 1). Les premiers liens se font également entre les deux parties narratives ce qui n’est pas pour me déplaire. Le récit est très rythmé et cela est possible grâce à cette double narration qui permet en même temps de tenir le lecteur en haleine et de donner un intérêt à l’histoire. Je trouve que la partie se déroulant avec Ram est plus conséquente que dans la première, qui n’était vraiment là que par petite touche, donc ça permet de mieux se rendre compte des enjeux et de ce qui se passe.

La fin est juste affreuse parce que ça nous coupe un peu l’herbe sous le pied, des explications arrivent, du moins pour les personnages car nous lecteurs, grâce aux deux histoires parallèles on comprend un peu plus ce qui se passe, quels sont les enjeux, etc. mais ça n’en reste pas moins frustrant, parce qu’on est loin d’avoir toutes les cartes en main pour savoir de quoi il s’agit. Sinon évidemment, aucun intérêt de faire une suite si tout est clair, et résolu dès le départ.

Ici ça prend plus de place et d’importance de sorte que cela approfondi vraiment l’univers. On se rend mieux compte de ce qu’Orson Scott Card a construit et franchement chapeau bas. Ça devient vraiment de plus en plus complexe et je l’avoue parfois j’ai eu du mal à suivre mais ce qui est rassurant c’est que les personnages ont tout autant de mal que moi à s’y faire ! Il est évident que lorsqu’on mêle dans une histoire des voyages dans le temps ça devient tout de suite plus compliqué et confus parce qu’on ne sait pas toujours comment arrive les choses et pourquoi, etc. Mais dans l’ensemble c’est plutôt bien expliqué donc ça va, il faut juste être un peu concentré pour voir où l’on va.

Les personnages se dévoilent de plus en plus, que ça soit niveau caractère que le jeu dans lequel ils se sont engagés. Les masques tombent pour notre plus grand plaisir… ou pas et ça rend le tout vraiment intéressant. J’ai aimé suivre chacun des protagonistes et en apprendre plus et il est clair qu’on est loin d’être au bout de nos peines. Je suis sûre qu’ils ont encore beaucoup à nous apporter et j’ai hâte de lire la suite pour savoir ce qu’il en est.

Je préfère m’abstenir d’ne dire plus car c’est une 2e partie d’histoire et que si j’en dis trop je risque de spoiler mais en tout cas si vous avez aimé le1er tome, le 2e ne pourra que vous ravir puisqu’il est vraiment à la hauteur. Cette 2e partie nous présente un univers de plus en plus riche et complexe, une intrigue qui se renforce et pleine de surprises, rebondissements et révélations, des personnages très intéressants qui n’ont pas fini de nous en faire voir de toutes les couleurs. De quoi faire une bonne série non ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)