Quatrième tombe au fond de Darynda Jones (Charley Davidson 4)

Quatrième de couverture

Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C’est moi.
Être Faucheuse, c’est glauque. Et détective privée, dangereux. On peut dire que je cumule. C’est pour ça que j’ai décidé de prendre un peu de temps pour moi. Rien de tel que passer quelques commandes au télé-achat pour reprendre du poil de la bête.
Je ne comprends pas pourquoi Cookie en fait tout un plat ! Ce n’est pas comme si on manquait d’argent : Reyes Farrow, le très chaud fils de Satan, m’en doit plein. Cela dit, pour lui demander de régler sa dette, il faudrait que je sorte de chez moi… Mais avec un pyromane qui met le feu, littéralement, à Albuquerque, et cette femme qui a besoin de mes services parce qu’on cherche à l’assassiner, je préférerais rester en pyjama.

Mon avis

Etant donné que le tome 5 vient de paraître, il fallait bien que je me mette à jour dans cette série fabuleuse (moi en tout cas, je la trouve fabuleuse) donc pour un gain de temps, j’ai commencé à lire le soir ce livre. (Je peux vous dire qu’après, on dort super bien, avec le sourire aux lèvres). Je dois dire que cette Faucheuse m’avait manqué. Bref, ce tome 4 ne déroge pas à la règle, c’est toujours aussi bon, même si ce livre est plus sombre que d’habitude.

L’histoire est bonne et bien menée comme toujours. Charley doit faire face à des problèmes personnels, puis comme elle est fauchée, il faut bien qu’elle travaille un peu. Donc lorsqu’une cliente se présente à elle, elle n’a d’autre choix que d’accepter. Même si elle est loin de se douter dans quelle galère elle s’est lancée (comme toujours j’ai envie de dire). Il y a plein de rebondissements, d’action, de révélations, bref, de quoi nous contenter et nous faire passer un très bon moment en compagnie de Charley, Cookie et toute la petite bande habituelle… On en apprend toujours un peu plus sur l’univers, les personnages aussi (enfin on apprend d’où vient Dutch, je vous avoue que ça me trottait aussi dans la tête de savoir !), de sorte qu’on se rend mieux compte des enjeux et aussi de ce que l’auteur a créé tout simplement. Et c’est absolument génial, délectable, bref, tout plein d’adjectif positif, vous avez l’embarras du choix.

Dans ce tome, on suit donc différentes affaires qui sont toutes intéressantes, pas de problèmes à ce niveau là. Quant à la fin, j’en étais certaine que ça allait finir comme ça, c’était obligé ! Bref, je vous laisse découvrir ça. Ce tome est quand même très centré sur les problèmes personnels de Charley (qui ne sont pas des moindres), mais ça, c’est compréhensible. Suite aux événements passés dans le tome 3, Charley a bien changé… ce n’est plus notre faucheuse intrépide et je dois vous avouer que ça m’a fait mal au cœur de la voir comme ça au début. Mais assez rapidement elle va prendre du poil de la bête et on va retrouver notre Charley, enfin presque, il lui faut un peu plus de temps pour que ça aille mieux (mais elle a trouvé la super méthode pour y remédier)… Elle va avoir besoin de soutien et elle n’en manque pas ! 

Enfin si, il y a un manque… Reyes… ah ce mec est tout simplement génial, j’adore ce qu’en a fait l’auteur et aussi sa relation avec Charley. Mais dans ce tome-ci… c’est tendu entre les deux et ça, ça fout le bourdon quand même ! Lorsqu’il fait pour la première fois son apparition ici, oula la la… l’atmosphère est devenue d’un coup lourde et pesante, si bien qu’on aurait pu la couper au couteau. En même temps ça peut se comprendre vu ce qui s’est passé une fois encore dans le tome précédent, mais ça fait mal au cœur de les voir comme ça… Je l’adore ce couple et ça m’énerve de voir que ça ne va pas… La tension est également présente dans sa famille (j’ai eu des envies de meurtre je vous l’avoue), bref, Charley a beaucoup de choses à gérer dans sa vie donc ça n’est pas simple pour elle.

Mais attention, les petites notes d’humour sont toujours présentes, elle a toujours de la répartie, même si son comportement à quelque peu changé. Et les petites accroches au début de chaque chapitre sont toujours à mourir de rire, en tout cas, ça fonctionne bien avec moi et certaines sont vraiment bien trouvé quand même. Ça égaye un peu le texte et apporte l’humour qu’on aime tant dans cette série. Et vu les circonstances ça ne fait pas de mal de se dérider un peu parce que sinon notre petit cœur ne tiendrait pas.

En bref, encore un très bon tome que j’ai pris plaisir à lire, maintenant il me tarde de lire le prochain pour voir ce qu’il en est, parce que là, ça annonce quand même de très bonnes choses, plein de problèmes. Bref, la vie d’une Faucheuse n’est pas de tout repos. J’ai hâte de lire la suite qui m’attend sagement chez moi.

Commentaires

  1. Cette saga a l'air vraiment bien, en plus tout les tomes remportent un certain succès.
    J'ai le premier en ebook, j'espère le lire bientôt.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)