Cinder de Marissa Meyer (Chroniques Lunaires 1)

Quatrième de couverture

Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population.
Depuis l'Espace, un peuple sans pitié attend son heure...
Personne n'imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer...

Mon avis

Ce livre est dans ma PAL depuis presque 1 an (à peu près 9/10 mois en vérité) et comme beaucoup de mes livres qui traînent dans ma PAL, je me demande bien pourquoi je ne les ai pas lus avant. Je sais, en fait c'est dû essentiellement à un gros manque de temps, trop de livres, pas assez de temps et un rythme « trop faible » par rapport à tout ce que je dois lire (quand bien même mon rythme est plutôt bon et soutenu). Mais avec la sortie du tome 2 (dans ma PAL) il fallait bien que je le lise et rapidement. Et là, j'ai fait une très belle découverte.

L’écriture est très agréable à lire, très fluide. Les pages défilent toutes seules sans qu’on ne s’en rende compte et il m’a fait moins de deux jours tant j’étais prise par cette histoire et que j’avais envie de découvrir ce qui allait se passer. J’étais très curieuse avant lecture et plus j’avançais et plus je l’étais ! Ce qui est une bonne chose, ce livre m’a bien accroché. Même si je dois avouer qu’au début j’ai été un peu déroutée par le fait que la narration soit à la 3e personne.

Dans la YA c’est souvent écrit à la première donc ça m’a paru bizarre, d’autant que je venais d’enchaîner plusieurs livres écrits de cette manière et que je préfère de loin. Mais bon, une fois passé les premières pages, ça a été mieux ensuite et puis ce choix de narration est compréhensible. Chaque tome de la série porte sur un personnage différent, il faut donc une focalisation un tant soit peu extérieure sinon ça risque d’être compliqué. Mais on plonge plutôt rapidement dans cette histoire qui est plutôt sympathique, c’est juste le temps d’adaptation vu que j’avais lu beaucoup de livres écrits à la première personne juste avant.

J'ai beaucoup aimé l'univers qui est très assez original et plutôt bien pensé. Il s'agit d'un livre de SF, dans un futur lointain (même si on n'a pas de date très précise) où les cyborgs et androïdes font parties du quotidien des humains et sont leurs serviteurs. En soi, c’est assez classique mais le fait que l’auteur se serve des contes pour créer à la fois son univers et son intrigue (il s'agit ici de Cendrillon, qu'on reconnaît très aisément, au cas où la chaussure et le nom du livre / de l’héroïne était insuffisant) rend le tout intéressant et passionnant.

Au niveau de l’intrigue, on suit en filigrane le conte en reprenant des moments phares pour nous faire comprendre que c’est une réécriture, tout en s'en détachant afin d’en créer quelque chose de nouveau et surtout novateur. L’auteur a su créer un univers qui lui est propre et que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir. Je ne suis pas fan de SF de manière générale mais là, ça m'a vraiment emballé, j'ai trouvé ça ingénieux. Le conte se retrouve à travers les personnages et les différentes situations, mais en plus de ça, on retrouve dans chaque début de partie (il y en a 4 en tout) un petit extrait du conte pour nous le remémorer et qui en soi résume plutôt bien ce qui va s’y passer. Il y a beaucoup d’action, tout s’enchaîne assez vite et on n’a pas le temps de s’ennuyer. Les problèmes arrivent très rapidement et ne cessent pas, jusqu’à la fin du livre, cela donne un certain rythme à l’histoire. Quant à la partie romance (oui évidemment, il y a une petite histoire entre Cendrillon et son prince dans le conte d’origine) ici, je dois dire qu’elle m’a beaucoup plu aussi, même si ça ne se passe pas toujours comme dans le conte. Mais je n’en dirai pas plus, je vous laisse découvrir.

Le seul bémol à ce livre, c'est que des éléments de l’intrigue sont assez prévisibles. A moins de 100 pages, j'avais déjà deviné la grande révélation de l’histoire qu'on ne découvre pourtant que dans les toutes dernières pages (et quand je dis ça, je n’exagère pas, c’est à trois chapitres de la fin), ce qui est dommage. C'était tellement gros comme une maison qu'il n'y a aucune surprise lorsqu'on nous le dit. En revanche, pour les personnages concernés, oui c'est une sacré révélation c'est certain, mais nous lecteurs, on le voit venir de très loin. Mais bon, ce n'est pas pour ça que je n'ai pas aimé, ça n'entache pas du tout ce livre qui reste tout de même très sympathique parce qu'il y a d'autres choses qui le rendent intéressants et qui me feront continuer la série. Et il y a quand même des choses qu’on ne peut pas deviner (j’ai été assez surprise pour un élément par exemple, même si je ne l’évoquerai pas ici pour ne pas influencer et spoiler). Mais bon, la grosse révélation n’en est pas une. C’est pour ça que ce livre n’est pas un coup de cœur, loin de là, mais ça n’en reste pas moins plaisant comme je l’ai dit.

Les personnages sont très attachants, j’ai beaucoup aimé Cinder, qui comme Cendrillon, est vraiment une moins que rien pour sa famille, et au lieu de faire le ménage, elle répare tout objet électronique. Kai, le prince est juste excellent, touchant même si sa position est vraiment difficile, je l’ai tout simplement adoré. Iko est un personnage adorable qui m’aura fait craquer. Ça c’est pour les gentils personnages mais il y en a des mauvais, évidemment ! J’ai aussi pris un malin plaisir à détester Adri et Pearl, surtout Adri, la belle-mère de Cinder qui incarne la méchanceté à souhait. C’est une saleté et je reste polie en disant ça parce que bon… il faut le rester quand même mais voilà, imaginez toutes les insultes possibles pour cette… CENSURE ! Mais Levana est dans la même veine, je vous jure, j’ai eu des envies de meurtre avec ces deux là !

En bref, un bon premier tome qui m’aura bien plu et qui a su attiser ma curiosité. L’univers est très original et intéressant surtout avec le mélange de la SF et des contes. Quant à l’histoire elle était plutôt pas mal même si très prévisible, notamment la grande révélation du livre que j’avais découvert très tôt donc c’est dommage mais ça ne m’a pas du tout empêcher de l’apprécier bien au contraire parce que l’univers compense largement tout comme les personnages qui sont justes géniaux, très attachants ou du moins qui nous font ressentir diverses émotions (positives comme négatives). En tout cas, ce livre ne peut pas nous laisser indifférent donc je vous le conseille fortement et j’ai hâte maintenant de découvrir l’histoire de Scarlet, le petit chaperon rouge !

Commentaires

  1. Aaaah Cinder ^^ J'avais adoré même si, comme tu dis, la grosse révélation n'en est pas vraiment une :P
    J'ai beaucoup aimé les phrases de Cendrillon entre chaque partie du livre, ça donne un petit charme !
    Je lis Scarlet en LC en mars, j'ai hâte de connaître la suite :)

    RépondreSupprimer
  2. oui c'est sympa les extraits du conte, et oui la révélation n'en est pas une mais c'est quand même accrocheur !

    bah Scarlet je le commence dès que ma lecture actuelle est terminée, d'ailleurs je vais m'y mettre sinon il ne sera jamais fini lol

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]