Jeu de patience de Jennifer L. Armentrout (Wait For You 1)

Quatrième de couverture

Ne jamais ôter son bracelet, être ponctuelle, ne pas attirer l’attention : tels sont les trois préceptes qu’Avery s’est imposé pour son entrée à la fac. Une stratégie que le séduisant Cameron Hamilton pourrait bien déjouer à coups de regard pénétrant et de sourire enjôleur. Patient et obstiné, lorsque Cam a jeté son dévolu sur quelqu’un, il ne recule devant rien – rien, excepté peut-être le passé d’Avery, qui semble s’acharner à ressurgir…
Ensemble, seront-ils capables d’affronter le souvenir de cette terrible nuit qui, cinq ans auparavant et à des kilomètres de là, a tout changé ?

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions J'ai Lu de m'avoir permis de lire ce livre que j'ai tout simplement adoré. C'est un coup de cœur et je suis bien contente de m’être lancé dans ce livre. Merci aux copines pour m’avoir tant parlé de cette auteure que je vais suivre désormais assidument.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit et étant donné le genre (du New Adult, et surtout une romance) on sait un peu à quoi s’attendre. Je dois vous avouer que c’est difficile d’écrire cette chronique parce que ça dépend de notre ressenti et implication dans l’histoire. Si on plonge rapidement comme je l’ai fait, si on vit la vie d’Avery, on peut la comprendre et se mettre à sa place et du coup être très touché et l’apprécier grandement. Il faut voir si on adhère ou pas au fait que ça puisse être long, pas dans le sens où il n’y a rien avec des passages à vide mais que la relation ne s’établisse pas vite. En même temps c’est tout l’intérêt de ce livre, voir comment Cam parvient à apprivoiser Avery.

Il s’agit d’une romance, je ne suis pas grande fan du genre, il faut que ça soit bien fait. Et là, je peux vous dire que c’est le cas, c’est comme je les aime. C’est long, lent, ça prend son temps, ça se cherche, c’est difficile, c’est compliqué. Bref, tout ce qui fait l’intérêt d’une romance à mes yeux, ça ne se passe pas en cinq minutes. Ça devient frustrant au bout d’un moment que ça n’aboutisse pas mais c’est ça qui est bon ! Toute cette frustration et cette attente car lorsqu’elle arrive c’est une grande joie, même si ça n’est pas pour ça que c’est dans la poche. Le passé hante encore Avery et cela peut perturber sa relation avec Cam.

Ce livre est beau, touchant et poignant, on passe par divers sentiments en lisant ce livre, de la joie à la tristesse. Parfois, j’avais le cœur serré quand je voyais l’état de leur relation et à d’autres j’avais le sourire jusqu’aux oreilles tant c’est magnifique et mignon. Je l’avoue, ce livre m’a fait fondre, il y a des passages qui m’ont fait craquer et aimer davantage les personnages parce que leur relation est belle.

Il y a certes un petit côté prévisible à l'histoire, je ne vais pas mentir, dès qu'Avery a fait allusion à un événement passé cinq ans plus tôt, je savais déjà ce qui lui était arrivé. Mais ça ne m'a empêché d'apprécier cette histoire, car j'ai pris un plaisir à voir son évolution et le moment où elle pourrait enfin tourner la page et vivre sa vie. C'est long, laborieux, ça ne se fait pas sans anicroche mais quand même temps, dans son cas, je pense que beaucoup aurait agit de la même manière qu'elle.

J’ai beaucoup aimé l’écriture de l’auteur, c’est très fluide, il y a une certaine douceur même si elle n’hésite pas à donner un langage parfois familier pour plus de réalisme. Après tout Avery à presque 20 ans, à cet âge-là, on a quand même une certaine manière de parler. La narration est à la première personne de sorte qu’on est totalement dans la tête et le corps d’Avery, donc on voit qu’il y a un problème, elle ne le cache pas totalement d’ailleurs même si pendant un long moment elle nous cache ce qui a pu lui arriver. L’auteur sait vraiment maintenir son suspense et nous frustrer encore un petit peu plus, comme si au niveau de la romance ça n’était pas suffisant. Elle laisse filtrer les informations peu à peu de sorte à attiser notre curiosité, nous donner envie d’en savoir plus, de la connaître et de comprendre pourquoi elle est devenue ainsi. Avery évolue beaucoup aussi tout au long du livre et cela, grâce à Cam. Il lui apporte une autre vie, à se sentir bien dans sa peau, à connaître l’amour malgré tout. C’est un personnage auquel on ne peut que s’attacher.

Cam est le petit ami dont rêverait beaucoup de filles, il est parfait, enfin, il a évidemment des défauts car la perfection n'existe jamais totalement mais il s'y rapproche. Le titre en français du livre est parfait ; Jeu de patience (Wait for you en anglais) parce qu'il montre bien un aspect du livre, la patience, celle de Cam envers Avery envers et contre tout. Cela s'étend à différents niveaux, il n'attend pas les mêmes choses au début et à la fin du livre et c'est vraiment beau de voir qu'il est prêt à tout pour elle, même à attendre, attendre longtemps.

En bref ce livre est un coup de cœur, j’ai vraiment adoré cette histoire qui est belle et touchante bien que dure par moment. Il est vrai qu’il y a un côté prévisible mais ça n’est pas gênant parce que ce n’est pas vraiment ça qui compte que plutôt la manière dont les personnages s’appréhendent, après tout c’est une romance. Ces derniers sont justes géniaux et adorables (surtout Cam) qui ne peuvent pas nous laisser indifférents. Une magnifique histoire à découvrir de toute urgence !

Commentaires

  1. Tu sais que çà me fait super plaisir, je suis tellement contente de l'accueil que reçoit l'auteur! Et encore plus heureuse de voir que tu continuera à la suivre :) J'ai réalisé mon job!lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui ton boulot de prescription a bien fonctionné ^^ et c'est clair que je vais la suivre assidument maintenant que j'y ai gouté ^^

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot