Là où naissent les nuages d'Annelise Heurtier

Quatrième de couverture

Mon père m'a attrapée par les épaules.
— Viens avec moi. Un voyage humanitaire, c'est le genre d'expérience qui marque une vie entière.
Putain, il me faisait chier, avec sa Mongolie. Une voix retenti, une voix de petite fille qui veut plaire à son père qui veut se prouver qu'elle n'est pas si nulle, qu'elle ressemble un peu à sa mère, un peu, un tout petit peu :
— Pourquoi pas.
Je ne pouvais pas y croire. Et pourtant si. C'est moi qui avais parlé.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Casterman de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai adoré et que je vous recommande.

Là où naissent les nuages est un petit livre de 200 pages que l'on dévore, tant il est court, mais dont on se délecte. L’écriture de l’auteur est très agréable à lire et fluide, on se laisse totalement emportée dans cette histoire qui est écrite un peu à la manière d’une lettre ou journal intime et dont on en comprend le sens à la fin.

L’histoire est celle d’Amélie, une adolescente mal dans sa peau, que nous la découvrons au tout début du roman, quelque peu déboussolée et malheureuse du fait que sa meilleure amie ait embrassé le garçon qu’elle aime. Plus tard, sa mère reçoit une lettre en provenance de la Mongolie, en soi, ça n’est pas extraordinaire, sauf que dans la lettre il est fait mention qu’un homme qu’elle a connu lors d’une mission humanitaire et où elle a passé ses plus belles années, est décédé un an plus tôt. Suite à quoi, le père propose à sa femme de partir pendant les vacances d’été là-bas afin d’aider à l’association que ledit homme avait créé. Amélie pense être tranquille et continuer sa vie de son côté mais c’était sans compter le fait qu’elle y était conviée et que « ça serait une bonne chose pour elle ». Seulement, par la force des choses, Amélie fera ce voyage seule, ses parents ayant respectivement des empêchements. Et afin de prouver à ses parents et de se prouver qu’elle est capable de le faire, la voilà partie pour la Mongolie. Ainsi commence un long voyage dont elle ne sortira pas indemne.

C’est un livre vraiment magnifique qui ne peut que nous toucher et nous faire réfléchir en même temps. Il n’est pas dénué de messages et nous force, en même temps qu’Amélie, à regarder le monde d’un œil neuf, loin de ce que l’on connaît et de réfléchir sur notre vie. Ce livre est beaucoup en émotion et ressenti, reste à voir si on y est sensible ou pas.

Nous sommes dans une société où l'on est centré sur soi, sur nos problèmes, qui nous paraissent – surtout à l'adolescence – être des montagnes infranchissables, c'est le cas d'Amélie, qui n'est pas aussi jolie que ça mère, pas forcément aussi intelligente et compatissante, qui est trop grosse. En bref, c'est une ado mal dans sa peau, qui ne vit, peut-être à tort, qu'à travers le jugement des autres sur elle, avant de s'estimer en premier. Ce voyage en Mongolie, va considérablement la changer et lui faire voir que ses propres problèmes peuvent être moindres par rapport à d'autres enfants du monde. A travers ce voyage initiatique, elle va se redécouvrir et prendre conscience de certaines choses sur son compte.

Le fait que ça soit écrit à la première personne nous rapproche d’Amélie. On la comprend et on ne peut pas la blâmer, même si parfois elle peut apparaître comme une « gosse de riche » qui a la vie tranquille. Aux yeux de ses parents peut-être, mais elle ne le vit pas exactement de la même manière. On ne peut que s’attacher à elle. Au fil des pages, on voit le changement s’opérer en elle, et tout ce qui se passe lors de son voyage, ne peut, de toute façon, que nous toucher tant c’est beau. Même si évidemment, rien n’est facile, ni heureux, ce qui se passe dans ce livre, mais un certain espoir est là, et cela à travers l’association humanitaire qui fait de belles choses auprès des enfants qui en ont besoin.

En bref, Annelise Heurtier nous offre ici un livre magnifique qui nous permet de réfléchir et de voir la vie autrement, son sens. Dans ce roman, Amélie va beaucoup évoluer, apprendre durant son mois de voyage que la vie n’est pas telle qu’elle le croit et cela va l’aider à avancer. Un livre à lire et à découvrir, je vous le conseille vivement !

Commentaires

  1. Bon, eh bien, c'est officiel, il va rejoindre ma PAL celui-ci ! :D Tu as écrit là une très belle chronique !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Sauvage de Johan Heliot (Lena Wilder 1)

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)