Gipsy song - Le choix de Kenzie de Beth Kephart

Quatrième de couverture

Kenzie, 18 ans, tombe enceinte et refuse d’avorter, malgré le refus de son petit copain de devenir père. Pour éviter le scandale, sa mère l’envoie terminer sa grossesse en Andalousie, où elle devra ensuite laisser son enfant à une famille adoptive.
Dans le ranch d’élevage de chevaux où elle séjourne, Kenzie, d'abord passive, reprend progressivement goût à la vie et prend ses distances avec son milieu d’origine. Elle découvre l’Espagne du sud et ses paysages écrasés de soleil, la vie et les histoires des gens qui l’entourent, la musique âpre du flamenco. Au contact d'Estela, la vieille cuisinière, et surtout d'Esteban, qui s’occupe des chevaux et parle peu, elle ouvre progressivement ses yeux et son cœur à la beauté et aux mystères qui l'entourent. Jusqu'à y puiser le courage et la force de faire et d'assumer ses propres choix…

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions La Martinière Jeunesse de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai bien apprécié, même si j’ai une petite chose à y redire.

L’écriture de l’auteur est agréable à lire et fluide. Le livre ne m’a fait que quelques heures, tant la lecture était facile et l’histoire sympathique à suivre. Je n’en ferai pas de résumé, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour comprendre de quoi il s’agit.

Ce livre est tout en douceur et très touchant et cela à cause de ce que vit Kenzie, ça n’est pas une situation évidente. A cause d’une erreur, elle se retrouve « condamnée » et abandonnée. Kenzie n’a pas vraiment le choix de partir, on le lui a imposé, elle n’a pas non plus choisi d’abandonner son enfant à une famille qui se trouve en Andalousie et pourtant elle va devoir vivre avec cette réalité. C’est assez dur de la voir débarquer dans un pays qu’elle ne connaît pas, loin de ses amis, de sa famille qui l’a rejeté (sa mère), ce qui est d’autant plus tragique. Et la voir malheureuse, avec des difficultés à vivre parmi ces gens. Ça ne peut que toucher.

La situation de Kenzie n’est pas facile, elle est seule et un peu perdue. Elle fait ce qu’on lui demande, elle reste assez passive et a du mal à s’intégrer au sein de cette famille espagnol, parmi les gitans. Et pourtant elle va être apprivoisée, apprendre à les connaître et à aussi changer sa vision de la situation, ce qui va l’amener à un choix. Pendant toute notre lecture on se demande ce qu’elle va faire.

Le seul reproche que je peux faire c’est que parfois c’est trop survolé. L’auteur aurait pu davantage développer certains aspect du livre, à commencer par les sentiments de Kenzie par rapport à sa grossesse. C’était surtout de la description sur ce qu’elle a vécu parmi la famille au côté d’Estela, mais pas tant que ça sur ce qu’elle ressent, son bébé, même s’il y a une adresse à ce dernier. Je pense qu’on aurait pu traiter davantage le psychologique avec ce livre, ça manquait un peu pour moi.

Ensuite, elle aurait pu approfondir sa relation avec Esteban, j’avoue que j’ai été un peu frustrée de ne pas en avoir plus, je m’attendais à voir quelque chose naître entre eux, plus que ce qu’on nous a donné en tout cas. Ça rend d’ailleurs cette relation touchante et ça a quelque chose d’intéressant mais je n’aurai pas été contre plus de détails. Malgré ça, j’ai quand même trouvé ce livre intéressant et touchant. Ça n’en reste pas moins beau.

L’autre problème, même si ça n’en est pas totalement un, c’est la fin ouverte. Je ne suis pas fan de ce principe et ça m’a un peu laissé sur ma faim. J’aurai tellement aimé en savoir plus ! Mais bon, ça laisse aux lecteurs le plaisir de décider ce qui va se passer ensuite. Cela dit, ça reste une belle fin, ça se tient.

En bref, un livre touchant qui nous emporte dans le dur choix de Kenzie, celui d’une adolescente enceinte beaucoup trop tôt et qui pourtant va devoir à un moment donné s’assurer qu’elle fasse ce qui est le mieux pour elle et l’enfant qu’elle porte. Il est vrai que j’aurai aimé plus de détails et de psychologie dans ce livre, ça l’aurait rendu plus poignant et je l’aurai peut-être davantage apprécié, mais ça n’en reste pas moins un livre sympathique, qui m’a plu et avec lequel j’ai passé un bon moment.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]