Nuit noire de Phillip Gwynne (Rush 2)

Quatrième de couverture

Le jour de son quinzième anniversaire, la vie de Dom a tourné au cauchemar.
On l’a marqué au fer rouge.
On lui a tiré dessus à balles réelles.
Sa meilleure amie l’a rayé de son existence.
Derrière toutes ces catastrophes, un seul responsable :
La Dette, une mystérieuse organisation mafieuse qui a fait de lui son esclave.
Dom est contraint d’exécuter six contrats pour ces criminels, ou il subira un terrible châtiment.
Plonger une ville entière dans les ténèbres.
Dom va devoir s’arranger pour que toutes les lumières de Gold Coast s’éteignent exactement au moment de la Earth Hour; une tâche quasi irréalisable.
Constatant qu’il lui est impossible de convaincre tout le monde de participer… il ne voit qu’une seule solution : arrêter la centrale nucléaire qui alimente la ville. Pour sauver sa peau, il va devoir prendre tous les risques.

Mon avis


Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Casterman de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai bien apprécié.

Le premier m’avait plu, mais j’y avais tout de même trouvé des défauts, ce tome est, à mes yeux, bien meilleur, comme quoi, parfois, il faut laisser sa chance à certain livre. L’écriture est agréable à lire, très fluide, et ça se lit très rapidement (pour preuve, je l’ai lu en quelques heures, le temps d’aller au travail). Grâce à cela, on rentre rapidement dans l’histoire.

Dom a accompli son premier contrat, capturé le Zolt, mais cela n’est pas suffisant pour La Dette, cinq autres contrats vont suivre. Pour cette deuxième mission, Dom va devoir plonger la ville dans les ténèbres durant une heure précise, mais pas facile de convaincre la population de se passer de l’électricité pendant ce laps de temps. Il va donc falloir les y obliger et pour cela, il va falloir arrêter la centrale nucléaire qui alimente la ville, mais là encore, ça n’est pas chose aisée et Dom va devoir prendre des risques inconsidérés pour accomplir sa mission, car quel châtiment lui est réservé s’il échouait ?

Comme pour le premier tome, les événements démarrent sur des chapeaux de roue et ça ne s’arrête jamais de sorte qu’on n’ait pas vraiment de moments pour reprendre son souffle. C’est soutenu, mais pas non plus trop rapide et je n’ai pas eu la sensation d’être perdue dans le temps, alors que c’était le cas lors du premier tome.

Il est vrai que parfois ça peut paraître simple mais c’est efficace et ça fonctionne plutôt bien. C’est assez frustrant tout de même de voir Dom agit au nom de la Dette, mais sans qu’on ne sache vraiment pourquoi. Quel intérêt, dans cette mission, de couper l’électricité durant une heure ? Je me pose plein de questions par rapport à cette Dette mais pas uniquement sur ça.

Dans ce deuxième tome, on en apprend plus sur certains personnages, on se pose des questions et c’est assez frustrant de ne pas avoir plus de pages pour qu’on en sache un peu plus. Il faudra sûrement attendre le prochain volume ou les suivants pour que certains mystères soient dévoilés et prennent sens. Mais ça y est, ma curiosité est piquée à vif et j’espère bien que les réponses ne vont pas trop tarder.

Dom accepte en grande partie La Dette qui repose sur ses épaules et ne va plus se cacher ou retarder l’échéance. Bien au contraire, quand ça lui tombe dessus, il cherche tout de suite des solutions et agit. Ce changement de comportement est très agréable parce qu’il m’avait en partie énervée pour ça dans le premier tome. et je me suis davantage attachée à lui et aux autres personnages qui gravitent autour de lui, même si ça pourrait être là encore plus approfondi. Sa relation avec Imogen est bien compliquée et va le devenir encore plus ici, mais quand les sentiments s’y mettent, c’est encore pire.

En bref, un deuxième tome bien meilleur que le premier. On est sous tension en permanence, l’action démarre dès les premières pages pour se calmer sur la fin mais de nombreuses questions s’imposent à nous. Ma curiosité est piquée à vif, donc il est certain que je lirai la suite avec grand plaisir pour savoir quelle va être le prochain contrait de Dom et aussi en savoir un peu plus sur certains personnages.


En Partenariat avec

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)