The Wood Queen de Karen Mahoney (The Iron Witch 2)

QUELQUES SPOILERS SI PAS LU LE TOME 1 !
Quatrième de couverture

Le monstre des bois est mort. Je sais que c’est vrai parce que je l’ai tué. Mais mes rêves sont encore remplis de peur et de souffrance.
Pour empêcher que Navin, son meilleur ami, ne meure aux mains des vicieux elfes des bois, Donna Underwood a volé l’élixir de vie. Elle est maintenant confrontée au tribunal des alchimistes alors que sa mère agonise, en proie à la malédiction elfique qui lui a brisé l’esprit.
De désespoir, Donna demande une audience à Aliette, la farouche et manipulatrice reine des bois qui lui propose un accord : si Donna utilise les étranges pouvoirs qui se développent chez elle afin d’aider les elfes des bois, Aliette libèrera sa mère de la malédiction. Accompagnée de Navin et Xan, le garçon à moitié fae dont elle tombe amoureuse, Donna se bat pour découvrir les secrets de ses tatouages de fer et sauver la vie de sa mère.
Mais il vaut mieux parfois que certaines choses restent secrètes.
Mon avis

Nyx Shadow m’a offert ce livre il y a quelques mois (septembre dernier), donc il était temps que je le lise, surtout que le premier tome : The Iron Witch m’avait beaucoup plu. Je dois dire que ce 2e tome est pas mal, même s’il y a certaines facilités de la part de l’auteur. Mais ça n’en reste pas moins agréable à lire et à découvrir. J’ai vraiment passé un bon moment aux côtés de Donna, Xan et Navin.

J’avais beaucoup aimé l’univers présenté dans le premier tome et j’ai pris beaucoup de plaisir à le retrouver. Karen Mahoney a vraiment de bonnes idées et ça donne un ensemble plutôt intéressant. Dans The Wood Queen, on en apprend un peu plus sur les elfes des bois, même si j’aurai aimé creuser davantage la question, également sur les alchimistes et d’autres choses encore. Mais là, je vous laisse le loisir de découvrir tout ça en lisant le livre, je ne voudrais pas spoiler. En tout cas, ça promet des choses intéressantes pour la suite, je suis curieuse de voir la tournure des événements.

Quant à l’histoire, c’était plutôt pas mal, même s’il faut avouer que ça n'est pas très original. Pour la grande majorité du livre, c'est le copier-coller du premier tome, juste qu’ici l'on change la personne à sauver. Au lieu de Navin, Donna va se battre pour sa mère, et forcément cela a un prix. La monnaie d’échange est un service contre la libération de sa mère, alors que dans le premier tome, c’était contre celle de Navin. Donc quelques changements mineurs mais dans le principe, il se passe la même chose, la trame est similaire du moins et avec le plus gros de l’action sur la fin pour mettre plus de tensions et de problèmes. Néanmoins, ça se laisse lire et reste sympathique. J'ai quand même apprécié ma lecture, c'est plutôt bien fait, juste un peu de déjà vu.

Et évidemment, les actes de Donna vont avoir des conséquences. Ça ne pouvait pas aller comme sur des roulettes, ça aurait été trop facile. L’auteur ne va pas tomber dans la facilité à ce point, mais du coup c’est gros comme une maison que sur les derniers chapitres, on ait un gros problème qui se présente à l’horizon. Dans ces moments-là, on se dit que Donna ne réfléchit pas beaucoup, n’a-t-elle pas déjà vu les conséquences de ses actes dans le premier tome ? Mais bon, ça reste crédible parce qu’on comprend son désespoir et son envie de sauver sa mère de cette malédiction. Et puis, il faut bien un peu de drame / action pour donner de l’intérêt à l’histoire, sinon, si Donna parvenait en un rien de temps à faire ce qu’il faut, à sauver tout le monde et s’en tirer avec les honneurs, ça n’aurait pas grand intérêt. Et on a bien vu comment ça s’est passé dans le tome 1, donc dans le tome 2, on y retourne, juste que là, ses actes vont avoir des conséquences énormes sur la suite, pas faute de l’avoir prévenu, mais étant donné les circonstances, on comprend pourquoi elle n’en fait qu’à sa tête.

Oui, malgré ces petits « soucis » qui font que l’on pourrait trouver Donna naïve ou stupide, ça dépend, il n’empêche que c’est un personnage qu’on ne peut qu’apprécier. Sa cause est louable, on peut la comprendre et il faut dire qu’elle n’est pas vraiment aidée dans son entourage. Qui croire après avoir eu l’exposition de certains faits qui se sont avéré ?

Le trio Donna, Navin et Xan est juste génial. J’adore ces personnages même si parfois on a eu quelques scènes tendues. Navin, à moitié elfe de son état, est juste craquant, on ne peut que l’apprécier, et avec Donna il est juste très présent, mais cache encore bien des choses. Quant à Navin, égal à lui-même, très présent pour sa meilleure amie, le premier à détendre l’atmosphère, je l’aime beaucoup lui aussi.

L’écriture de l’auteur est agréable à lire, on plonge rapidement dans l’histoire et ça reprend vraiment peu de temps après les faits du premier. On commence par le fameux tribunal. Je n’ai pas eu trop de difficultés à entrer dans l’histoire et je n’ai mis que trois jours pour le lire, ce qui est plutôt pas mal pour une lecture en VO.

En bref, un deuxième tome intéressant et sympathique, même si au niveau scénaristique ça n’est pas ce qu’il y a de plus original puisque l’auteur reprend en grande partie ce qu’elle avait fait pour le premier mais ça marche quand même. On avance, on apprend plus de choses sur l’univers et les personnages. Par certains aspects, ça semblait évident mais on se laisse emporter par les événements et je suis très curieuse de voir ce que donnera la suite. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)