Ad Astra vol.1 de Mihachi Kagano

Quatrième de couverture

Sicile, 241 avant J.-C. Après deux décennies de conflit avec Rome, l'armée carthaginoise menée par Hamilcar Barca doit déposer les armes. Son fils, Hannibal, a six ans quand il assiste à cette bataille. Mise en déroute, Carthage doit un tribut astronomique au vainqueur, et l'enfant est témoin, impuissant, de l'humiliation des siens. Mais le jeune Hannibal refuse l'échec : élevé dans la haine de Rome, il va vouer son existence entière à la destruction de l'ennemi.
Commence alors l'affrontement exceptionnel d'un des plus grands tacticiens de tous les temps et de son alter ego romain, le génie militaire Scipion l'Africain. Traversée des Alpes à dos d'éléphant, pillages impitoyables et combats parmi les plus sanglants de mémoire d'homme : un duel à mort qui a marqué l'Histoire... Bravoure, complots et stratégie... Plongez au coeur des batailles qui opposèrent les légendaires Hannibal et Scipion !

Mon avis

Désireuse de me faire un minimum de culture en manga, je me lance petit à petit, on va rester dans un genre que j’apprécie, à savoir l’Historique. Après Cesare, pendant la Renaissance, je fais la connaissance d’Hannibal et Scipion dans l’Antiquité. Et je dois dire que notre rencontre a été très sympathique.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome et je suis très curieuse de voir ce que la suite donnera. Il s’agit ici d’un tome introducteur qui nous présente les personnages qui promettent énormément. Nous découvrons ainsi Hannibal, un carthaginois, dont les sentiments sont aux abonnés absents mais avec une intelligence telle, qu’il sera capable de grande chose, ce qui s’avèrera par la suite. De l’autre, pour contrecarrer ce grand stratège, nous avons Scipion, un romain qui se fait souvent rabrouer pour ses idées parce qu’elles n’ont pas de sens aux yeux de son précepteur et de son père, et pourtant… et pourtant !

Quant à l’histoire, je peux vous dire que vous ne vous ennuierez pas un seul instant. C’est haletant, la tension monte un peu plus à chaque fois, on voit tout le talent d’Hannibal et Scipion, deux esprits brillants qui vont se rencontrer pour la première fois. Les scènes de bataille sont super bien faites, comme si on y était, je me suis totalement laissée emporter et la fin est arrivée bien trop vite à mon goût. Plus qu’à attendre la suite.

Les dessins sont très travaillés et assez proche en un sens de ceux de Cesare, c’est pour ça que j’aime bien. C’est plus académique. Les traits transpirent la personnalité de chaque personnage, le rendu est vraiment super. Chez Hannibal c’est le côté bestial, assoiffé de sang qui ressort alors que pour Scipion c’est la ruse et la stratégie (même si elle existe aussi chez le premier).

En bref, un premier tome qui m’a bien convaincu et qui aura su m’accrocher. Il s’agit d’un tome introducteur donc difficile d’en dire beaucoup mais ça promet. Les dessins sont vraiment beaux, très fins et détaillés donc un ravissement pour les yeux. A lire !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)