La chasse infernale de Jenna Black (Fille d'Avalon 2)

Quatrième de couverture

« Non contente d'être contrainte de me terrer dans un bunker avec pour seule compagnie mon garde du corps taciturne, j'ai été ravie d'apprendre que l'Elferoi et sa horde de Chasseurs terrifiants étaient susceptibles de s'intéresser à ma petite personne. Doué d'un instinct meurtrier et de pouvoirs immortels, cet être a toujours été le cauchemar d'Avalon et de la Faëry. Il est maintenant devenu le mien... »

Mon avis

Ayant le tome 3 en ma possession, il fallait bien rattraper le retard et lire ce 2e tome. je dois dire que depuis ma lecture du premier tome, j’avais oublié pas mal de trucs mais heureusement à mesure de ma lecture, pas mal de choses me sont revenues. Donc je n’ai pas eu trop de mal à me replonger dans l’histoire.

Dans ce 2e tome, Dana est contrainte de vivre dans un bunker sous surveillance permanente du fait que les reines et sa tante aient envie de la tuer parce qu’elle est gênante. Jusqu’au jour où un autre problème et de taille surgisse, l’Elferoi qui semble s’intéresser de près à la jeune fille. Il s’agit d’un fae indépendant qui dirige la Chasse infernale, une armée qui est là pour tuer les gens, autrefois quelle qu’en soit la nature, humain comme fae, mais il a été contraint par les reines de ne tuer que sur leur ordre des faes. Evidemment, on se doute que ça ne va pas lui suffire… Mais pourquoi s’intéresse-t-il à Dana ?

L’intrigue tient à peu de choses dans ce tome, ce n’est pas inintéressant mais c’est assez creux, surtout lorsqu’on sait que tout dépend surtout des actions de Dana qui, dans ce tome, m’a énervé. Je n’étais pas totalement dans l’histoire et tout ce qui arrive est dû à cette gosse capricieuse qui n’en fait qu’à sa tête. Je l’ai trouvée immature et assez insupportable. Après, elle va pleurer et se plaindre quand elle voit les dégâts qu’elle a causé. Certes, elle tente de réparer ses erreurs mais parfois on se demande bien ce qu’elle a dans le crâne. Elle ne réfléchit pas un instant, joue sa rebelle et va se jeter dans la gueule du loup. Mais le pire, c’est qu’elle se doute qu’il y a anguille sous roche mais non elle y va quand même et quand on lui explique par A + B les conséquences de ses actes, elle en est mortifiée et après va se justifier que c’est pour la bonne cause. Alors que toute personne normalement constituée, se serait terrée, et aurait fermé sa grande g… bouche, pour rester polie.

Du coup, le comportement immature de Dana fait qu’il y ait une histoire, avec pas mal d’action et de rebondissement, donc tant mieux sinon ça serait vraiment pénible parce que l’intrigue tient vraiment à peu de chose, autre que le fait qu’elle s’est mis un nouveau fae, avec beaucoup de pouvoirs, à dos. Mais de l’autre, j’ai trouvé que ça n’avançait pas tant que ça. Je n’ai pas été autant emballée que pour le premier parce que je n’étais pas totalement dans l’histoire. Je n’ai pas réussi à m’accrocher même si j’ai lu le livre assez rapidement, j’étais trop passive. C’est plus la curiosité et la nécessité de lire ce tome pour lire le suivant qui m’a poussé à aller plus loin, et aussi le souvenir que le premier n’était pas si mal que ça.

Côté amour, c’est aussi compliqué, sa relation avec les deux ados qu’elle côtoie se retrouve très compliquée, à cause de ses actions et choix, ce qui est quelque part énervant, surtout quand l’un des deux ados me tape sur les nerfs, je ne l’aime pas, il cache trop de chose. Quant à celui qui est intéressant, elle trouve le moyen de se le mettre en partie à dos aussi, bref, ce n’est pas la joie dans sa vie et cela à différents niveaux.

En bref, ce n’est pas le meilleur tome de la série, il souffre d’une intrigue trop creuse, qui donne l’impression de tourner en rond. On a certes quelques révélations qui permettent de mieux comprendre certains enjeux mais à part avoir un nouvel « ennemi » sur le dos qui en veut à son pouvoir, ça n’avance pas tant que ça. En plus, étant donné les circonstances suite à son comportement irréfléchi, je me demande où l’auteur va nous emmener. J’espère que le 3e tome relève le niveau, c’est dommage, ça partait pourtant bien dans le premier.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot