Mon frère est un gardien de Marine Carteron (Les Autodafeurs 1)

Quatrième de couverture

« Je m'appelle Auguste Mars, j'ai 14 ans et je suis un dangereux délinquant. Enfin, ça, c'est ce qu'ont l'air de penser la police, le juge pour mineur et la quasi-totalité des habitants de la ville. Évidemment, je suis totalement innocent des charges de "violences aggravées, vol, effraction et incendie criminel" qui pèsent contre moi mais pour le prouver, il faudrait que je révèle au monde l'existence de la Confrérie et du complot mené par les Autodafeurs et j'ai juré sur ma vie de garder le secret. Du coup, soit je trahis ma parole et je dévoile un secret vieux de vingt-cinq siècles (pas cool), soit je me tais et je passe pour un dangereux délinquant (pas cool non plus). Mais bon, pour que vous compreniez mieux comment j'en suis arrivé là, il faut que je reprenne depuis le début, c'est-à-dire, là où tout a commencé. »

Mon avis

Ce livre étant très apprécié à la librairie où j’ai fait mon stage, j’ai décidé de le lire pour faire ma propre opinion dessus. Le verdict est que je me range du côté de l’avis de mes anciens collègues parce que ce livre est absolument génial et qu’il faut vraiment le lire.

L’écriture est très agréable à lire, très fluide de sorte que les pages défilent toutes seules sans qu’on ne s’en rende compte. Le livre m’a fait moins de deux jours (et encore j’ai traîné à le lire comme j’avais des chroniques à écrire). On plonge avec une facilité déconcertante dans l’histoire. Mais quelle est-elle ?

Dès les premières pages Auguste nous fait part du fait qu’il ait un bracelet électronique et qu’il soit considéré comme un dangereux criminel dans son village, avant de nous expliquer comment il en est arrivé là. C’est ainsi que nous découvrons ce jeune adolescent, dont le père vient de mourir dans un accident. Pour retrouver un semblant de vie normale, il propose à sa mère et sa sœur de quitter Paris et retourner vivre à la Commanderie auprès de leurs grands-parents. Mais le changement n’a pas toujours du bon, dès le départ, il va se faire remarquer et un certain danger rôde même si Auguste n’en a pas tout de suite conscience. Il finit par apprendre l’existence des Autodafeurs et de l’héritage familial qui pèse sur ses épaules. Il était loin de s’imaginer dans quelle galère il allait embarquer en retournant à la Commanderie…

J’ai adoré cette histoire dont l’intrigue est vraiment bonne et bien menée. Le petit prologue donne déjà le ton et nous permet de voir qu’il faut se méfier de tout. Ensuite Auguste prend la parole et nous raconte son histoire et là, le moins qu’on puisse dire c’est qu’il n’a pas une vie facile. L’action est omniprésente, même si on n’a pas tout de suite le côté « fantastique » de l’histoire, les problèmes que rencontrent Auguste à l’école font qu’on ne s’ennuie pas un seul instant. C’est un livre haletant où l’action va crescendo pour finir en apothéose sur la fin.

Le parcours d’Auguste est semé d’embuches, évidemment sinon ce n’est pas drôle, et il va devoir compter sur des aides insoupçonnées pour parvenir à ses fins. Quant à la fin c’est juste frustrant, je ne m’attendais pas du tout à une telle tournure et ça rend ce livre d’autant plus poignant et intéressant. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite qui promet quelque chose de grandiose là encore.

L’univers est vraiment très intéressant, j’ai tout de suite adhéré. On se pose sans cesse des questions, tout comme Auguste à qui on ne dit rien. Au détour de conversation cachée, il se rend compte que quelque chose se trame, le fait de faire certains rêves le met également sur la piste, mais il faut attendre un moment pour avoir de quoi se mettre sous la dent et en savoir plus sur ces fameux Autodafeurs et en quoi Auguste est un Gardien (pas de spoiler, c’est le titre du livre là !). J’ai beaucoup aimé le fait que l’auteur intègre des faits Historiques pour expliquer certaines choses et développer son univers fantastique. On voit que l’auteur maîtrise parfaitement son sujet, elle sait où elle va et je suis très curieuse de découvrir la suite pour voir où elle nous emmène.

Le fait que ce soit raconté à la première personne à du bon car cela nous permet d’être au plus proche des personnages, en l’occurrence Auguste et Césarine, sa petite sœur qui est aussi narratrice dans l’histoire, à travers son journal. On sent d’ailleurs bien la différence de voix entre les deux, ce qui est une bonne chose et j’ai adoré cette alternance des points de vue qui ajoute un vrai plus à l’histoire et prend son sens.

Auguste, est un garçon et adolescent à qui il arrive plein de choses malgré lui. Je n’ai pas trouvé ça cliché la manière dont il était traité, loin de ça, car il est loin de l’adolescent « typique ». Il n’est pas non plus féminisé, comme ça pourrait être le cas lorsque c’est écrit par une femme (ça peut arriver).

Quant à Césarine, on voit qu’elle n’est pas comme les autres, qu’elle est dans son propre monde. Elle considère son frère comme un idiot même si on ressent tout son amour pour lui, même si elle n’arrive pas toujours à lui exprimer. Elle est très attachante et drôle à sa manière et heureusement qu’elle est là pour aider son frère, sans quoi il serait totalement perdu sans elle.

Pour ce qui est des autres personnages, on ne peut que s’attacher à eux, ils nous surprennent par bien des aspects et apportent un vrai plus à l’histoire, ils ne sont pas oubliés ni en retrait par rapport à Auguste et Césarine qui ont pourtant deux personnalités assez fortes. Je ne m’attendais pas du tout à ça, en lisant ce livre. C’est rafraichissant, intelligent et prenant. On ne peut pas s’ennuyer un seul instant avec cette famille hors norme et même les amis d’Auguste et Césarine peuvent s’avérer plus utiles qu’on ne le croit.

En bref, voici un premier tome très prometteur auquel j’ai tout de suite adhéré. L’histoire est bonne et bien menée, l’univers est intéressant et le mélange avec l’Historique apporte un vrai plus. Les personnages sont sympathiques et attachants même si certains sont encore trop mystérieux, il faut se méfier des apparences. Bref, je vous le recommande, n’hésitez pas à le lire, vous ne le regretterez pas.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 3]