Pas facile d'être sorcier de Chantal Cahour (Incroyable sorcier 2)


Quatrième de couverture

Antoine possède depuis peu un don prodigieux, celui d'entendre les pensées des autres, en pressant ses pouces contre ses index. Mais un jour, il se blesse les mains et son pouvoir disparaît. Prêt à tout pour récupérer ce précieux pouvoir, il ne compte pas ménager ses efforts. Malheureusement, le temps presse car d'après le grimoire de ses ancêtres, il n'a droit qu'à vingt-quatre heures pour retrouver son don… Antoine parviendra-t-il à retrouver son pouvoir à temps ou bien va-t-il redevenir un garçon « ordinaire » ?

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Oskar de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai bien apprécié.

Antoine va se retrouver « livré à lui-même » et redevenir un garçon ordinaire. En effet, son don cesse de fonctionner suite à une brûlure aux mains. C’est pour lui une catastrophe, alors même qu’il commençait à maîtriser son don particulier, celui d’entendre les pensées des autres lorsqu’il presse ses doigts. Le temps presse, il faut trouver une solution pour que son don puisse lui revenir, d’autant plus qu’il n’a que 24h pour agir. La contrainte, imposée par son oncle Fulbert, de ne pas parler de son don à quiconque va devenir un vrai problème pour Antoine, qui va se retrouver dans une situation bien délicate…

L’intrigue est bonne et bien menée mais j’avoue que par moment l’histoire prend un côté surréaliste, ça semble peu probable – en dehors du fait qu’il y ait de la magie à l’œuvre, cela s’entend – et pourtant ça fonctionne quand même. On se laisse totalement emporter par cette histoire qui est plutôt sympathique.

C’était intéressant de voir comment Antoine allait se sentir sans son don et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça le perturbe ! Dans un premier temps, il pense surtout à lui, à ses notes en Histoire-Géographie notamment avec « Lavache » qui n’est pas surnommée ainsi par hasard. Mais peu à peu, il prend de plus en plus conscience de ce qu’il doit faire. Avoir un tel pouvoir est une bonne chose, mais il ne faut pas non plus tourner les choses à son profit et faire des choses qu’il pourrait regretter par la suite. Il va l’apprendre à ses dépends mais grâce à Nicéphore, son chat avec qui il communique par télépathie, il va rester sur le bon chemin et apprendre de ses erreurs. Il va prouver qu’il peut s’en montrer digne, même si ce n’est pas toujours évident de ne pas succomber à la tentation…

On est totalement dans un livre sur l’apprentissage, tout en ayant des notions sur le bien et le mal, pour schématiser. Antoine devient un petit peu plus mature, même si parfois il ne fait pas toujours le bon choix. Cela dit, ce n’est qu’un gamin, avec le recul d’un adulte, il peut, d’une certaine manière, se montrer agaçant et irréfléchi. Mais ce n’est qu’un enfant qui apprend donc on ne peut pas totalement lui en vouloir, qui sait ce qu’on ferait à son âge avec un tel don ?

En bref, un 2e tome intéressant qui permet de voir petit à petit l’apprentissage d’Antoine. L’histoire est sympathique à suivre et les personnages sont attachants donc c’est toujours un plaisir de les retrouver, même si parfois, comme Nicéphore, on a envie de le mettre en garde pour qu’il n’use pas de facilité. Ce tome nous montre également à quel point il est un être doué de talents et qu’il n’a pas fini de nous surprendre…

En partenariat avec

Commentaires

  1. Un livre qui à l'air de se laisser lire. Par sure de la mettre (la saga) dans ma pal.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Meilleures ennemies de Ruth Fitzgerald (Les petits malheurs d'Emily Sparkes 1)

PALM n°76 [JUIN 2017]