The Stone Demon de Karen Mahoney (The Iron Witch 3)


Quatrième de couvertureAprès avoir été piégée par Aliette, la reine des bois, et ouvert la porte du royaume des démons, Donna Underwood doit faire face à un effrayant ultimatum imposé par les hordes de démons récemment libérées. Ils demandent aux alchimistes de leur livrer la pierre Philosophale ou ils plongeront le monde dans un nouvel âge des ténèbres.
Donna est envoyée à Londres où elle doit terminer son apprentissage d’alchimiste et apprendre comment recréer la pierre. Mais elle manque de temps. Entre ses rencontres avec le vindicatif roi des démons, Demian, et sa quête pour rassembler les éléments de la pierre, Donna comprend qu’elle devra donner sa vie pour la façonner. Et, cette fois, affronter la mort pourrait ne même pas être suffisant pour sauver le monde.

(traduction de Secret Forbidden World)

Mon avis

Voici le dernier tome de la série The Iron Witch. Cette chronique parlera évidemment de ce tome mais aussi de mon ressenti sur l’ensemble de la série, qui en vaut vraiment la peine.

Je remercie d’ailleurs Secret Forbidden World pour me l’avoir fait connaître en m’offrant le premier tome. C’est une petite série sans prétention, ce n’est pas un coup de cœur mais c’est une série très sympathique à lire et je vous invite à la découvrir. Pour ceux qui lisent en anglais, lancez-vous, vous ne le regretterez pas, ceux qui sont moins à l’aise, ça put être un bon début je la trouve assez facile d’accès.

Dans cette série, le début est toujours un peu « long » dans le sens où l’histoire prend le temps de se mettre en place et au bout d’un moment, elle prend son essor et la fin est chargée en action. Ce tome ne déroge pas à la règle mais dès le début, on sent la tension permanente. Il faut dire que la situation n’est pas enviable.

Donna a été exilée à Londres pour parfaire son apprentissage d’alchimiste et trouver un moyen pour recréer la pierre philosophale, alors qu’elle se trouve loin de son meilleur ami Navin et son chéri Xan. Jusqu’au jour où elle reçoit une invitation à un bal de la part de Demian, le démon qui lui lance un ultimatum, lui remettre la pierre philosophale dans moins de 2 jours… Mais Donna va comprendre que pour façonner la pierre il va lui falloir assembler différents ingrédients et va devoir donner beaucoup de sa personne pour y parvenir…

Dès le début, on sait donc que cette histoire va mal se passer, qu’il va y avoir des problèmes puisque recréer la pierre en si peu de temps semble impossible mais quand Donna se rend compte de ce qu’elle doit accomplir, c’est encore pire. Mais Donna ne se laisse pas décourager et va toujours de l’avant et toujours dans le but de protéger ceux qu’elle aime, mettant au second plan son propre intérêt.

Au cours de ma lecture, je sentais le coup foireux, je l’ai même dit à Secret Forbidden World qu’il y avait un problème et que je ne le sentais pas… Parfois tout allait trop bien, tout s’enchaînait, certains problèmes se résolvaient tout seul, comme si c’était facile. Il fallait bien se douter que ce ne serait pas le cas et là, arrivent les misères… J’étais frustrée, ça m’a énervé aussi de voir la situation empirer et être comme Donna, impuissante, sans savoir quoi faire pour régler les problèmes.

Ce tome est riche en révélations, ce qui est plutôt sympathique, avec tout ce qu’on avait déjà compris sur Donna et sur l’univers de la faerie et là. On est davantage plongé chez les démons et d’autres choses encore mais je vous laisse découvrir tout ça. En tout cas, Karen Mahoney nous réserve bien des surprises dans ce livre…

Donna est une jeune fille courageuse qui n’hésite pas à aller au devant du danger même si elle craint ne pas être à la hauteur et doute d’elle même. Heureusement que des gens sont là pour lui rappeler combien elle est forte et capable de faire des choses… Notamment Navin. Ah Navin, son meilleur ami qui saura une fois de plus nous surprendre, nous faire rire et passer un bon moment même si la situation semble désespérée. Je l’adore, il est tout simplement génial. On aimerait avoir un tel ami. Quant à Xan, il n’est pas assez présent à mon goût et il m’a un peu frustrée aussi, mais bon, je l’aime beaucoup quand même, il est surprenant…

A la fin de mon exemplaire, j’ai eu une petite nouvelle, un petit texte sur l’histoire de Maker et je dois dire que c’était très enrichissant. J’ai beaucoup aimé car elle met en avant certains points et expliquent bien des choses sur le personnage.

Et par la suite, Secret Forbidden World, oui toujours elle, m’a fait lire The Silver Fey, qui se passe juste après ce tome et qui clôt plutôt bien l’histoire car elle était d’une telle frustration que ça fait du bien de voir le devenir de certains personnages, à la limite, ça aurait dû se finir directement comme ça, sans nous laisser languir de cette manière. Merci Secret Forbidden World pour m’avoir permis de la lire !

En bref, une trilogie sympathique que j’ai bien apprécié. Un univers qui s’enrichit au fur et à mesure des tomes, avec des intrigues qui sont toujours sympathiques à découvrir, même si c’est un peu lent au début, ça prend plus d’ampleur sur la fin où l’action est concentrée. J’ai vraiment passé un bon moment en compagnie de Donna, Navin et Xan qui sont des personnages étonnants et intéressants. Une série à découvrir !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot