Indécent de Colleen Hoover (Slammed 1)


Quatrième de couverture

Pour surmonter le brusque décès de son père, Layken, âgée de 18 ans, part s’installer avec sa mère et son frère dans le Michigan. Sa famille la considère comme un roc, mais en son for intérieur, elle est désespérée. Bientôt, une rencontre va tout changer : celle de Will, son voisin passionné de poésie, un être lumineux, patient et protecteur, qui partage beaucoup d’intérêts communs avec Lake, peut-être même trop… 
Après un premier rendez-vous exceptionnel, le quotidien reprend ses droits et amène avec lui un obstacle infranchissable. Les circonstances auront-elles raison de leur attirance hors du commun ?

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions J’ai Lu de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup apprécié, ce n’est pas un coup de cœur mais pas loin. Je reconnais le fait qu’il soit très bien et je comprends aussi pourquoi il y a un tel engouement autour de ce livre, même si le titre du livre en VF me laisse assez perplexe, car il ne retranscrit vraiment pas l’atmosphère du livre…

Au départ ce livre partait mal, les deux premiers chapitres m’ont fait lever les yeux au ciel, c’est le genre coup de foudre au premier regard, plus ou moins couple établi, avec sentiments amoureux, et ça, en moins d’une semaine (et donc en même pas deux chapitres). J’avoue que ça, je n’aime pas du tout donc je pensais que c’était mal parti pour ce livre et que si le reste était dans cette veine, ça allait m’énerver.

Heureusement pour moi, il n’en est rien. La suite n’est que meilleure, il ne faut pas s’arrêter au début, et même si à la moitié du livre je me disais juste que c’était pas mal mais loin du coup de cœur, la fin m’y a rapproché considérablement. C’est pour dire à quel point de quelque chose qui pouvait m’énerver j’en suis presque rendue à un coup de cœur. Colleen Hoover est décidément très forte pour nous faire changer d’avis et nous transporter complètement dans son histoire. Mais quelle est-elle ?

Lake, de son vrai nom Layken est une jeune fille de 18 ans qui vit avec sa mère et son petit frère. Suite au décès de son père passé 6 mois plus tôt, il déménage du Texas pour aller dans le Michigan. La jeune fille pas très emballée à cette idée va pourtant faire une rencontre qui va changer sa vie : Will, son voisin pour qui des sentiments naissent… Mais un imprévu risque de gâcher cette belle histoire d’amour…

Je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler, c’est très bref, mais c’est suffisant pour comprendre de quoi il s’agit, d’autant que le livre n’est vraiment pas épais (moins de 300 pages) donc les événements arrivent assez vite et que tout s’enchaîne.

L’intrigue est bonne et bien menée, il s’agit d’une romance « impossible » entre deux personnes et quand on en connaît la raison, là il est évident qu’il va y avoir un gros problème. C’est un livre tout dans le ressenti et les sentiments. Ce sont les émois d’une jeune fille de 18 ans, le fait que ce soit écrit à la première personne accentue cela car l’on est dans la tête et le cœur de la jeune fille. C’est donc tout de suite plus intense. L’auteur joue avec cela, sans arrêt, et parfois on va toujours un peu plus dans la surenchère. Dans certains cas, ça pourrait être trop et devenir pénible non crédible. Ici, ça me semble juste parfait et très bien adapté à la situation qui, il faut l’avouer, est très compliquée. On comprend pourquoi cette romance est difficile et touchante à la fois en un rien de temps.

Quant aux personnages, ils sont mignons et attachants mais parfois ils méritent chacun d’eux des claques. Je crois que le mot « communication » ne fait pas partie de leur vocabulaire, sans compter le fait, certes la situation est critique, mais il y a toujours une solution, reste à voir si on en accepte les conséquences. Bref, ils étaient parfois pénibles, c’était déchirant de les voir comme ça, alors qu’il est indéniable qu’il se passe un truc entre eux.

Le titre VO du livre est Slammed (titre de la série aussi) et l’on comprend parfaitement ce choix, je trouve qu’il qualifie davantage cette histoire, qui tourne donc autour du slam, mais je n’en dirai pas plus. En tout cas, c’est tout un symbole, qui rend cette histoire encore plus touchante qu’elle ne l’est.

En bref, voici un premier tome, mais qui peut se lire comme un one-shot, qui m’a beaucoup plu. Alors que l’histoire commençait mal, elle aura pourtant su me charmer et me transporter, me faisant parfois monter les larmes aux yeux (sans pour autant pleurer) et me serrer la gorge. C’est beau et dévastateur à la fois, vous n’en sortirez pas indemne. Mais un conseil, si vous êtes déprimé, laissez-le un peu de côté et lisez-le plus tard lorsque vous serez dans de meilleures dispositions. Car une chose est sûre, ne passez pas à côté de ce livre !

Commentaires

  1. Ton avis est intéressant... J'ai pas lu beaucoup de romans dans ce genre, mais je suis certaine que ça pourrait me plaire :-)

    RépondreSupprimer
  2. Je te rejoins complètement sur le fait que ce livre puissent être lu comme un one-shot. Je dirais la même chose pour le 3eme tome qui a en plus le mérite d’être plus original du point de vue de la narration. C'est le plus réussi de la trilogie, a mon avis !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]