La princesse qui dit non de Tristan Pichard et Daphné Hong

Quatrième de couverture

Non, non et non. La princesse dit toujours non. Pas d'exception. Même quand le dragon l'attaque, quand le sorcier veut l'épouser ou quand le chevalier vient la sauver.

Mon avis


Voici un petit roman, première lecture destinée pour les 6 ans, qui est très sympathique à lire. Je profite de cette chronique pour présenter la collection car je doute tous les chroniquer si j’en viens à en lire d’autres.

L’histoire est simple, c’est celle d’une princesse qui dit toujours non, son valet un peu exaspéré prend son mal en patience. Mais lorsqu’un dragon approche et lui demande de se cacher, la princesse dit non et finit par se faire enlever. Elle est amenée au sorcier qui veut l’épouser mais elle dit non, et lorsque le chevalier vient la délivrer et veut l’épouser ensuite, comme dans tout conte traditionnel où il est question de princesse enlevée par un dragon, elle dit non aussi…

Je ne raconterai pas la suite, je vous laisse découvrir tout cela. Mais en tout cas, c’est une histoire mignonne qui ne pourra que plaire. C’est assez rythmé, on ne s’ennuie pas un seul instant et c’est assez drôle que la princesse dise tout le temps non, qu’elle refuse des mariages alors qu’on pourrait penser qu’elle tomberait dans les bras de son sauveur. Ça change du conte traditionnel et ce n’est pas plus mal.

Le texte est court et écrit gros, ce qui, pour un jeune lectorat débutant est parfaitement adapté. Quelques illustrations sont présentes par-ci par-là pour égayer le texte, à 6 ans, on reste encore proche de l’album avec des illustrations en couleur pour que ce soit plus agréable qu’un simple texte. Le graphisme est plutôt sympathique, haut en couleur, c’est vivant et vif et va parfaitement avec le texte. Mais c’est une question de goût, on aime ou pas, moi j’aime bien.

La collection est bien faite car dans les rabats de chaque côté du livre, on a une présentation des personnages, du lieu, du genre du livre (ici il s’agit d’un conte), et à la fin un petit lexique des mots qui sont mis en avant (souligné, en gras, en couleur, etc.) ce qui permet une parfaite autonomie de l’enfant sans qu’il n’ait besoin de ses parents pour comprendre tels ou tels mots.

En bref, une bonne petite histoire, parfaitement adaptée pour un jeune lecteur qui débute. La collection est bien faite de sorte que l’enfant soit totalement en autonomie pour le lire. Court, simple, mais efficace, je vous conseille si vous avez des enfants de 6 ans qui débute la lecture !

A partir de 6 ans.

Commentaires

  1. Je serais curieuse de lire ce conte non conventionnel.

    RépondreSupprimer
  2. Trop mignonne la couverture !!! J'adore la petite princesse... Ma nièce adorerait ce livre !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)