Précieuses, pas ridicules de Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini

Quatrième de couverture

Avec cet abécédaire, plus question de prendre des pincettes ! Plus de tabous pour parler des femmes, de leur histoire, de leurs œuvres et de leurs droits.
Au fil des pages, romancières, superhéroïnes, « quiches de Molière » et « cruches psychorigides » donnent un aperçu du beau sexe. À toi de décider si tu es plutôt Lara Croft ou Shane (L Word), Madame de Merteuil ou une Guerrilla Girl. Tu découvriras un autre sens de « K.K.K. », le pouvoir du « Non ! », quelques dates capitales et beaucoup de références à des livres, films et séries qui parlent de femmes. Autant d’articles qui feront regretter aux hommes d’avoir laissé les femmes apprendre à écrire !

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Gulf Stream de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup apprécié.

Devant le lire dans le cadre d’un dossier de littérature, j’en profite pour faire une petite chronique parce que ce livre mérite à être connu (tout comme l’auteur !) car il aborde des sujets intéressants et importants. Ce n’est pas du tout lourd ou ennuyeux, bien au contraire, c’est léger et sans prise de tête, rempli d’anecdotes qui ne peut que plaire, tout en apprenant des choses utiles. Cela peut faire réfléchir et réagir (notamment tout ce qui concerne le droit des femmes, etc.). L’adresse aux lecteurs permet de se sentir vraiment concerné et de prendre part à ce qui est dit, d’autant plus que si ce n’était qu’une simple description des faits.


Il y est question de féminisme, de figures féminines, plein de choses à savoir. Il s’agit d’un documentaire sous la forme d’un abécédaire qui retrace une liste de femmes qui ont pu marquer l’Histoire et faire avancer notamment dans le droit des femmes, mais pas seulement ! Mais pour la grande majorité c’est ce qui est présenté. J’ai beaucoup aimé ce livre car il permet de faire prendre conscience ou reprendre conscience de ce qui se passe dans notre société actuelle, comment on en est arrivé là et grâce à qui.

Il s’agit avant tout d’un documentaire, donc à la fin, il y a un petit quizz pour savoir si on a retenu un certain nombre de choses. C’est ludique et pratique à la fois. En fin de l’ouvrage, nous avons également des petites rubriques pour aller plus loin, des conseils lectures, revues, films pour avoir les références qui sont disséminées dans le livre mais aussi pour en apprendre davantage. Il y a également des sites utiles

Comme pour La vie secrète des profs de Françoise Grard et Nicolas Wild, ce documentaire est un livre objet tout à fait remarquable, avec des rabats, on peut décrocher un marque-page à la fin de l’ouvrage. Il y a un flip book à l’intérieur. Lorsque l’on fait tourner les pages rapidement avec son pouce, une image s’anime dans le bas de page).

Le livre est illustré par Stéphanie Rubini (cf. Mots rumeurs, mots cutter), ce qui l’égaye, pour en faire quelque chose de plus funky que s’il n’y avait que du texte, aussi bon soit-il. Cela ajoute un vrai plus et les dessins de Stéphanie Rubini sont très sympathiques (après c’est comme tout, c’est une question de goût).


En bref, un documentaire que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir. On y apprend beaucoup de choses, c’est ludique et pratique. En tant que livre objet, il est vraiment super, les textes de Charlotte Bousquet sont très légers et intéressants et les illustrations de Stéphanie Rubini apportent un vrai plus à ce documentaire. A lire !

En partenariat avec


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)