Apolline et le chat masqué de Chris Riddell (Apolline 1)


Quatrième de couverture

Apolline est passionnée d’énigmes en tout genre et experte dans l’art du déguisement. Et ça tombe merveilleusement bien : une série de cambriolages frappe la « Grande Ville » et des chiens de race disparaissent les uns après les autres. Qu’à cela ne tienne, Apolline va mener l’enquête...


Mon avis

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit.

Les Apolline sont une série de livres dont j’entendais beaucoup parlé à la librairie où je travaille et qui semblait plaire à une majorité d’enfants (8/9 ans). Du coup par pure curiosité et pour un aspect pratique, j’ai voulu le lire pour m’en faire ma propre idée.

Je dois dire que j’ai bien aimé ce livre, même si ça n’a pas non plus été le coup de foudre. Cependant, je comprends pourquoi cela peut plaire à une majorité d’enfants de cet âge. Ce sont les prémices des livres policiers, des petites enquêtes, Apolline va rechercher des chiens qui disparaissent mystérieusement et cela à l’aide de M. Monroe.

L’histoire est intéressante, l’intrigue tient bien la route et l’on voit toute l’intelligence et l’art du déguisement d’Apolline pour parvenir à ses fins et résoudre ce mystère des plus étranges. C’est mignon et la manière dont cela est raconté est sympathique car on n’a pas qu’une simple narration classique, avec quelques illustrations. Chris Riddell s’amuse et met véritablement en scène son texte, l’agencement texte-image est intéressante du coup, si bien que parfois, on ne sait plus trop quoi lire en premier.

source image
J’aime bien les illustrations de Chris Riddell, c’est un coup de crayon assez remarquable et j’ai beaucoup aimé le fait que dans l’ouvrage, la seule touche de couleur soit le rouge, mais uniquement à des points définis, par-ci, par-là. Cela permet à notre œil d’y être automatiquement attiré et c’est justement là où tout se passe en général puisque la couleur est bien souvent sur Apolline, elle-même.

En bref, un premier tome bien sympathique, je doute lire les autres, ma curiosité étant assouvi mais c’est une bonne histoire, avec une enquête plutôt bonne et bien menée. Les personnages sont intéressants et m’ont fait passer un bon moment. Je conseille pour les enfants qui sont avides d’énigmes et d’enquêtes, ils ne pourront qu’adhérer à Apolline.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)