Abyssia de Tiphaine Zanutto et Diane Ozdamar

Quatrième de couverture

À une époque dominée par les technologies et les industries polluantes, les hommes détruisirent ce qu’il restait de la couche d’ozone, gage de leur vie sur Terre. Contraints de coloniser un autre monde les abritant du rayonnement solaire meurtrier, ils trouvèrent leur salut dans les profondeurs marines.
Abyssia, cité encerclée par l'étrangeté aquatique, dernier bastion de l'humanité, se heurta à un peuple doué de conscience : les Nouveaux Atlantes.
Lui, presque homme, n'aurait, dans un monde normal, jamais dû ouvrir les yeux.
Il n'en fut pas ainsi.
Elle, si humaine, promise à une vie superlative, fut hélas condamnée à errer dans les abysses.
Comment Ernestine, créatrice funeste, scientifique funambule oscillant entre devoir et moralité, scellera-t-elle son destin et celui de Grim ?

Mon avis

J’avais repéré ce roman graphique depuis un moment sur la page FB des Editions du Chat Noir et j’ai fini par me le procurer. Et je dois dire que je ne regrette pas ce petit craquage puisqu’il est vraiment magnifique, aussi bien au niveau de l’histoire que des illustrations.

A vouloir aller toujours plus loin, les hommes ont pollué leur espace de vie, c’est pourquoi ils ont dû aller dans les profondeurs de la mer pour survivre. Mais ils n’avaient pas pensé qu’il y aurait des habitants, les Atlantes, avec qui la cohabitation est difficile. Ainsi, les scientifiques dont fait partie Ernestine vont créer des êtres afin de les éliminer mais la créature née de sa main revête bien plus de valeur qu’elle ne l’aurait voulu.

Abyssia est une histoire tragique, on s’en doute fortement et la couverture le laisse suffisamment penser mais c’est ce qui fait tout son charme. L’univers construit par l’auteur est vraiment intéressant et ça pourrait mériter une histoire bien plus longue pour découvrir tout cela car il est très prometteur. Mais je tiens à vous rassurer ce roman graphique est parfait comme il est et les illustrations permettent de mieux s’immerger aux côtés d’Ernestine et Grim au cœur des abysses.

Les illustrations me font penser à celles Mélanie Delon ou Cris Ortega. Je trouve ce type de graphisme vraiment magnifique et il y a un côté fort réaliste ici qui est saisissant. Mais c’est sans compter le côté steampunk, avec toute cette mécanique dans les souterrains. Après, c’est comme tout, c’est une question de goût, mais je pense que vous ne pourrez être d’accord qu’avec moi pour dire que c’est très esthétique.

En bref, Abyssia est une belle découverte, un roman graphique vraiment très beau aussi bien dans le fond que dans la forme. L’histoire est superbe même si tragique, c’est ce qui lui confère toute sa beauté en même temps et les illustrations sont à la hauteur de ce texte pour en faire un livre-objet que l’on veut admirer pendant des heures. Un livre à lire !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Les Flammes du destin de Sarah Raughley (The Effigies 1)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul