Pourquoi c'est plus pareil ? de Géraldine Maillet (Le Journal de Nine 1)


Quatrième de couverture

La vie de Léopoldine, surnommée Nine, et de son petit frère Léon, est bouleversée lorsque leurs parents décident de divorcer. La fillette commence alors à écrire dans son journal intime ses sentiments et ses impressions face à cette nouvelle situation déconcertante et parfois angoissante.

Mon avis

Pourquoi c’est plus pareil est le premier tome de la série Le journal de Nine qui, comme son nom l’indique, est le journal intime de Léopoldine. Dans ce premier volume, la jeune fille de 9 ans et demi nous dévoile pourquoi sa vie a changé. Ses parents ont l’intention de divorcer et elle raconte à son journal ses impressions et ses angoisses qui naissent peu à peu, d’autant plus que les parents tardent à le leur expliquer, donc Nine s’imagine toute sorte de chose et se pose des questions, qui sont tout à fait légitime lorsque ce type de situation se présente et je pense que plus d’un enfant éprouvera les mêmes sentiments qu’elle.

Je trouve que c’est un livre intelligent car la manière dont l’auteur aborde le sujet est bien trouvée. En se plaçant du point de vue de l’enfant, cela permettra au lecteur de s’identifier facilement à Nine et de ressentir la même chose qu’elle, la comprendre. D’ailleurs, à travers l’écriture de l’auteur, on sent qu’il s’agit d’une héroïne jeune. Géraldine Maillet laisse totalement la parole à Nine, de sorte que l’on a vraiment l’impression de lire le journal d’une enfant. Je ne trouve pas que cela tombe dans le cliché ou la surenchère pour être au plus près de la voix d’un enfant et c’est d’autant plus agréable à lire.

A travers cette histoire, on tente de dédramatiser la situation, montrer que ce n’est pas la faute des enfants et que cela n’enlève en rien le fait que les parents les aiment, etc. C’est le genre d’angoisse qu’ils peuvent ressentir et voir le divorce comme un abandon. Dans son journal, on se rend bien compte que la jeune fille comprend ce qui se passe et qu’il vaut mieux que ses parents se séparent pour qu’ils puissent être heureux. Elle cherche à l’expliquer simplement pour elle mais aussi pour son Journal à qui elle s’adresse (et au lecteur dans un même temps).

Il s’agit d’une histoire de fiction mais cela peut faire office de documentaire pour expliquer tout cela aux enfants, un peu à la manière des Max et Lili. Sauf qu’à travers le roman et en particulier le journal, cela peut sembler plus simple du fait que ce soit l’enfant qui explique directement pour un enfant.

Le livre tient une partie manuscrite avec quelques dessins de la jeune fille sur feuille à carreaux, comme sur la couverture, cela permettant de nous donner l’impression de suivre vraiment son journal écrit dans un cahier. Il s’agit d’un roman très court, une centaine de pages, mais qui sont suffisantes pour voir la situation, les changements s’opérer dans la famille de Nine, pas besoin de plus. Nous voyons donc Nine écrire de février à juin et on peut constater une certaine évolution chez la jeune fille qui gagne en maturité.

Nine est une jeune fille attachante et l’on peut facilement se mettre à sa place, le soutien de sa famille ainsi que de celui de ses amies, vont l’aider à franchir ce cap difficile et elle va avoir encore beaucoup de choses à nous raconter par la suite.

En bref, un roman assez rafraîchissant avec un ton léger et adapté pour un jeune lectorat. Le sujet est difficile mais j’ai trouvé la manière dont il est traité très bien fait. C’est un livre intéressant car il pourra apporter certaines réponses aux enfants qui se retrouvent dans cette même situation et comprendre qu’ils ne sont pas tout seul dans ces cas-là. Un roman pour quelque peu dédramatiser la situation et faire comprendre que parfois, cela est nécessaire même si c’est douloureux. Un livre à lire.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)