Ad Astra vol.6 de Mihachi Kagano

Quatrième de couverture

Fabius parvient à attirer Hannibal près de Capoue, dans la plaine de Campanie, où les troupes romaines l'attendent de pied ferme. Hélas, son plan est réduit à néant lorsque son maître de cavalerie, lassé par sa stratégie d'usure, contrevient à ses ordres : grâce à une nouvelle ruse, les Carthaginois réussissent à briser l'encerclement romain. Le dictateur perd donc la confiance du sénat et voit ses pouvoirs transférés à Minucius, qui contre toute attente vient de l'emporter sur un détachement ennemi ! Enivré par sa victoire, le guerrier se lance à la poursuite d'Hannibal à la tête de deux légions, mais se retrouve bien vite en difficulté... Et si tout cela faisait partie du plan du monstre de Carthage ? Bravoure, complots et stratégie... Plongez au coeur des batailles qui opposèrent les légendaires Hannibal et Scipion !

Mon avis

Après avoir lu le 5e tome de la série, j’ai enchaîné directement sur le 6e. J’avais prévu un peu de lecture, pour rattraper mon retard sur la série et aussi parce que je pensais que je serai à cours durant mon trajet retour du boulot. Bon, cela n’a pas été le cas, ce n’est pas grave, j’ai lu les deux mangas le dimanche, ce n’était pas plus mal.

Bref. Que dire de ce 6e tome ? Qu’il est tout simplement génial. Tout comme le 5e tome, la moitié du livre reprend la bataille de la plaine de Cannes qui va être le lieu d’un immense massacre. Comme on s’en doutait lors du précédent volume, cette « simplicité » dans la lutte contre les carthaginois est plus que suspecte et ne pouvait que donner lieu à d’autres problèmes. L’action est omniprésente, nous sommes en plein cœur de la guerre et de la stratégie militaire, et je dois avouer que c’est passionnant. J’adore ça et le mangaka aura su trouver la manière de faire pour nous rendre compte de ces dernières avec un certain réalisme.

Durant cette lutte, nous voyons à quel point Hannibal est grand stratège, bien plus que dans le précédent car même si Scipion est intelligent et se rend compte de certaines choses, Hannibal a toujours un, voire deux, coups d’avance si bien qu’il finit toujours par gagner et prendre le pas sur les romains…

Cette histoire se termine sur un véritable massacre et l’arrivée d’un nouveau personnage qui, on le présuppose déjà, va poser d’énormes problèmes pour la suite mais sans être pour autant certaines que ce soit la solution miracle pour Rome… Affaire à suivre.

Les dessins sont toujours aussi magnifiques et excellents, ils rendent bien compte de la bataille, de l’horreur d’une guerre, le sang est plus que présent (d’où l’état pitoyable de Scipion sur la couverture du livre…), tout comme la barbarie de certains personnages, que ce soit côté romain que carthaginois.

En bref, ce 6e tome est excellent, l’action est omniprésente de sorte qu’on n’ait pas le temps de s’ennuyer, c’est parfois frustrant d’être coupé dans son élan, c’est trop court un manga, j’aimerai que ça dure plus longtemps. Mais ça prouve à quel point cette série est addictive, elle se lit vite parce qu’on veut en savoir plus. En tout cas, moi j’adhère totalement et je ne peux que vous la conseiller ! J’ai hâte de lire la suite qui promet là encore des choses intéressantes…

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]