Girl Online de Zoe Sugg (Girl Online 1)

Quatrième de couverture

Gaffeuse et réservée, Penny a le don de se mettre dans des situations embarrassantes. Derrière la jeune fille maladroite, pourtant, se cache la très populaire blogueuse Girl Online, qui confie ses rêves et ses secrets sur le net. Grâce au succès de son blog, Penny prend peu à peu confiance en elle, et la vie lui paraît soudain plus facile. Si bien qu'un jour, à New York avec ses parents, elle s'autorise à croire au grand amour. Mais l'élu de son coeur ne lui a pas tout dit. Et ce n'est pas n'importe quel garçon. Penny n'est pas au bout de ses surprises...

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions La Martinière Jeunesse de m’avoir permis de lire ce livre qui est plutôt agréable à lire dans l’ensemble même si ce n’est pas non plus extraordinaire.

Penny est une adolescente qui se pose pas mal de questions, normal me direz-vous, c’est pourquoi elle écrit sur son blog, échange avec ses lecteurs pour extérioriser un peu ses angoisses, prodiguer quelques conseils et en recevoir aussi de temps en temps. Fan de photo, elle est également gaffeuse et une certaine vidéo va la pousser à prendre quelque peu ses distances et l’opportunité de ses parents à aller à New York vont bien arranger ses affaires. Evidemment, sur place, elle va faire la rencontre d’un jeune garçon qui va chambouler sa petite vie paisible et discrète sans se rendre compte quel engrenage elle vient d’enclencher.

Je n’en dirai pas plus sur l’histoire, d’ailleurs la 4e de couverture est tout aussi explicite pour savoir à quoi s’en tenir et je ne veux pas spoiler. D’autant qu’on sait très bien à quoi s’en tenir en le lisant, on peut deviner aisément un certain nombre de choses. Mais ce n’est pas grave, on se laisse porter par les événements.

Je dois avouer avant toute chose que j’ai eu un peu peur en lisant ce livre. Je me suis dit qu’il pouvait être assez drôle et léger, ce qu’il est indéniablement, et raison pour laquelle j’ai eu envie de tester mais avec certains avis que j’ai pu voir, je pensais que j’allais détester. Il faut que je vous le dise d’entrée, c’est moins pire que ce que je pensais, ce qui est déjà une bonne chose, mais il est vrai que certains points m’ont fait lever les yeux au ciel, ce qui explique pourquoi cela n’a pas été non plus une lecture extraordinaire et que c’est LE livre qu’il faut absolument avoir. Non, loin de là.

Girl Online se laisse lire, ce n’est pas trop désagréable, parfois un peu trop cliché, d’où les yeux levés au ciel, trop « film américain » dans le sens où l’on a vraiment différentes catégories de personnes, bien précises et où chaque chose va prendre une ampleur monstre, très démesuré comme ils peuvent l’être. Il suffit de regarder quelque comédie romantique, ou des films sur les ados pour le voir. Le meilleur ami gay, le nouveau petit ami parfait, des parents exceptionnels d’un côté, d’autres plus horribles, une grand-mère très aimante et la gentille petite sœur qu’on aimerait tous avoir. C’est un peu le monde des Bisounours où tout est beau et merveilleux, même si l’hécatombe n’est jamais loin derrière pour voiler le tableau. Un peu comme dans Si proche de lui, que j’ai pu lire dernièrement, qui lui m’a davantage déçu car mes attentes étaient plus grandes qu’envers Girl Online, dont je n’attendais pas grand-chose.

Une intrigue assez simple qui file droit, on sait où l’auteur va, pas trop de surprise. La seule chose est que je pensais que le secret concernant le garçon allait être révélé bien plus tôt. Cela n’arrive vraiment que dans le dernier tiers, ce qui est peut être un chouïa trop long, surtout pour une telle résolution finale. Mais bon, ça passe, ce n’est pas trop gênant.

Il a été écrit par une célèbre blogueuse / youtubeuse mode, Zoella, que je ne connaissais absolument pas, et d’ailleurs, c’est toujours le cas, car ce genre de choses ne m’intéresse pas. Déjà en ce qui concerne les livres (Booktube), je ne m’en préoccupe pas non plus et pourtant le sujet me toucherait davantage mais ce n’est pas le cas. Bref, en sachant cela on peut penser à diverses choses, mais au fond, je ne trouve pas cela plus mauvais qu’un livre du genre écrit par un(e) auteur(e) anglophone. L’écriture est plutôt fluide, le ton assez léger donc les pages défilent avec aisance et il ne m’a vraiment pas fait long feu. Si c’était si pénible que cela, j’aurai mis plus de temps et ma chronique aurait été bien plus sèche, ce qui n’est pas le cas.

Comme il s’agit d’une héroïne blogueuse, à l’image de son auteur, des extraits de « billet » de son blog nous sont présentés. Cela permet de faire une petite coupure dans la narration et apporte vraiment quelque chose à l’histoire car évidemment, il va y avoir des répercussions. Je n’en dirai pas plus mais j’ai bien apprécié cet état de fait qui est plutôt logique et bien ancré, ce n’est pas toujours le cas.

C’est un livre franchement girly, à destination des ados un peu fleur bleue. Dit comme ça, ce n’est pas vraiment mon profil, même si des petites romances et livre un peu girly peuvent me plaire de temps à autre pour me détendre. Et ça a bien fait son office, donc cela me va bien. Je peux comprendre que ça ne plaise pas à un grand nombre, je n’ai pas non plus été emballée pour dire que ce livre est génial, mais j’ai passé un bon moment en compagnie de Penny, Eliott et Noah.

En bref, Girl Online n’est pas un roman désagréable, il se laisse lire, c’est plutôt mignon même si assez cliché et très fleur bleue. Cela ne m’a pas gâché ma lecture, c’était sans prise de tête donc c’est déjà pas mal. Je suis même curieuse de voir ce que l’auteur a prévu dans le 2e tome donc je le lirai peut-être. A noter que ce premier tome peut se suffire à lui même étant donné la fin.

Commentaires

  1. Je connais Zoella que je suis un peu sur Youtube et je la trouve vraiment cool. Par contre, je n'irai pas jusqu'à lire son livre qui ne m'intéresse malheureusement pas du tout ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'étais curieuse et le pitch pouvait être drôle. après bon, ce n'est certes pas le livre du siècle, mais il se laisse lire, c'est mignon quoi. ça plaira aux adolescents je penses et c'est moins pire que ce que je pensais ou encore #Scandale qui ne m'avait pas plu du tout et qui dans les 2 bouquins parlent un moment donné du harcèlement

      Supprimer
  2. Connais pas. Mais entre deux livres plus "consistant" pourquoi pas. *Marie*

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]