La rançon de Chris Bradford (Bodyguard 2)

Quatrième de couverture

Bodyguard est une agence ultra secrète spécialisée dans la protection d'enfants de personnalités médiatiques. Sa particularité ? Tous les agents qu'elle emploie sont des adolescents. Car les meilleurs gardes du corps sont ceux que personne ne remarque...
Connor Reeves, 14 ans, est chargé d'assurer la protection des filles du richissime Maddox Sterling. La bonne nouvelle : cette mission se déroule dans des eaux paradisiaques, à bord d'un yatch de luxe. La mauvaise : une bande de pirates est déterminée à prendre les filles Sterling en otage...

Mon avis

Voici le deuxième tome de la série Bodyguard dont j’avais plutôt bien apprécié le premier tome car je l’avais trouvé efficace dans le genre, dans la lignée de Cherub effectivement. Si vous avez un(e) ado fan de Cherub, ou que vous aimez vous-même cette série, vous savez quoi prendre d’autre, il ne sera pas perdu et le trouvera tout aussi efficace. Ce deuxième tome ne déroge pas à la règle, il est tout aussi bien, avec de l’action à tout va pour qu’on n’ait pas le temps de s’ennuyer.

Dans cette deuxième mission, Connor va devoir s’occuper d’une des jumelles du célèbre Maddox Sterling en compagnie de Ling qui s’occupera de la seconde pendant leurs vacances dans des eaux paradisiaques à bord du yatch familial. Tout semble parfait jusqu’à ce que des pirates s’en mêlent et prennent tout le monde en otage…

L’intrigue est plutôt simple en soi mais efficace donc on ne va pas s’en plaindre. Evidemment, les apparences sont trompeuses, l’auteur nous mène en bateau pour plus de suspense, je dois avouer que je ne l’avais pas vu venir celle-là. L’action est omniprésente, il y a des moments de pause pour qu’on ne soit pas sans arrêt dans l’adrénaline mais c’est bien soutenu et bien rythmé. Connor est en permanence sur le qui vive et quand on connaît les jumelles Sterling, ce n’est pas toujours aisé. Les sœurs ne se laissent pas faire et sont prêtes à tout pour profiter pleinement de leur vacances malgré la menace qui rôde, ce qui va valoir quelques petits problèmes à nos gardes du corps mais ils sauront se montrer à la hauteur de la tâche qui les incombe.

Le lecteur est avantagé, en un sens, par rapport aux personnages, puisque la narration à la 3e personne nous permet de suivre différents groupes ce qui fait que l’on en sait plus sur ce qui se passe et les intentions de chacun. Evidemment, l’auteur sait ménager son suspense pour que l’on ne découvre pas le fin mot de l’histoire avant le dénouement.

L’écriture est toujours aussi fluide et agréable à lire de sorte que les pages défilent sans qu’on ne s’en rende compte. bon je dois aussi vous avouer que mes cadeaux livresques de Noël me faisant de l’œil, j’avais d’autant plus hâte de finir celui-ci pour s’y mettre. Mais bon, deux jours de lectures, ça va, ce n’est pas beaucoup malgré les 400 pages du livre.

Les personnages sont intéressants et attachants, notamment dans l’équipe des gardes du corps car on en apprend un peu plus sur eux pour mon plus grand plaisir. Connor est un jeune adolescent qui a parfois des doutes sur lui, en même temps, qui n’en a pas ? et cherche encore sa place au sein de l’agence alors qu’il n’a qu’une mission derrière lui.

En bref, La rançon est un deuxième tome efficace et prenant, dans la lignée du premier qui m’avait déjà bien plu. C’est plutôt simple en soi, on s’attend à certaines choses mais d’autres non. Du suspense et de l’action, de quoi passer un bon moment de lecture en compagnie d’adolescents pas tout à fait comme les autres.

Commentaires

  1. J'ai lu les Cherub et j'avais bien aimé. En plus, les enfants les dévorent.
    Bodyguard est tout aussi efficace mais j'ai été un peu gênée par l'idée que la vie du héros semble moins importante que celle des personnes qu'il protège. Du coup, je n'ai pas lu le tome 2. On y retrouve cette même idée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bah c'est le principe du bodyguard, de faire passer son client avant sa propre vie, du coup oui on retrouve cet aspect là dans le tome 2 vu que c'est le fondement même du métier

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)