Cesare vol.11 de Fuyumi Soryo

Quatrième de couverture

Tout Pise est en effervescence : Giovanni de Médicis s'apprête à passer son grand oral, ultime étape qui le sépare de la fin de ses études et surtout de son accession au rang de cardinal... Mais sa réussite n'aura pas seulement des conséquences politiques. À la suggestion de Cesare, Angelo se prépare à partir pour Florence, où il est destiné à devenir le nouvel homme de confiance de Son Excellence. L'avenir des Borgia, des Médicis et de la papauté même repose désormais sur les épaules de Giovanni !

Mon avis

Cela fait des mois que je n’avais pas lu un manga et encore pire, un de la série Cesare que j’affectionne. C’est donc avec grand plaisir que je me suis replongée dans cette série et je dois dire que je suis toujours aussi fan même si quelque peu frustrée que ce soit déjà terminé.

C’est terriblement frustrant de lire des mangas, ça va trop vite quand bien même le nombre de pages soient importants dans cette saga mais j’étais tellement plongée dans les problèmes politiques / religieux que j’aurai aimé rester plus longtemps dedans. D’autant plus que je n’ai pas la suite sous la main parce qu’elle n’est pas encore sortie en France, double frustration…

Tout ça pour dire que ce 11e tome est tout aussi bon que les précédents. Giovanni a enfin été nommé cardinal même si cela ne plaît pas à tout le monde. Par ailleurs, son père Lorenzo de Médicis est au plus mal et tout le monde doute sur l’avenir de Florence qui, s’il venait à mourir sera sous la direction de Piero, le fils aîné et frère de Giovanni.

La politique religieuse prend de plus en plus de place dans ce tome, on voit de nouvelles problématiques arriver à cause de certains événements et cela risque de mettre à mal certaines alliances et tout ce que la famille Borgia notamment a essayé de construire à coups de complot et manigances. C’est un tome vraiment très riche à ce niveau-là et j’ai adoré suivre cette affaire mais il est vrai que c’est trop court à mon goût, j’aurai aimé restée plus longtemps en Italie pour voir ce qui se passe.

Dans ce tome nous voyons un peu plus Lucrezia, la sœur de Cesare et il n’y a pas de doute, c’est bien la sœur de son frère, elle va faire des ravages, je le sens bien. Quant à Angelo, il continue d’évoluer et à force de côtoyer certaines personnes son esprit est de plus en plus affuté et se doute que des choses se préparent…

En bref, j’aime toujours autant la série Cesare, ce 11e tome ne déroge pas à la règle. Je suis vraiment contente de m’être lancée dans cette aventure qui est juste passionnante. Je ne peux que vous la conseiller si vous aimez l’Italie, les complots, les scandales tout en vous instruisant sur une famille ô combien célèbre, les Borgia…

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)